boutures d'églantier

greffer.net >> Multiplication végétative

arashi07 a écrit le 29/09/2008 10:43 (ref msg # 19546 )
Bonjour,
J'aimerais savoir si on peut bouturer de l'églantier en ce moment en vue de faire des porte greffe? Si oui comment procéder? mise en terre? dans de l'eau pour attendre la formation du cal?
merci
floyd a écrit le 29/09/2008 11:37 (ref msg # 19550 )
Pour les rosiers, Pierre Retournard indique dans son ouvrage "bouturez toutes les plantes" chez rustica éditions, un bouturage en septembre.

Les rameaux de l'année parfaitement aoutés, coupés à 10/15 cm de longueur seront juste piqués pendant 2 à 3 semaines sous chassis et… à l'envers! dans l'attente d'une cicatrisation et dans l'espoir d'éviter les pourritures.
Après, c'est du classique; planter 2/3 dans le sol, dans le bon sens, arroser, ombrager jusqu'à l'hiver. Hiverner sous chassis froid. Planter en place au printemps.

L'églantier, c'est rosa canina, qui peut se satisfaire du même traitement.
Il est plus que temps.
azertien a écrit le 09/12/2008 22:33 (ref msg # 20697 )
Pour les boutures de porte-greffe de rosier

j'ai lu que le rosa multiflora se bouture très facilement,
et qu'en plus ses graines germent très facilement....
donc c'est sans doute le porte-greffe idéal, (du point de vue
de la vitesse de reproduction)
De mémoire, j'ai lu que sa longévité est moindre que celle de l'églantier,
mais rien n'interdit de regreffer du rosa canina sur du multiflora pour produire des tiges à greffer.

Je n'ai pas encore essayé les greffe-boutures du rosier,( comme pour la vigne) : greffe-bouture on parle de STENTING. Selon la page suivante, elles peuvent prendre en trois semaines (texte en anglais)

elles peuvent également concerner le mûrier (cela intéressera sans doute Patrice)

http://www.rooting-hormones.com/stenting...

enfin pour ceux qui veulent trouver du rosa multiflora j'ai trouvé le site suivant :

http://www.jardindupicvert.com/4daction/...
floyd a écrit le 10/12/2008 09:32 (ref msg # 20702 )
A propos de Rosa multiflora que crois que vomito avait souligné la facilité du bouturage d'une espèce décrite comme un "chiendent", à cause de sa capacité de drageonner.
a écrit le 10/12/2008 10:10 (ref msg # 20704 )
un peu comme toutes les rubus non?
ok, y en a des plus ou moins virulentes...
j'ai récupéré et planté il y a deux ans 100 PG de rosiers (églantier inerme)trop vieux(gratuit) et aucun n'a drageonné malgré leur vigeure respectable.
il semblerais qu'ils faille les greffer quand les PG ont un ans...apres ce serait trop tard,pas impossible mais moins de réussite.
bataille41 a écrit le 10/12/2008 13:29 (ref msg # 20708 )
l églantier se bouture tres bien comme des rosiers par contre ceux ci vont drageonner.il est plus simple d'arracher directement des pieds dans la nature ,ils pourront etre ecussonnes cet été.le semis evite aussi le probleme du drageonnage mais il faut compter plus d'un an entre le semis et la levée.
floyd a écrit le 10/12/2008 14:14 (ref msg # 20709 )
"bataille41" a écrit :
…églantier… plus simple d'arracher directement des pieds dans la nature.

