Pêches farineuses: pourquoi? Variété? PG? Sol? Climat?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


Filopat a écrit le 22/06/2008 18:37 (ref msg # 17904 )
Bonjour,

je viens de déguster mes premières pêches de l'année ( variété Amsden). Et, comme les années précédentes, je ne les trouve pas fameuses: la chair est filandreuse et pâteuse.

Ici, le climat est méditerranéen, le sol calcaire, plutôt argileux et sec ( flanc de colline exposée sud). J'ai donc choisi des pêchers greffés sur amandier. Les deux récoltes précédentes, j'avais déjà été déçu par la qualité de fruits ( plusieurs variétés, et à chaque fois peu ou prou le même défaut... ).

Je me suis dit que peut-être je laissai trop de fruits: cette année j'ai éclairci ( un fruit tous les 10 cm). Je me suis dit que je ne taillais pas assez mes pêchers: j'ai raccourci les branches charpentières de 1/4, sans compter la fameuse taille en arête de poisson. Je me suis dit également que j'allais arroser mes arbres bien qu'ils soient mulchés: je n'ai pas eu besoin de la faire jusqu'à présent puisqu'il a très bien plu ce printemps.

Bref, je ne sais plus à quel saint me vouer et j'en viens à incriminer le porte-greffe. Là où j'ai planté mes pêchers, je n'ai pas vraiment le choix eu égard à la terre... et encore, parmi les arbres que j'ai plantés, il y en a un greffé sur franc ( tous les autres sur amandiers) et ma foi, il est plus vigoureux, non chlorosé mais je ne me souviens plus si les fruits sont farineux ou pas ( réponse courant d'été lorsque ses pêches seront mûres).

Quelqu'un connait-il les causes de la "farination" des pêches?

D'avance merci pour vos contributions.

Philippe.
klakos a écrit le 23/06/2008 18:25 (ref msg # 17929 )
Ce qu'on dit souvent est que lorsque les pêches sont farineuses, c'est parce qu'elles ont eu trop d'eau. Et il est possible que le PG qui est l'amandier ait une influence négative. Tout ceci reste subjectif.
floyd a écrit le 23/06/2008 21:54 (ref msg # 17934 )
La fertilisation phospho-potassique (P & K) compte beaucoup pour la coloration et le sucre des fruits. Peut-être un problème avec le phosphore si le sol est "bien" calcaire.
Filopat a écrit le 23/06/2008 22:15 (ref msg # 17937 )
Nous venons de goûter les dernières pêches Amsden: elles étaient un peu plus juteuses que les premières mais la chair est filandreuse, elle n'est pas fine ni fondante, une caractéristique de la variété?

D'autres variétés vont mûrir: je vous tiens au courant pour savoir si cette tendance filandreuse voire farineuse se confirme ou pas, si mes efforts de taille et d'éclaircissement ont porté leur fruit ( c'est le cas de le dire!)sur la qualité des pêches.

Pour Floyd, les pêches ne sont pas hyper sucrées il est vrai mais cela me va finalement assez bien.

Pour tenir compte de l'hypothèse de Klalkos, je vais tenter de passer l'été sans arrosage.

L'idée d'incriminer le portegreffe vient de ce qu'a contrario, il se dit que certains PG sont favorables pour la qualité de certains fruits ( PG de cognassier pour amandier et, parait-il PG d'aubépine pour néflier du japon... mais pour ce dernier, qui a l'expérience??). Si le PG peut avoir un effet favorable, pourquoi pas l'inverse?

La suite dans un bon mois, dès que j'aurai d'autres pêches à maturité.

Merci en tout cas pour vos avis.

Philippe.
patrice a écrit le 24/06/2008 07:46 (ref msg # 17943 )
"Filopat" a écrit :
une caractéristique de la variété?

