Cloque du pécher

greffer.net >> Hors-sujet

yach a écrit le 15/09/2006 12:15 (ref msg # 3350 )
Mais ça ne répond pas à ma question sur le traitement quand la cloque est déclarée
Quand la chlorose est déclarée il est trop tard pour agir...
AberBleu a écrit le 15/09/2006 19:26 (ref msg # 3361 )
depuis le temps que l'on parle de la cloque du pêcher, personne n'a encore mentionné qu'il existe 2 sortes de cloques. je préfère le noter dans le cas où un débutant chercherait des renseignements sur la cloque.
Il y a aussi la cloque des pucerons(noirs ou verts). ils s'attaquent aux plus jeunes feuilles qui se crispent, s'enroulent, se contournent en même temps que l'axe des bourgeons.
une solution nicotinée sur le feuillage, dès le début, en vient à bout. faire 2 traitements espacés de 4 à 5 jours.
jesus666 a écrit le 17/09/2006 10:50 (ref msg # 3410 )
je n'en avait pas la moindre idée ! 2 cloques, une due a un champignon ? l'autre a un viruse transmis par les pucerons c'est ca ?
AberBleu a écrit le 18/09/2006 18:52 (ref msg # 3454 )
Quand il s'agit des pucerons, on dit plutôt fausse-cloque.
Préventivement, le plus simple est de poser des bandes de glu à 80cm du sol, cela coupe la route aux fourmis qui élèvent les pucerons.
Un autre moyen préventif est de planter à proximité de la rue (ruta graveolens, chez moi) que détestent les pucerons.
Planter aussi la rue auprès des pommiers, cette plante attire un insecte, l'itoplectis conquisitor, un parasite des carpocapses.
Le purin de rue est excellent pour traiter toutes les plantes du jardin, les rosiers adorent le traitement : plus de pucerons.
Un autre avantage de la rue autour des arbres, les chats ne viendront plus marquer leur territoire sur les troncs : ils détestent la rue.
klakos a écrit le 18/09/2006 19:04 (ref msg # 3455 )
"AberBleu" a écrit :
Un autre avantage de la rue autour des arbres, les chats ne viendront plus marquer leur territoire sur les troncs : ils détestent la rue.

Autant que le chat de Patrice ?
lolo_n_lolo a écrit le 03/02/2007 20:29 (ref msg # 6042 )
Quand traité vous en préventifs vos pécher à la bouillie bordelaise ?
Ca va etre le moment la ? je vois déja les bourgeons de fleur qui ont envie de sortir
patrice a écrit le 03/02/2007 21:17 (ref msg # 6056 )
Avant que ca débourre. Je ne vais donc pas tarder.
lolo_n_lolo a écrit le 03/02/2007 21:31 (ref msg # 6058 )
Bon bein moi aussi ...

Avant ou apres la récolte de greffons ?
patrice a écrit le 03/02/2007 21:40 (ref msg # 6062 )
Le pecher se greffant beaucoup plus aisement en écusson en été, je n'ai pas été confronté à cette question

En toute logique les greffons doivent etre traités.
lolo_n_lolo a écrit le 04/02/2007 08:05 (ref msg # 6068 )
Ok, bon je vais à la récolte !
lolo_n_lolo a écrit le 31/03/2007 16:31 (ref msg # 7711 )
Les semis de péchers ont la cloque malgres traitements ...
Ainsi que certains pécher que l'on m'a donné ...
Je supprime les feuilles malades ?
André a écrit le 01/04/2007 13:14 (ref msg # 7737 )
Voila ce que je viens de trouver sur les feuilles d'un semis de pêcher de 1 an récupéré cet hiver.

Aurai-je récupéré la cloque avec ???


