CO2

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


druere a écrit le 09/10/2008 15:07 (ref msg # 19774 )
En ce moment pas un flash d'info sans qu'il soit question de nos rejets de
CO2 Mes connaissances en chimie sont très limitées car je n'ai jamais su
équilibrer une formule....sous pretexte que ce n'était pas mon truc.......
mais j'avais retenu que le CO2 en soi-même n'était pas toxique et que bien au contraire associé à la chlorophylle il créait de l'oxygêne !!!

Qu'en est-il exactement ?? il doit bien y avoir un "greffeur" passionné de chimie sur ce forum

Merci d'avance
arashi07 a écrit le 09/10/2008 17:31 (ref msg # 19776 )
Bonjour Druere
Le CO2 n'est pas vraiment toxique, il est plutôt asphyxiant pour l'homme(un air chargé de CO2 sera plus difficilement respirable et des complications s'en suivront)
On parle des rejets de Dioxyde de Carbone uniquement en parce que c'est le suspect N°1 de l'augmentation de l'effet de serre.

En effet je comprends mal comment on peut vanter les nouvelles voiture par le peu de CO2 qu'elles émettent, qu'en est t-il des autres polluants( soufrés, métaux lourds, particules...)
L'augmentation du taux de CO2 se fait dans certaines serres pour améliorer sensiblement la photosynthèse, passé un certain seuil il entrave la respiration des végétaux et devient donc nocif.
vomito a écrit le 09/10/2008 18:13 (ref msg # 19779 )
Effectivement, on utilise une atmosphère enrichie en CO2 pour certaines cultures. Il faut dire que cette molécule est la source de carbone des plantes; elle est donc indispensable !

Beaucoup d'infos ici : http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops...

Attention à ne pas en abuser, les plantes peuvent tout de même en souffrir.
klakos a écrit le 09/10/2008 18:16 (ref msg # 19780 )
"arashi07" a écrit :
L'augmentation du taux de CO2 se fait dans certaines serres pour améliorer sensiblement la photosynthèse,


Dans le même ordre d'idée, il me semble que pour avoir d'encore plus belles plantes d'aquarium, on y fait buller du CO2.

Le CO2 est profitable à petites doses. Là, on a crevé le plafond.
floyd a écrit le 09/10/2008 18:20 (ref msg # 19781 )
Je crois me souvenir qu'il y a "une passionnée" de chimie sur le forum…
Mais l'effet de serre est plutot un phénomène physique. Les molécules à effet de serre sont particulièrement nombreuses. Tour à tour on cite les gaz frigogènes, le CO2, le méthane, les oxydes d'azotes et même la vapeur d'eau.

Peut-être cette page pourra t'aider, Druere, à décrypter les discours des acteurs de ce débat mondial:

http://fr.ekopedia.org/Gaz_%C3%A0_effet_...
druere a écrit le 10/10/2008 07:11 (ref msg # 19787 )
Merci à vous tous et bonne journée
autrevie a écrit le 10/10/2008 10:00 (ref msg # 19791 )
http://fr.youtube.com/watch?v=QEQTV-AEc8...
co²? pas de problème...
je ne retrouve plus la vidéo qui discrédite la supercherie de l'effet de serre du aux humains,qui est infime par rapport au passé de la terre.
il y a des cycles,dans certain d'eaux le co² monstrueusement supérieure à celui actuel et les etre terestre faisaient tres bien avec.
le co² est un gaz natrelle "la nature" à su tres bien gérer jusqu'à maintenant des concentration beaucoup plus important que ceux que l'humain produit.
la nature s'autorégule merveilleusement bien,mais ca prend du temps par rapport à nos courte vies.
y a pas de quoi s'inquiéter l'humain n'est en fait pas un gros producteur de co²,la nature en produit bp plus que nous.
hélas je n'ai plus les chiffres en tete.
ce reportage était révolutionnaire du genre http://www.nous-les-dieux.org/Zeitgeist
...je vais encore chercher.
patrice a écrit le 10/10/2008 11:07 (ref msg # 19793 )
JM a écrit le 10/10/2008 12:13 (ref msg # 19794 )
Précisons plusieurs choses :
1 : l'effet de serre est indispensable à la vie (il tamponne les amplitudes thermiques). Ce n'est pas un problème en soit.

2 : Plus les molécules de gaz contiennent d'atomes, plus ils piègent les rayonnements solaires (pas de problème pour N2 et O2, un peu plus pour CO2, H2O, encore plus pour le méthane ...)

