cicatrisation et bourrelets

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


floyd a écrit le 30/11/2008 11:28 (ref msg # 20570 )
La coupe de branches importantes sur un fruitier peut être inévitable. Encore faut-il que la plaie ne devienne pas un problème de santé majeur pour l'arbre.
Dans le verger sarthois visité hier, j'ai remarqué une série de bourrelets de cicatrisation assez corrects. Leur régularité, tout autour de la plaie est preuve que la coupe n'avait pas endomagé la ride d'écorce et le col de branche. Il est clair que ces pommiers assez jeunes 15 à 20 ans sont en pleine croissance.




n°1



n°2



n°3
hendy a écrit le 17/12/2008 04:46 (ref msg # 20800 )
Effectivement ce sont de belles coupes, bien fait..le cal cicatriciel va recouvrir l' ensemble de la coupe..
alias a écrit le 17/12/2008 08:58 (ref msg # 20801 )
Il y a qu'un seul defaut sur la coupe, elle a ete faite trop courte sur le haut la cicatrisation est beaucoup plus lente et difficile.
floyd a écrit le 17/12/2008 09:34 (ref msg # 20803 )
Tu es perfectionniste, alias, mais je suis d'accord avec toi, les coupes ont été un peu serrées sur la partie haute.
Cependant le cal est complet et circulaire, ce qui est plutot bien. Les coupes, si elles avaient été réalisées strictement dans le plan du tronc, auraient conduit à des cicatrisation en ellipse, (en ballon de rugby).
Bien des ouvrages pour amateurs montrent avec persistance la mauvaise méthode!
hendy a écrit le 17/12/2008 15:18 (ref msg # 20805 )
IL est très difficile d' avoir toujours une cicatrisation circulaire complète..mais la présence du cal est annulaire alors..
floyd a écrit le 17/12/2008 16:38 (ref msg # 20807 )
Annulaire, en forme d'anneau, c'est encore mieux d'être précis.
Pour expliciter l'endroit de la coupe et l'angle qui doit lui être donné, voyez cette photo:
http://www.woodtli-leuba.ch/Profession/img/figure4.jpg

où l'on voit parfaitement le col de la branche et la ride d'écorce.
http://www.woodtli-leuba.ch
floyd a écrit le 25/03/2009 19:24 (ref msg # 22192 )



Faut-il interdire les colliers? Un pauvre Prunus pissardii… après avoir extirpé le collier que puis-je tenter pour le sauver?
hendy a écrit le 27/03/2009 13:46 (ref msg # 22226 )
Sur les photos du 30 nov. de floyd le no.1 et 3 on voit dans le centre de la coupe comme un morceau de papier ou de cuir . pour la photo 2 il a disparu on voit l' empreinte de sa présence..

Qu' est ce que ce morceau de papier ou de cuir..et pourquoi..

Pour ta photo du 25 mars,
Ton arbre est fortement touché.. je nettoyerais l' ensemble de la plaie pour enlever l' écorce externe ..je donnerais 4-6 coups de couteau **vertical ***afin d' atteindre l' aubier.. une simple trait de coupe sur la plaie i.e 3 cm en haut de la dépression, dans la dépression(difficile) et 3 cm plus bas
Ce trait de coupe en profondeur va activer une zone de consolidation
( cal)..et de revitalisation
Je recouvrirais complètement cette zone sur une largeur de 20-30 cm..surtout l'anneau (plaie circulaire) avec un papier paraphiné..ou un papier plastique noir..Il est important que cette zone ne soit pas en contact de l' air..bien **taper** Rapidement il va se faire un cal cicatriciel si la zone et bien protéger. Ne pas introduire de matériel dans l' espace creusé.. Humidifie la zone avant de recouvrir..

Il ne faut pas placer de matériel, goudron, plastique dans l' espace creusé.
Si tu décides de le faire je veux un compte rendu de l' intervention et des photos..
.. Une publication dans une revue serait très intéressante.. prend des photos, des notes, température, humidité, aspect global du problème...
Ce serait très intéressant..peu importe la finalité du résultat
Beau défit..
floyd a écrit le 27/03/2009 14:30 (ref msg # 22228 )
Les coupes photographiées en novembre sont exemptes de tout corps étrangers. Ce n'est qu'une apparence, les clichés sont un peu sombres.

Le prunus pissardii; en fait ce n'est pas à proprement parler une plaie. L'écorce est en place, il n'y a pas de tissus morts ni de champignons.
Le bourelet supérieur témoingne que l'arbre est bien vivant.

La consolidation peut intervenir sans avoir à ouvrir des plaies par des coups de greffoir.

Je crois plus utile de réduire le houppier afin de limiter les risques de casse brutale.

Comme on le devine, il s'agit d'un malheureux arbre planté sur un parking de supermarché où je ne suis que client. L'enseigne se contrefiche de ses arbres.
Avant de me décider à interpeller le directeur-gérant du magasin, je souhaitais avoir vos avis…
hendy a écrit le 28/03/2009 00:22 (ref msg # 22232 )
Dommage que tu ne sois pas propriétaire..
floyd a écrit le 28/03/2009 15:03 (ref msg # 22234 )
Les colliers qui seront mis en place en tête et à mi-hauteur du tuteur seront d’un modèle agréé par le Directeur des Travaux. Ils seront d’un modèle en caoutchouc souple à crans facilitant le serrage et le déserrage à mesure de la pousse. Contre le vol, le vissage du collier sur le tuteur est recommandé.

Un extrait du cahier des charges qui doit être signé par les entreprises qui réalisent mes chantiers.

Dans mon jardin? non tu n'y penses pas…
hendy a écrit le 28/03/2009 16:13 (ref msg # 22235 )
L' espace commence à manquer probablement pour toi aussi..
patrice a écrit le 29/03/2009 09:37 (ref msg # 22245 )
"floyd" a écrit :
L'enseigne se contrefiche de ses arbres.
Avant de me décider à interpeller le directeur-gérant du magasin, je souhaitais avoir vos avis…


j'espère que tes clients ne lisent pas un forum où un professionnel vient demander des conseils à des amateurs...
floyd a écrit le 29/03/2009 09:56 (ref msg # 22247 )
J'apprécie moderement ton ironie, Patrice, elle n'apporte rien au topic.
Tu peux sans doute éditer.
JM a écrit le 29/03/2009 12:19 (ref msg # 22250 )


Je mets mon casque bleu

floyd a écrit le 29/03/2009 20:29 (ref msg # 22254 )
Merci JM, tu peux ranger ton casque.

Où serait le problème d'ailleurs? Je ne connais pas de meilleur endroit pour poser une question sur le greffage.

Je n'ai pas à cacher que je suis un professionel du paysage. Quand j'ai une question pointue sans réponse, je vais la chercher là où je suis sûr de rencontrer des gens sympas.
Alex a écrit le 04/04/2009 10:57 (ref msg # 22340 )
"floyd" a écrit :



Faut-il interdire les colliers? Un pauvre Prunus pissardii… après avoir extirpé le collier que puis-je tenter pour le sauver?


Bonjour,

J'ai eu le même "problème" avec des pommiers fleurs plantés par ma Commune... Un matin d'énervement de 2008, j'ai fait le tour de tous les arbres avec une pince coupante et un sécateur... J'ai simplement éliminé tous les rejets qui repartaient sous les colliers (étranglement) et repositionné le collier (serré raisonnablement) 30 cm au dessus de la "coupure" pour éviter la casse en cas de fort coups de vents... Après un an de croissance, l'étranglement a déjà bien disparu (c'est l'avantage des jeunes arbres).

Alex


greffer.net >> Hors-sujet