Une petite recherche dans un moteur et on trouve la description de la variété sur le net : Pêche Amsden
Filopat a écrit le 24/06/2008 07:56 (ref msg # 17944 )
Merci Patrice pour ce rappel: je n'avais pas pensé à utiliser les ressources du forum. Le résultat est toutefois "inquiétant": Chair fondante, fine. Or, elle est clairement filandreuse chez moi... Pourquoi? Je cherche! Tous les avis, retours d'expérience ou connaissances livresques sont les bienvenus!
claudeduvar a écrit le 24/06/2008 20:07 (ref msg # 17948 )
amsden n'est pas terrible à tel point que perso je lui préfère my flower précose, après faut être sur de la variété car c'est un nom connu et certains l'utilisent pour désigner une multitude de pêches précoces au nom made in USA moins connu et moins parlant à l'acheteur potentiel
klakos a écrit le 24/06/2008 20:50 (ref msg # 17949 )
Pourtant ce lien ( http://environnement.ecoles.free.fr/Jard... ) dit ceci :
"Les plus cultivées en Provence et s'adaptant le mieux au climat sont l'Amsden précoce..."
floyd a écrit le 24/06/2008 21:08 (ref msg # 17950 )
Oui, mais malgré tout l'intérêt de ce genre de site, les infos peuvent-elles être prises pour argent comptant? Pas de source, pas de notoriété comme spécialiste…
patrice a écrit le 24/06/2008 21:13 (ref msg # 17951 )
Ce site est -entre autres- la version "internet" d'un vieil ouvrage de jardinage : "Le jardinier Provencal" de E. Gueidan (je crois que ca date d'avant la 1ere guerre mondiale, début 20eme siècle)
claudeduvar a écrit le 24/06/2008 21:16 (ref msg # 17952 )
c'est dur de s'y retrouver amsden est d'origine USA arrivée en france après guerre et préférée aux variétés française car plus apte au transport. il existe une surpasse amsden origine france ( entre de chanas) très gouteuse. May flower précoce comme son nom l'indique est française ( madeleine pouyet).
les américaines question goût ( il existe des exceptions) ne rivalisent pas avec les française. Amsden est de floraison assez tardive peu sensible aux gelées, passe partout en fait, adaptée à toutes les régions mais pas spécialement au sud. même ici maturité 20 juin si mure plus tôt il y a un doute sur l'identité comme toutes américaines ( je parle pêches of course) à consommer avant maturité sinon pâteuse.
Filopat a écrit le 24/06/2008 23:04 (ref msg # 17954 )
Bon, je vois que les échanges vont bon train. Apparement, vous ne pariez pas trop sur un problème de culture ou de PG mais plus sur une histoire de qualité de la variété.

En constatant l'ancienneté de cette variété, cela m'a fait penser que j'ai un ouvrage fameux sur les fruits et que certains d'entre vous connaissent ou ont, il s'agit du livre "Les fruits" de Désiré Bois, paru en 1928 et réédité par la Société Nationale d'Horticulture de France. Alors, cette variété y est bien décrite! On peut lire (extraits):

" arbre de grande vigueur et de bonne fertilité"
" à chair blanc verdâtre, assez fine, juteuse, sucrée et légèrement acidulée". Assez fine... tiens tiens, je commence à comprendre. Enfin je le comprends comme quoi, en langage moderne c'est moyen, pas le top quoi, mais mangeable. Enfin, c'est une libre interpretation.

"Cette pêche, l'une des plus hâtives, mûrit au milieu de juillet"... bon, je suis en région méditerranéenne, tout cela reste cohérent.

" bien que sa chair soit généralement adhérente au noyau"... je confirme ( Désiré Bois précise " sauf à maturité complète", je n'ai pas fait attention)

"il présente le fait d'avoir une floraison tardive"... on est tous d'accord là-dessus.

Dans la région de Nice et d'Antibes, on soumet le pêcher Amsden à la culture forcée à l'aide d'abris mobiles; et, avec un chauffage insignifiant, on peut commencer la récolte des fruits dès mars-avril, ce qui assure de bons bénéfices au cultivateur".

Claudeduvar dit:

à consommer avant maturité sinon pâteuse

C'est noté, j'essaierai l'an prochain! Jusqu'à présent, j'attends qu'elles se détachent sur une imperceptible torsion de la main. Le problème vient de là peut-être, une cueillette trop tardive. Et d'ailleurs à quel stade doit-on cueillir les pêches? Quels sont les signes qui indiquent que la pêche est à cueillir? Faut-il les cueillir un peu plus tôt et les garder quelques jours au cellier? Je lance le sujet! Pour ma part, je les cueille lorsqu'elles sont à la limite de tomber et je les mange de suite: une erreur pour toutes les pêches ou seulement pour les Amsden?....
JM a écrit le 25/06/2008 15:13 (ref msg # 17969 )
"Filopat" a écrit :
L'idée d'incriminer le portegreffe vient de ce qu'a contrario, il se dit que certains PG sont favorables pour la qualité de certains fruits ( PG de cognassier pour amandier et, parait-il PG d'aubépine pour néflier du japon... mais pour ce dernier, qui a l'expérience??).


Rosacée à noyau sur rosacée à pépins ? Ca me semble suspect comme compatiblité, vous en connaissez ?
Filopat a écrit le 25/06/2008 22:16 (ref msg # 17982 )
Bien vu JM, ma langue a fourché, je voulais dire PG de cognassier sur poirier!!

Notons, que je ne rapporte là que ce que j'ai entendu dire à savoir que les poires étaient plus goûteuses et plus grosses sur cognassier que sur franc de poirier. De même, j'ai entendu dire que les néfles du japon étaient meilleures si greffées sur aubépine. Mais à titre perso, je n'ai pas fait les tests...

Que ceux qui savent par expérience confirment ou non!
JM a écrit le 25/06/2008 22:56 (ref msg # 17985 )
pour les poires, il doit même exister des résultats scientifiques en bonne et due forme à l'INRA


greffer.net >> Hors-sujet