JM a écrit le 01/04/2007 19:48 (ref msg # 7739 )
Ca y ressemble fort, j'en suis infesté cette année, mais chez moi les cloques sont plus rougeâtres.
Il paraît que la cloque est favorisée par un temps froid et humide : on est servis !
Ce qui me préoccuppe, c'est comment lutter contre pour sauver mes arbres ( je n'avais pas fait de traitement préventif, c'est imprudent, mais c'est comme ça). Il paraît qu'on ne peut pas traiter quand les feuilles sont apparues (ne sachant pas ça, j'ai traité une année après apparition des feuilles à la bordelaise tout en enlevant les rameaux bien malades : il n'y a pas eu de fruit, mais la cloque a disparu ... et pas mal de feuilles sont tombées, surtout les malades, les arbres sont ensuite devenus superbes).
Je teste les remèdes de grand-mère actuellement : j'ai enfoncé des tuyaux de cuivre au pied des pêchers et amandiers, je traite avec une décoction d'ail (mais avec la pluie ...), je badigeonne le tronc et les rameaux à la bouillie bordelaise en essayant de ne pas toucher les feuilles ... On verra bien !
André a écrit le 01/04/2007 20:48 (ref msg # 7742 )
Dans le doute, j'ai coupé les quelques feuilles atteintes. On verra bien comment cela va évoluer.

Pour l'ail, vaut il mieux une décoction ou planter quelques gousses au pied du pécher ?
lolo_n_lolo a écrit le 02/04/2007 07:34 (ref msg # 7746 )
"JM" a écrit :
Ca y ressemble fort, j'en suis infesté cette année, mais chez moi les cloques sont plus rougeâtres.
Il paraît que la cloque est favorisée par un temps froid et humide : on est servis !
Ce qui me préoccuppe, c'est comment lutter contre pour sauver mes arbres ( je n'avais pas fait de traitement préventif, c'est imprudent, mais c'est comme ça). Il paraît qu'on ne peut pas traiter quand les feuilles sont apparues (ne sachant pas ça, j'ai traité une année après apparition des feuilles à la bordelaise tout en enlevant les rameaux bien malades : il n'y a pas eu de fruit, mais la cloque a disparu ... et pas mal de feuilles sont tombées, surtout les malades, les arbres sont ensuite devenus superbes).
Je teste les remèdes de grand-mère actuellement : j'ai enfoncé des tuyaux de cuivre au pied des pêchers et amandiers, je traite avec une décoction d'ail (mais avec la pluie ...), je badigeonne le tronc et les rameaux à la bouillie bordelaise en essayant de ne pas toucher les feuilles ... On verra bien !


De meme c'est rougeatre chez moi. Les années auparavant je traitais en curatif et meme sur les feuilles avec la BB, jamais eu de soucie ...

Cette année je l'ai fait en préventif, mais ça n'a pas suffit ...
floyd a écrit le 03/02/2008 23:06 (ref msg # 13453 )
Bonsoir à tous,
Pour anticiper les questions de saison sur la cloque et pour ajouter ma contribution à ce long topic, voici mes suggestions:
1/ l'élagage doux qui permet de réduire l'importance de la ramure en l'ouvrant au soleil et à l'air qui circulent mieux. Pour contrebalancer la météo fraiche et humide qu'apprécie la maladie.
2/ la taille de fructification qui simplifie les coursonnes, les rapproche de la branche charpentière, élimine la pointe des rameaux mal aoutés et souvent porteurs du mycélium du champignon. tafrina deformans
3/ le traitement chimique du commerce, matière active la doguadine, en application préventive avant le débourement.
4/ le cuivre en BB uniquement hivernal.
5/ ratissage et incinération des feuilles.
6/ chaulage du sol? la cloque sévit aussi en terrain calcaire à ma connaissance.
7/ lait de chaux sur le tronc? toujours possible.
Cordialement
Fruit avenir a écrit le 04/02/2008 20:22 (ref msg # 13502 )
Bonsoir, on peut traiter au cuivre en hiver ? Que signifie BB ?

Merci
JM a écrit le 04/02/2008 20:25 (ref msg # 13503 )
Bouillie Bordelaise.
On peut traiter au gonflement des bourgeons. Ca commence maintenant. J'ai une fleur d'amandier pratiquement éclose (en Gironde).
Fruit avenir a écrit le 04/02/2008 20:50 (ref msg # 13504 )
Que pensez vous du soufre ?

J'ai de la chaux soufrée liquide, que l'on appelle bouillie Nantaise
floyd a écrit le 04/02/2008 23:11 (ref msg # 13508 )
Bonsoir à tous,
Bonne pêche ce soir sur la toile. Que pensez vous des informations contenues dans cette page?
http://www.gabnor.org/article.php3?id_ar...

… Même si on y parle surtout de la tavelure, mais c'est aussi bientot de saison sur les arbres à pépins.

Cordialement


greffer.net >> Hors-sujet