J'aimerais te croire, il ne doit pas être si commode d'obtenir des plants assez jeunes et en quantité… Si tu peux préciser ton expérience en ce domaine…
bataille41 a écrit le 10/12/2008 18:26 (ref msg # 20714 )
pour avoir des églantiers on en trouve dans des champs en jachere ,ou j'en trouve sur des talus a l'emplacement d anciennes haies,aussi quelque fois dans des sous-bois.pour les semis je ramasse les cynorhodons à cette epoque,je les epluche et les mets a stratifier comme tout autre noyau ou pepin.mais la levee ne se fera qu'une quinzaine de mois plus tard.je n'ai pas encore trouver de solution pour les faire lever plus tot,par rapport aux polyanta inermis qui levent 3 à4 mois apres.je me sert seulement des eglantiers pour faire des rosiers tiges(et cette annee j'ai recupere sur un rosier que j'avais achete il y a lontemps des graines sur le porte greffe qui a redemarre, et c'est un eglantier inermis) sur les polyanta ,j'ecussonne tous les autres rosiers meme des grimpants.
TheChti a écrit le 12/08/2009 19:29 (ref msg # 24093 )
"bataille41" a écrit :
l églantier se bouture tres bien comme des rosiers par contre ceux ci vont drageonner.il est plus simple d'arracher directement des pieds dans la nature ,ils pourront etre ecussonnes cet été.le semis evite aussi le probleme du drageonnage mais il faut compter plus d'un an entre le semis et la levée.


Plus d'un an entre le semis et la levée ?
bourru a écrit le 12/08/2009 22:30 (ref msg # 24102 )
Plus d'un an entre le semis et la levée ?

Optimiste, va!

Mon dernier semis de canina inermis remonte à 1999 le plus gros des levées s'est étagé entre les printemps 2001 et 2004,
et j'en ai eu encore quelques uns qui sont sortis l'an passé,
Et encore, je leur avais fais subir tous les outrages connus pour lever la dormance (dont un séjour d'un mois au congélateur) avec des résultats à peine différents de l'échantillon placebo!

Patience
azertien a écrit le 25/10/2009 20:32 (ref msg # 24714 )
Dans le texte suivant, l'auteur recommande la greffe en fente double sur l'églantier.

La greffe en demi-fente conduisant souvent à un échec...

http://books.google.com/books?id=nvEsAAA...
hendy a écrit le 27/10/2009 21:07 (ref msg # 24725 )
Vos graines de rosiers vous les nettoyer et les faites sécher légèrement.

La scarification
Vous préparez un pot avec un papier sablé et et vous y mettez les graines que vous secouez énergiquement. La pulpe externe de la graine sera affecté et la germination après stratification sera complètement différente..

Cela vaut la peine d' essayer surtout pour les graines avec une pulpe dur..
aubépine, cerisier, rosier, cotoneaster.. etc..
nouvel azertien a écrit le 19/02/2016 09:50 (ref msg # 51426 )
A tester :

En principe, les graines de rosiers polyantha germent plus facilement que les graines d'églantier.

Voilà donc un moyen de se procurer des porte-greffe à moindre coût.
clow a écrit le 19/02/2016 19:14 (ref msg # 51430 )
Au risque de passé encore une fois pour un vilain petit canard

Mais pourquoi ne pas bouturer directement la variété de rosier désiré, car chez moi cela marche très bien ainsi et fleurie parfaitement.

A moins que la qualité de ton sol soit réellement pas adapté ou que la vigueur de la variété soit de nature très faible ou bien encore que tu ai un projet particulier en tête, pourquoi ne pas tenté directement le bouturage de la variété que tu voudrais greffer.
floyd a écrit le 19/02/2016 22:40 (ref msg # 51432 )
Je donnais récemment encore cette explication à des amis; d'un rameau doté des 5 ou 6 bourgeons on tirera au mieux une bouture, par l'écussonnage on produit à coup sûr 6 rosiers vigoureux.
Dans le monde des rosiéristes, on se bat à coup de nouveautés; chaque année il faut mettre en marché en quantité le nouveau rosier à la mode et répondre immédiatement à des commandes abondantes.
Bref, un écusson = un rosier, donc greffage!

L'amateur fait bien ce qu'il veut…
nouvel azertien a écrit le 20/02/2016 00:13 (ref msg # 51435 )
Le but est de pouvoir observer le résultat d'hybridations naturelles et également d'avoir une plus grande quantité de rosiers d'un seul coup (en accord avec le message de Floyd).

Le temps c'est de l'argent :
satya a écrit le 20/02/2016 08:46 (ref msg # 51437 )
Je connait un pro qui bouture les rosiers qu'il vend... d'ailleurs il ne vend que ça.

