un peu perdue dans les traitements

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


ROSSA a écrit le 11/11/2008 14:10 (ref msg # 20270 )
j'ai commencé mon verger il y a 7 ans,chaque année je plante soit des arbres de pépinières soit des arbres issus de semis que nous greffons,j'ai donc des arbres agés de 10 à 3 ans j'ai donc pommiers poiriers pruniers cogniassiers cerisiers abricotiers nectarines pechers amandiers grenadiers kaki nashi
les premières années je ne traitais pratiquement pas sans problèmes,puis un peu de cloque sur les peches et nectarines,donc BB ou anticloque du commerce,les hivers suivants j'ai effectué un traitement d'hiver à l'huile blanche
il y a deux ans pratiquement tous mes fruits étaient verreux, apparence correcte et à l'intérieur des dizaines de petits vers et le fruit qui pourrit,de plus sur les pommes et les coings carpocapse,l'hiver dernier donc à nouveau huile blanche,et j'ai traité selon les arbres de 1 à 3 fois avec un insecticide systémique CONFIDOR,je n'ai plus eu de vers,(en fait quelques uns sur les pommes, mais les fruits tout à fait mangeables, par contre les coings étaient encore malades )mais cette année surtout sur les abricots nectarines et pêches il commençait a y avoir une petite tache marron sur le fruit pas tout à fait mur,si je le laissait sur l'arbre cette tache grandissait et le fruit pourrissait,ensuite sur la peau du fruit se develloppait des colonnies de champignons et le fruit se dessèchait est ce la monoliose? ou deux maladies l'une après l'autre?
je suis un peu perdue peut on limiter ces dégats pour l'été prochain?d'un coté je n'ai pas envie de m'intoxiquer avec des pesticides dangereux, mais quand même j'aimerais bien manger quelques fruits!!!
pour le moment j'ai rammassé et brulé tous les fruits malades,les feuilles ne sont pas encore tombées faut il les bruler aussi?
l'huile blanche sert elle a quelque chose? sur quoi?
la BB?j'ai lu quelque part de traiter à la chute des feuilles ça détruirait les spores?
le confidor qui semble avoir été efficace pour les vers est il a renouveler ou est ce simplement que ce n'était pas une ''année à vers''!!!
si quelqu'un pouvait me donner quelques conseils merci d'avance
JM a écrit le 12/11/2008 09:20 (ref msg # 20280 )
Ramasser et brûler les fruits malades est une bonne idée. Pour les feuilles tu peux faire de même ou bien les broyer pour accélérer leur décomposition (et éventuellement épandre un peu de chaux pour accélérer le processus).
Les huiles blanches, je ne connais pas bien, mais il me semble que c'est contre les cochenilles.
La BB, c'est effectivement à la chute des feuilles, mais aussi au gonflement des bourgeons au printemps.
floyd a écrit le 12/11/2008 09:39 (ref msg # 20283 )
Les indications de JM sont bonnes à suivre. Il est trop modeste.

Pour limiter l'impact des maladies ou des parasites, il faut apprendre à les connaitre pour discerner le moment de leur cycle où un coup d'arrêt peut être donné.

L'exemple du carpo montre que l'on doit effectivement détruire les fruits atteints pour supprimer la future génération… au moins localement.
On doit suivre également le développement des œufs et appliquer un insecticide type BT sur la jeune larve avant qu'elle ne rentre dans le fruit.

Pas évident… Les pro s'appuient sur les infos délivrées pas le service des Avertissements Agricoles.

Tout faire pour avoir des oiseaux insectivores nichant à proximité du verger, ce sera plus écologique que le confidor…
rustaghja a écrit le 12/11/2008 11:37 (ref msg # 20284 )
Bonjour, un petit rappel : l'huile blanche ne sert à rien contre une maladie, elle est utilisée pour lutter contres les parasites.
Il y a deux traitements à l'huile blanche : celui d'hiver, à faible dilution qui se fait sur les fruitiers à feuilles caduques. Les traitements à très faible concentration, sur les arbres en periode de vegetation.

Comme l'indique la notice, le traitement d'hiver est destiné à lutter contre le "stade hivernant des ravageurs". Les autres traitements sont fait pour lutter contre tout un tas de bestioles au long de l'année : acariens, cochenilles, ect. mais à très faible concentration, pour ne pas empêcher l'arbre de respirer.

ps: bien sûr l'huile blanche n'a rien à voir avec le blanchiment des tronc à la chaux comme j'ai pu le lire sur des forums
floyd a écrit le 12/11/2008 12:18 (ref msg # 20285 )
Le trio classique comprenait huile blanche, huiles jaunes et lait de chaux.

A base d'un puissant herbicide (DNOC) les huiles jaunes sont interdites.

Reste la brosse, l'huile blanche et le lait de chaux en fin d'hiver pour assainir les écorces et tenter d'éradiquer les formes hivernantes des parasites.

rustaghja confirmera, je pense, que l'huile blanche est une huile de paraffine.
klakos a écrit le 12/11/2008 18:39 (ref msg # 20290 )
Le mieux est d'utiliser des méthodes naturelles, de parfois devoir se retrousser les manches car un traitement appelle généralement un autre traitement. Certes, il sera efficace pour un pb donné mais va te déséquilibrer tout autour. Un produit par exemple va éliminer radicalement une méchante bébète, mais tuera aussi les auxiliaires (prédateurs, pollinisateurs, etc). Et d'autres méchantes bébètes vont t'envahir... Engrenage !
Surtout à l'échelle du particulier, il faut mieux des méthodes "archaïques", qui ne sont pas toujours hyper-efficaces, mais qui au moins ne bousillent pas tout.
Et ton porte-monnaie s'en portera d'autant mieux !
klakos a écrit le 12/11/2008 18:43 (ref msg # 20291 )
"floyd" a écrit :
je pense, que l'huile blanche est une huile de paraffine.

Exact, c'est un dérivé direct du pétrole. Sans doute une fraction de raffinage, entre l'essence-gas-oil-kérosène et le goudron
Ferréol a écrit le 12/11/2008 23:05 (ref msg # 20303 )
Le ramassage des feuilles et leur destruction permet de réduire significativement l'apparition de tavelure, ce qui en soi plaide déjà en sa faveur.
rustaghja a écrit le 13/11/2008 01:43 (ref msg # 20304 )
Il me semble bien que l'huile blanche est le plus souvent parafinique ( et malgrés tout acceptée en agriculture biologique pour pas mal d'emplois) mais il existe de plus de version "huiles vegetales". De toute façon, l'huile blanche c'est juste une emulsion d'une huile quelconque avec une certaine quantité d'eau...je crois qu'il y a un post où Patrice parlait des essais qu'il a fait avec une huile vegetale et un mouillant, contre la cochenille.
Ferréol a écrit le 15/11/2008 21:16 (ref msg # 20333 )
Pour ce qui est de la moniliose, ses symptômes sont très caractéristique, le fruit devient marron et mou, "pourri", et sur ce pourri se développent des cercles blancs concentriques comme une cible... Si tu n'as pas ces cercles concentriques, ce n'est probablement pas la moniliose...
rustaghja a écrit le 15/11/2008 22:18 (ref msg # 20335 )
Les "vers" c'est sans doute la mouche méditerranéenne des fruits. Elle touche des especes diverses ce qui fait qu'elle se reproduit une bonne partie de l'année.


greffer.net >> Hors-sujet