bouturage du bambou

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


druere a écrit le 14/04/2006 10:29 (ref msg # 1293 )
Savez-vous si le bambou se bouture ? et si oui comment ?
patrice a écrit le 14/04/2006 10:42 (ref msg # 1294 )
A ma connaissance non, j'avais déjà essayé d'ailleurs... Pour le multiplier il faut récupérer un bout de rhyzome.
madurette a écrit le 15/04/2006 13:13 (ref msg # 1305 )
bonjour!
le bambou ne se bouture pas il faut prelever un eclat, ce qui n'est pas toujours facile, chaque fois que je deterre un eclat du chusquea coleou il faut une scie pour couper le rhizome !!
et il y a 3 ans j'ai un bambou qui a fleurit, j'ai fait un semis avec le peu de graines qu'avait laissé les oiseaux, pas un n'a levé !!le semis ne semble pas etre le meilleur moyen de multiplier cette plante !
la meilleure periode pour diviser et multiplier le bambou est parait-il le mois de juillet!
madurette a écrit le 11/05/2006 16:26 (ref msg # 1706 )
bonjour!

un truc qui marche tres bien avec la canne de provence (arundo donnax) jeter dans l'eau une tige de l'année precente, elle flotte et attendre ! a cette saison il va se former une nouvelle plante sur chaque noeud !! les feuilles vont d'abord apparaitre puis les racines ! il suffit alors de couper des tronçons de la tige portant ces nouvelles plantes de les mettre en pot ou en pleine terre et hop !!! plein de nouvelles plantes rapidement !
pourquoi ne pas essayer cette methode sur le bambou ? il faut utiliser des tiges d'au moins un an !! l'arundo est souvent confondu avec un bambou , enfin ils sont de la meme famille !!
amicalement
madurette
patrice a écrit le 19/07/2006 11:52 (ref msg # 2379 )
Je viens de visionner un documentaire sur le bambou.

Le bambou se bouture.

Comment procedent-tils?

- prelevement sur la plantes. Des branchettes latérales d'environ 1 mm de diametre, qu'on immerge immédiatement dans de l'eau.

- ensuite, sur le lieu de travail où on réalise les boutures, on laisse deux ou trois feuilles à chaque branchette, hormone de bouturage, et repiquage dans un susbstrat drainant.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 19/10/2008 18:37 par patrice
patrice a écrit le 13/01/2007 16:25 (ref msg # 5402 )
Mardi 23/01 à 19h00 sur Arte : Le bambou, le géant vert.
azertien a écrit le 16/11/2008 21:50 (ref msg # 20352 )
Il est souvent pratique pour constituer une haie dense, mais attention, les racines sont envahissantes et peuvent constituer un problème pour tous les ouvrages de maçonnerie, fondations, murs,etc.....
Alex a écrit le 11/12/2008 17:39 (ref msg # 20733 )
"azertien" a écrit :
Il est souvent pratique pour constituer une haie dense, mais attention, les racines sont envahissantes et peuvent constituer un problème pour tous les ouvrages de maçonnerie, fondations, murs,etc.....


... Et les bambous (quelle grande variété de formes, de tailles, etc.) ne présentent de plus qu'un intérêt très limité pour la faune / flore ...

Alex
tintin62 a écrit le 11/05/2014 10:53 (ref msg # 44148 )
Bonjour,

si l'on prélève un éclat de rhizome, peut on couper les pousses pour le transport ? (trop grand, ne rentre pas dans la voiture)
floyd a écrit le 11/05/2014 19:25 (ref msg # 44156 )
Oui, un éclat muni d'un bourgeon terminal intact.
Les cannes sont à couper.
François du Perche a écrit le 12/05/2014 10:54 (ref msg # 44167 )
une utilisation peu connue du bambou : ça se broie très bien au broyeur et ça fait un joli brf vert, quasi imputrescible, pour répandre sur des allées de jardin, etc. C'est un bon moyen de recycler cette plante très envahissante. Il faut circonscrire son massif (avec du fibrociment p.ex, 30cm suffisent) et ensuite l'exploiter tous les ans en prélevant une partie. Sinon, c'est le cauchemar.
tintin62 a écrit le 12/05/2014 10:59 (ref msg # 44168 )
merci pour l'info

le bambou va venir remplacer le noisetier pour les tuteurs tomates,
et faire un support pour démarrer des espaliers


greffer.net >> Hors-sujet