3 : Ce qui est mesuré, c'est qu'il y a une augmentation rapide de la température moyenne terrestre (réparti inéquitablement, les pays tempérés sont plus épargnés) et conjointement une augmentation du taux de CO2 dans l'atmosphère. On sait aussi évaluer la quantité de CO2 rejetée par les activités humaines.
Il reste à lier les deux, c'est là qu'il y a des litiges entre spécialistes (d'autant plus que la politique et l'économie s'emmèlent, et même la remise en cause de notre mode de vie).

4 : attribuer les tempêtes, les tsunamis ... à un réchauffement d'origine humaine est une spéculation. On ne sait pas faire scientifiquement. les meilleurs modèles météo prévoient le temps à 7 jours et les tendances à 3 mois. Alors les canicules 2 étés sur 3 dans 20 ans comme on l'entend souvent, c'est pas très sérieux. Disons que c'est plausible et qu'il faut apprendre à l'anticiper.
Ferréol a écrit le 10/10/2008 19:47 (ref msg # 19804 )
co²? pas de problème...
je ne retrouve plus la vidéo qui discrédite la supercherie de l'effet de serre du aux humains,qui est infime par rapport au passé de la terre.
il y a des cycles,dans certain d'eaux le co² monstrueusement supérieure à celui actuel et les etre terestre faisaient tres bien avec.


Le problème pour la nature n'est pas le taux des principaux gaz a effet de serre (dioxyde de carbone, méthane,vapeur d'eau les autres ayant une part moins importante), c'est leur augmentation brutale... Il n'y a pas de traces géologiques d'une augmentation aussi brutale (en 200 ans on passe de ~280 ppm de dioxyde de carbone à 380, pour le methane, c'est passé de 750 ppb a 1750 ppb). Les fait que ces gaz soient des gaz a effet de serre est incontestable, leur capacité a renvoyer les infrarouges est connue et largement documentée. L'effet de serre augmente, c'est une certitude. L'ensemble des modèles formulés pas les scientifiques montrent aussi qu'en augmentant l'effet de serre, on augmente la production naturelle des gaz a effet de serre, ce qui fait que "la machine peut s'emballer".

L'effet de serre est indispensable c'est aussi une vérité admise par tous (ou presque). Simplement l'augmentation de l'effet de serre a des conséquences climatiques inconnues. La vie et ce qu'on appelle la nature s'en tirera surement vu ce qu'elle est capable de faire, beaucoup d'espèces ne passeront pas ce cap quand même.
L'humain, y survivra-t-il, c'est pas sur, notre mode de vie actuel, c'est a peu près certain que non...

y a pas de quoi s'inquiéter l'humain n'est en fait pas un gros producteur de co²,la nature en produit bp plus que nous.


Je ne peux pas te laisser dire cela, l'humain est un très gros producteur de dioxyde de carbone (23 milliards de tonnes par an, en volume, ça représente 12 500 milliards de mètre-cubes) même si la nature en produit beaucoup.
De plus il ne produit pas que du dioxyde de carbone mais de nombreux autres gaz a effet de serre (méthane, vapeur d'eau, ammoniac et d'autres).

Par rapport aux interrogations de départ, le dioxyde de carbone n'est pas toxique, c'est juste un polluant.

Par contre, le dioxyde de carbone ne crée pas d'oxygène, les plantes par la photosynthèse absorbent de l'eau liquide (par les racines ou d'autres structures) et du dioxyde de carbone et rejettent de la vapeur d'eau et du dioxygène et produisent des sucres quelles gardent pour elles, tout cela en convertissant l'énergie solaire en énergie chimique grâce a la chlorophylle.
Si on veut même regarder ça plus finement (ça ne nous sert pas a grand chose pour les questions dont on se préoccupe mais on va regarder ça quand même). En analysant précisément les réactions chimiques de la photosynthèse, il s'avère que le dioxygène rejeté comme sous produit de la photosynthèse provient des molécules d'eau, les atomes d'oxygène du dioxyde de carbone se retrouvent dans les sucres synthétisés tout comme le carbone.
Sucres qu'elle va re-consommer en grande partie en relâchant leur carbone sous forme de dioxyde de carbone dans l'atmosphère...

En effet je comprends mal comment on peut vanter les nouvelles voiture par le peu de CO2 qu'elles émettent, qu'en est t-il des autres polluants( soufrés, métaux lourds, particules...)

