Variétés anciennes de vignes???

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


arashi07 a écrit le 05/09/2008 09:50 (ref msg # 19235 )
Bonjour
Je possède un terrain (qui appartenait à ma famille) que j'ai défriché, et j'ai découvert des vieux ceps de vigne, mais je me demande de quelle variété il peut s'agir?
greffés? sauvages?anciens? résistants au phylloxera ?ils n'ont pas fructifié car ils ils ont été dégagés cette année.Je précise que le terrain est très ancien (très vieux cerisiers,...) Sud Ardèche
merci
patrice a écrit le 07/09/2008 19:59 (ref msg # 19251 )
Il existe des centaines de cépages.
Le mieux est de se renseigner auprès des viticulteurs voisins, qui sont les mieux placés pour connaitre les cépages qui ont été habituellement plantés dans votre secteur.
arashi07 a écrit le 09/09/2008 17:26 (ref msg # 19254 )
Merci Patrice, j'ai demandé à des viticulteurs locaux et ils pensent à du chatu s variété assez ancienne apparemment.

j'aimerais savoir, depuis quand les vignes sont-elles greffées sur hybrides américains? la nature n'aurait-elle pas pu, avec les ravages qu'a fait le phylloxera, et avec la sélection naturelle conserver des souches résistantes naturellement?sans hybridation?Si nous savons créer des hybrides, la nature sait faire la selection mieux que nous et reprend toujours ses droits.

je pense à ça car j'ai repéré des vignes sauvages assez vieilles et apparemment bien saines. (celà dit, avantage d'être dans un milieu humide et un peu sableux)
patrice a écrit le 09/09/2008 17:38 (ref msg # 19255 )
Lire le sujet suivant : Les cépages interdits
arashi07 a écrit le 30/09/2008 14:53 (ref msg # 19582 )
c'est très interessant.
J'ai une autre question:

J'ai remarqué la présence de Vitis rupestris à plusieurs coins de l'Ardèche, elles sont magnifique et très vigoureuses, les feuilles sont bien vertes sans le besoin de traiter.évidemment la qualité gustative n'est certainement pas au rendez vous, mais c'est interessant de voir des vignes aussi saines. Dans quelles régions le phylloxera subsiste t-il?

Est-ce que ces vignes "sauvages" de vitis rupestris se sont évadées de par les rejets des porte-greffe et grâce aux oiseaux?

encore une question:
Qu'obtient t-on si on sème des pépins de raisin de table? Un plant de Vitis vinifera batard?
Si oui, ne serait-ce pas intéressant de le faire pour régénerer une espèce qui ne vit que par des variétés greffées sur des porte greffe?
merci de m'écalirer
JM a écrit le 30/09/2008 20:34 (ref msg # 19589 )
C'est comme pour les autres fruitiers, le semis c'est la pêche à la ligne. Après il faut que tu les testes sur le goût des fruits, la résistance au maladies. Il te faut de la surface et quelques années. Mais tu peux avoir de la chance et tomber sur la perle rare. Des variétés ont été découvertes par des amateurs.
arashi07 a écrit le 01/10/2008 14:11 (ref msg # 19605 )
merci pour ta réponse JM
En fait ma question à propos de la vigne était la suivante:
pourquoi ne pas greffer des vitis vinifera sauvages sur des porte-greffe résistants? simplement pour conserver l'espèce "type " qui je crois est protégée et menacée? :
Bruno a écrit le 28/11/2009 20:50 (ref msg # 25073 )
"arashi07" a écrit :
Merci Patrice, j'ai demandé à des viticulteurs locaux et ils pensent à du chatu s variété assez ancienne apparemment.

j'aimerais savoir, depuis quand les vignes sont-elles greffées sur hybrides américains? la nature n'aurait-elle pas pu, avec les ravages qu'a fait le phylloxera, et avec la sélection naturelle conserver des souches résistantes naturellement?sans hybridation?Si nous savons créer des hybrides, la nature sait faire la selection mieux que nous et reprend toujours ses droits.