Pour lui c'est du pipi d'chat aucune utilité a greffer, si ce n'est qu'il garde les boutures 2 ans.
Alors que si tu achète des PG tu greffe dans la foulé 8 mois aprés tu vend ton rosier.

"nouvel azertien" a écrit :
Le temps c'est de l'argent :


nouvel azertien a écrit le 20/02/2016 10:44 (ref msg # 51439 )
Le greffage permet une multiplication plus rapide d'une variété.

On peut toutefois combiner les deux méthodes pour un meilleur rendement commercial.

L'appel est lancé à tous les possesseurs de rosiers polyantha pour tester des semis et retenir le plus productif.

And the winner is :

une page sur le semis

https://books.google.fr/books?id=3ihAAAA...
jdsjds a écrit le 20/02/2016 12:33 (ref msg # 51440 )
Excusez-moi mais... Vous avez du mal à bouturer un églantier ?
Vous en avez de la chance.
Bref faites ce test : en ce moment coupez des tronçons de 20 cm et plantez-les à 2/3 dans la terre enrichie de terreau. Plantez avec un angle de 30° pas droit comme un piquet ... Maintenir humide. Et faites-vous envahir ...
L'églantier marche aussi bien en marcotte. Tu prends une liane et tu la fais toucher terre ... et hop, une bouture de plus.
A+ .
clow a écrit le 20/02/2016 15:04 (ref msg # 51441 )
Nouvel azertien

Ouais, le temps c'est de l'argent enfin ton dicton ne veut rien dire dans ton cas.

Tu aurais mieux fait de dire les greffons c'est de l'argent car je vais t'expliquer pourquoi, c'est mathématique.

Si tu fais admettons 50 boutures d'églantier qui te prennent 3 semaines à faire
ou 50 boutures de rosier qui te prennent 3 semaines à faire dans les deux cas tu perd 3 semaines c'est tout.

Mais si à tes 3 semaines de bouturage d'églantier tu rajoute le temps d'attente pour une bonne vigueur de tes portes greffes plus le temps de greffage et de soudure de tes greffons en toute logique tu perd facile le double de temps à moins que tu fasse une production de masse à l'arrache de qualité très discutable comme il m'a déjà était donné d'en voir en pépinière.

Donc en effet le temps c'est de l'argent et fait attention à bien utilisé les dictons sortit de derrière les fagots.

Bref dans ton cas c'est plutôt (les greffons c'est de l'argent) car tu n'a pas beaucoup de matériel végétale et tu veux l'exploiter au maximum en les greffant sur de l'églantier, tu vois il y à déjà une petite nuance avec tes propos et si tu veux faire de la commercialisation ok, mais attend ne me dit pas que tu est un professionnel, car si tu ne sais même pas bouturer l'églantier je te conseil de revoir tranquillement tes bases avant de songer à faire de la grosse quantité mon cher, c'est le baba pour ne pas foutre en l'air le matériel végétal à disposition et finalement évité d'avoir plus de perte que de profit.

De plus les semis sont plutôt long avant d'avoir se qu'il faut pour greffer donc je te conseil d'appliquer la méthode de jdsjds si tu veux un maximum de réussite car en effet le marcottage marche plutôt bien et peut s'avéré plus intéressant dans ton cas et surtout avec un risque de perte minime pour un débutant en bouture d'églantier quoique le temps a passé depuis ton premier post donc j'ose imaginer que tu réussi toutes des boutures.

A oui j'oublier une anecdote un de mes proches à tenté la même méthode que toi, et le temps qu'il produise tout ses portes-greffes j'avais eu le temps de bouturer mes rosiers une première fois et de la première taille de mes rosier mère pleins de branches étaient sortie et donc j'ai eu le temps de bouturer mes rosiers plusieurs fois le temps que lui produise ses portes greffes et pour un rendement avec pas tant d'écart que cela entre nous deux donc je dirais que l'affaire est discutable question rentabilité.

And the winner is :



greffer.net >> Multiplication végétative