Le sol et le poirier

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


druere a écrit le 26/09/2008 11:22 (ref msg # 19498 )
Bonjour,

tous mes poiriers végètent ou crèvent a 6/7 ans et il n'y a pas de poiriers
plantés par les anciens - Je n'arrive pas à en comprendre les raisons
Mon analyse de sol : SABLE ARGILEUX
PH eau 5,OO
PH KCI 4,3O
calcaire total OO
salinité O,O9
SOUFRE CUIVRE ZINC FER Normaux - Manganèse excédent elevé (?)

Depuis quelques années je greffe mes poiriers sur Cognassier ou buisson
ou encore sorbier des oiseleurs et je n'ai pas assez de recul afin de faire part des résultats

Qu'en pensez-vous ? Merci d'avance
gaia-project a écrit le 26/09/2008 11:24 (ref msg # 19499 )
Sol trop acide?
autrevie a écrit le 26/09/2008 19:14 (ref msg # 19502 )
les poirier ne supporte pas le calcaire,ils demandent plus d'eau que le pommier et plus de profondeur,mais survis quand meme s'en tout ca.
chez moi c'est tres acide et ils poussent tres vite.
j'ai meme un poirier sauvage qui pousse en terrain tres hostile tres sec tres peu profond et beaucoup de concurence...il est jeune mais pousse vite...
je vois pas ce qu'il se passe pour tes poirier...
-essaye d'affranchir la greffe si tu perd espoir...
-Patrice dit que les poires sont meilleur quand le PG est un cognassier.
patrice a écrit le 26/09/2008 19:22 (ref msg # 19503 )
"autrevie" a écrit :
les poirier ne supporte pas le calcaire

Ca supporte quand même jusqu'à 10%


-Patrice dit que les poires sont meilleur quand le PG est un cognassier.

C'est l'information qui est donnée dans nombreux manuels de greffage.
Je n'ai pas encore la même variété, fructifère, sur des porte-greffe différents, pour comparer.
druere a écrit le 26/09/2008 19:43 (ref msg # 19504 )
Merci pour vos réponses. Dans un premier temps j'étais comme gaia-project, je pensais que c'était trop acide....j'ai recherché de droite et de gauche et je n'ai pas trouvé d'indications qui disent que le poirier craint
le sol acide....le calcaire c'est sûr
Et nous en avons la preuve avec autrevie qui a des poiriers qui poussent dans son sol acide du morvan....
Par contre mon sol....sans que je ne sache pourquoi a un excés de manganèse......et la commune ou se trouve mon verger n'a pas...ou plutot
presque pas de poiriers...j'en connais un ou deux sur 1 OOO Ha.

bonne soirée à vous
autrevie a écrit le 27/09/2008 09:16 (ref msg # 19510 )
Don josé carmen(mexique) vaporise du sulfate de manganeze et ses cultures produisent 2000x plus que celle conventionnelles
cet élément augmenterais l'absorption des énergies cosmique...
un peu comme l'impressionnante croissance des plante des régions glaciale soumises aux aurores boréales...magnétisme....tellurisme...
klakos a écrit le 27/09/2008 18:07 (ref msg # 19518 )
"druere" a écrit :

Qu'en pensez-vous ? Merci d'avance


Je pense que si c'était un pb d'acidité, les arbres végéteraient mais n'iraient pas jusqu'à crever.
Ce ne serait tout simplement pas une question de manque d'eau.
Les cognassiers supportent donc mal la sécheresse mais aussi n'aiment pas les sols sans consistence, trop légers (sans doute, parce qu'ils ne retiennent pas l'eau). Dommage que le franc tout simple ne figure pas dans la liste.
De ce que je constate au verger des Croqueurs, où le sol est plutôt sableux en surface mais assez argileux en profondeur et quil est aussi acide (moins, à mon avis), les poiriers sur cognassiers ont vraiment pris dur cet été. Il va vraiment falloir installer l'irrigation cet hiver. Et ce n'est pas lorsqu'ils étaient petits, qu'il y avait un pb. Maintenant, qu'ils ont 3-4 ans, que le sol est enherbé, ils ont eu soif. Si on ne fait rien, il va falloir tous les refaire.
De ce que j'ai retenu, le sorbier aime aussi la fraîcheur. Les plus beaux spécimens sont en montagne.
druere a écrit le 28/09/2008 04:54 (ref msg # 19519 )
Non ce n'est pas un manque d'eau car mon terrain est irrigué (goutte à goutte avec de l'eau non traitée).....et plusieurs de mes poiriers profitent de l'irrigation et d'autres pas et pourtant ils ne sont pas plus beaux les uns que les autres...
Je greffe donc sur sorbiers qui eux aiment ma fraicheur et apprécient l'arrosage au goutte à goutte...et maintenant sur BA 29