Les autres polluants rejettés par les automobiles sont aussi largement en réduction du fait de l'amélioration des techniques de raffinage du pétrole, d'une meilleur maitrise de la combustion dans le moteur et de la catalyse des échapements.
Par ailleurs, si une voiture consomme moins de carburant pour parcourir autant de kilomètres, si on fait toujours le même nombre de kilomètres, et qu'on utilise un carburant plus propre il est évident qu'on réduit la pollution due à l'utilisation de cette voiture. Ce qui ne signifie pas que dans l'absolu on pollue moins vu qu'on ne sait pas ce que deviennent les autres polluants du pétrole extrait pour produire le carburant et qu'on ne sait pas si produire cette voiture est moins polluant que de produire les voitures d'apparence moins "écolo"...

Le problème est, par certains aspects, le même pour l'éclairage dans le combat lampe a incandescence vs lampes fluo (tubes fluo = "néons" et lampes fluo-compactes=lampes a économie d'énergie), d'un côté, on a une ampoule a incandescance qui ne coute pas beaucoup d'énergie a fabriquer et a base de matériaux peu polluants (verre, acier, fer...), qui consomme beaucoup d'énergie à son utilisation, seulement 1 à 5% de l'énergie consommée par l'ampoule est convertie en lumière), à durée de vie courte mais qui se recycle ou s'élimine sans trop polluer et de l'autre côté, des lampes complexes a fabriquer, dont l'utilisation nécessite d'autres technologies polluantes (ballasts et starters contenant des métaux polluants ou lourds voire même radio-actifs), dont l'utilisation à un bien meilleur rendement énergétique (60 à 70 %), qui est beaucoup plus durable mais dont le retraitement est aussi très compliqué (le tube en lui même contient des vapeurs de mercure et la poudre blanche d'autre trucs pas géniaux), les ballasts et starters ne valent pas mieux. C'est un peu choisir entre la peste et le choléra...
floyd a écrit le 10/10/2008 22:33 (ref msg # 19809 )
Juste pour gouter à la biochimie des végétaux, comprendre que le végétal capte le CO2 par la photosynthèse diurne, et en rejette par la respiration…
http://ead.univ-angers.fr/~jaspard/Page2...
klakos a écrit le 11/10/2008 04:23 (ref msg # 19814 )
"autrevie" a écrit :
http://fr.youtube.com/watch?v=QEQTV-AEc8...
co²? pas de problème...
je ne retrouve plus la vidéo qui discrédite la supercherie de l'effet de serre du aux humains,qui est infime par rapport au passé de la terre.
il y a des cycles,dans certain d'eaux le co² monstrueusement supérieure à celui actuel et les etre terestre faisaient tres bien avec.
le co² est un gaz natrelle "la nature" à su tres bien gérer jusqu'à maintenant des concentration beaucoup plus important que ceux que l'humain produit.
la nature s'autorégule merveilleusement bien,mais ca prend du temps par rapport à nos courte vies.
y a pas de quoi s'inquiéter l'humain n'est en fait pas un gros producteur de co²,la nature en produit bp plus que nous.
hélas je n'ai plus les chiffres en tete.
ce reportage était révolutionnaire du genre http://www.nous-les-dieux.org/Zeitgeist
...je vais encore chercher.


Ils ont du toupet !
S'ils ont raison (à mon avis, c'est vraiment peu probable) tant mieux.
Par contre, s'ils ont tort, que leurs familles ne se plaignent pas que ceux qui ont tout perdu finissent par les guillotiner.

Il doit bien avoir aussi des vidéos "sérieuses" sur YouTube, révisionnistes, sur l'attentat du WTC fomenté par la CIA, sur la régularisation naturelle des systèmes financiers capitalistes (après une bonne 3ème mondiale nucléaire :- ) ), etc
Me concernant, si les auteurs voulaient apporter du crédit à leur théorie, il n'aurait pas fallu la mettre sur YouTube.

La terre finirait par s'équilibrer, ça je n'en doute absolument pas. Mais à quel prix ?
Dans le doute, il vaut mieux s'abstenir.

Bon, j'arrête, c'est mon dernier post sur le sujet.
patrice a écrit le 11/10/2008 07:16 (ref msg # 19815 )
Ouais... On s'éloigne à grand pas de la multiplication végétative


greffer.net >> Hors-sujet