je pense à ça car j'ai repéré des vignes sauvages assez vieilles et apparemment bien saines. (celà dit, avantage d'être dans un milieu humide et un peu sableux)

j'ai lu autrefois que les vignes plantées dans le sable résistait au phylloxera et c'est pour celà qu'on avait fait des vins des sables. Peut-être que ton terrain étant sableux, elles ne l'ont pas attrapé.
bourru a écrit le 29/11/2009 14:58 (ref msg # 25082 )
Salut Arashi07

ce pseudo est plus difficile a décrypter que celui du fendeur masqué
On greffe la vigne depuis près de 140 ans.
Sauf les HPD, qui sont bien sûr francs de pied.
Tu parles de Chatus
Eh oui, tout de suite en Ardèche une notoriété (très récente) entoure
ce vieux cépage "retrouvé", déjà cité par Olivier de Serres.

Rien n'est impossible, mais à vrai dire il ne restait guère de pieds de chatus il y a 20 ans.
Si tes vignes sont de cette variété, ce sera facile de les identifier.
Dommage que tu en parles fin novembre.
Il y a encore 4 semaines, elles étaient encore en feuilles.
En visitant les rares parcelles au dessus de Rosières, tu aurais pu te faire une idée.
Je crains que tu ne doive attendre 10 mois de plus pour lever tes incertitudes.

A part cette méthode longuette, on peut faire des pronostics statistiques.
La chance que tu aies touché le gros lot, avec une relique de Chatus, est assez faible.

Tu risques plutôt de découvrir que ces vieilles vignes
qui courent dans la forêt
n'étaient que des HPD (clinton, jacquez, isabelle etc)
voire des "numéros" de chez Couderc.

Dans l'intervalle, tu peux tenter trois pistes
estimer l'âge des ceps
te renseigner auprès des voisins immédiats sur la date la parcelle avait été plantée,
ou en tous cas, jusqu'à quelle époque elle a été vendangée.
Le nom du dernier exploitant et à la cave vinicole vérifier s'ils ont souvenir de quels raisins il apportait

Pour une vraie identification, il y avait jusqu'il y a dix ans, un fonds de documentation ampellographique, chez Catoire, à Alès.
Depuis ce fonds est passé dans les mains d'aigrefins et je ne sais où elle peut être consultée à présent[/i]
patrice a écrit le 29/11/2009 16:27 (ref msg # 25084 )
A défaut, le "Galet" en donne une description détaillée.
bourru a écrit le 29/11/2009 17:35 (ref msg # 25087 )
défaut, le "Galet" en donne une description détaillée.


Pardon, Patrice, c'est quoi le galet?
floyd a écrit le 29/11/2009 18:12 (ref msg # 25088 )
Comment Bourru peut-il ne pas connaitre Monsieur Pierre Galet:
http://blog.midi-vin.com/rencontre-avec/...
bourru a écrit le 29/11/2009 18:35 (ref msg # 25090 )
Comment Bourru peut-il ne pas connaitre Monsieur Pierre Galet:


C'est pourtant bien compréhensible.
Je possède une ignorance encyclopédique.

Quand récemment on m'a annoncé la mort de Mickael Jackson, j'ai d'abord cru qu'il s'agissait d'un coureur à pied canadien.
Pas trop grave, les infos se sont vite chargées de combler mes lacunes.
patrice a écrit le 30/11/2009 06:55 (ref msg # 25093 )
Monsieur Galet a réalisé entre autres un travail incroyable en matière d' ampélographie.

Il y a l'ouvrage "condensé"
Dictionnaire encyclopédique des cépages
aux éditions Hachette Pratique
ISBN 2012363318
http://www.amazon.fr/Dictionnaire-encycl...

Un lourd pavé de presque 1000 pages, avec plus de 9600 cépages référencés (et un énorme travail sur la synonymie aussi).

Voici par exemple le scan d'une page :






Après il y a l'édition multivolumes, disponible auprès de l'auteur (mais aux dernières nouvelles d'une correspondante qui se l'est offert, elle a pris le dernier d'un des volumes, donc ce n'est guère espérable d'avoir à nouveau l'intégrale), de mémoire pour un total de l'ordre de 700 euros.

Il existe aussi d'autres ouvrages (précis d'ampelographie pratique, ... )


greffer.net >> Hors-sujet