Mais je n'arrive pas à trouver d'explication pour mes poiriers

Allez bonne journée à vous je vais aux champignons
dydy a écrit le 28/09/2008 12:18 (ref msg # 19520 )
tes températures hivernales et tes températures estivales sont de quel ordre?
druere a écrit le 28/09/2008 12:46 (ref msg # 19522 )
Centre de la France.....altitude 4OOm

- je dirai en temps normal :
été + 3O
hiver - 1O

canicule 2OO3 + 35
hiver une fois - 2O

Peut-être une piste que je n'ai pas exploré
dydy a écrit le 28/09/2008 13:44 (ref msg # 19523 )
la température est une piste bien réel pour le porte greffe...

l'adaptation des cognassiers aux températures extrêmes serait faible à mauvaise...


mais l'excès de Manganèse en pH acide est peut être la cause...
http://books.google.fr/books?id=qjhFP54A...

mais les "j'en connais un ou deux sur 1 OOO Ha.", ce sont des hautes tiges greffé sur franc ou sur poirier sauvage??? (arbres de grandes tailles...)
druere a écrit le 29/09/2008 08:39 (ref msg # 19540 )
Merci Dydy pour vos réponses, je pense que l'excès de manganèse en sol
acide en est la cause....pourquoi....simplement parceque dans le village
à coté 5kms il y a des poiriers .....et la température est la même...seul
le sol n'est pas le même..........;
floyd a écrit le 29/09/2008 09:42 (ref msg # 19542 )
Un grand merci à Dydy de nous avoir mis sur la piste d'un ouvrage de référence, publié sous l'égide de l'INRA.

Les oligo-éléments en agriculture et élevage: Incidence sur la nutrition humaine
De Yves Coïc, Marcel Coppenet
Publié par Editions Quae, 1989
ISBN 2738001386, 9782738001382
122 pages

Si j'ai bien compris les pages 62&63, un chaulage bien dosé pourrait apporter une solution à l'excès de manganèse disponible.
… et c'est l'époque.
druere a écrit le 29/09/2008 12:50 (ref msg # 19552 )
Merci floyd, mais je m'étais attaché les services d'une entreprise performante lorsque j'avais fait faire mes analyses de sols....qui non seulement faisait une analyse statique....mais aussi dynamique et m'avait
établi une projection intéressante que je vais résumer de cette manière :

a) decompacter en profondeur (javais d'un fait appel a un "bull" équipé
d'une griffe allant jusqu'à 1 M de profondeur (en fait l'effet l'engin
est destiné au dessouchage)

b) épandange de "dolomie" de préférence à la chaux vive...mais je ne
me rappelle plus pourquoi cette préfrérence (3t à l'ha)

c) puis l'année qui suit l'application de la dolomie (1 an après)
épandage de matière organique sous forme de fumier bien
décomposé

et puis chaque année, j'ai deux trois éléments a apporter avec un dosage très précis)

Voilà mais je n'ai pas suffisament de recul afin de juger de mon action
floyd a écrit le 29/09/2008 13:37 (ref msg # 19556 )
Avec ce déploiement de moyens tu es en droit d'attendre, Druere, quelques kilo de poires!

La dolomie est un calcaire magnésien. Outre le calcium il apporte du magnésium, un élément utile à la chlorophylle.

… et je le prouve par ce lien savant:
http://ead.univ-angers.fr/~jaspard/Page2...

Je crois comprendre que ce programme pluriannuel est en cours depuis quelques années. Il sera utile de réitérer les analyses chimiques du sol pour suivre les évolutions des taux, tout les 2 ou 3 ans.

Peux-tu préciser "les deux ou trois éléments" dont l'apport doit être précisément dosé?
druere a écrit le 29/09/2008 15:04 (ref msg # 19566 )
Oui bien sûr flyod : je reprends le calendrier préconisé

1°) Recalcification a l'aide de la dolomie 3 T ha

2) Un an plus tard de préférence en fin d'hiver activation organique
à l'aide d'un compsot stable et bien décomposé 2 T ha

pour des fruitiers chaqe année : en g M2 (preconisé 25 M2 5x5
autour de l'arbre)
Fin d'hiver 7 g acide phosphorique
2O g de potasse

au débourrement

4 g azote
7 g acide phosphorique

au grossissement des fruits

1O G de potasse

A 3 ans renouvelver l'analyse de sol pour evolution

Voila bonne journée


greffer.net >> Hors-sujet