germination a l'alcool de graines de cormier

greffer.net >> Multiplication végétative

plumesagilles a écrit le 04/06/2008 15:40
Bonjour j'ai vu sur le site ci dessous que les pépins de cormiers germent a 100 pour cent apres fermentation a l'alcool
Quelqu'un connait il cette méthode de germination; s'agit il d'alcool a bruler ou d'eau de vie?

http://pagesperso-orange.fr/association....
Eric a écrit le 04/06/2008 16:54
Je n ai trouve que cela pour l instant,il faudra faire une recherche
plus approfondie .
http://le-point-de-rosee.viabloga.com/ne...

Sinon tu peux essayer en mettant les fruits ds un bocal ferme .Le mieux
est de les avoir congele un peu avant de mettre a temperature ambiante.
T aura une fermentation qui est peut etre le traitement indique .

J ai des nefles ds un bocal depuis l automne passe .L idee etait justement
d essayer ce traitement.L ennui est que je les ai oublie ,faudrai que
je seme les graines de ces nefles qui sont toujours ds leurs bocal .J ai ete
sniffer un ptit coup .Ca ne sent pas mauvais ,meme que l odeur d alcool
est tres forte .
plumesagilles a écrit le 04/06/2008 17:26
merci pour l'info ;peut etre qu'un peut d'alcool au fond du pot ,éviterai le risque de moisissure et activerait la fermentation ?
floyd a écrit le 04/06/2008 19:43
Sur la germination des graines de cormier, souvent présentée comme aléatoire, nous avons, avec les infos relevées par plumesagilles et Eric, deux nouvelles pistes bien intéressantes.

Pour mémoire je les rappelle toutes:

1/ scarification et traitement avec un acide…
que j'interprête comme analogue au passage dans le tube digestif d'un oiseau.

2/ récupération dans un tas de cormes pourries…
que JM indique avoir pratiqué avec succès.

3/ traitement par fermentation alcoolique…
qui découle logiquement de la seconde. Le pourrissement prolongé déclenche la fermentation alcoolique comme pour la fabrication d'un cidre.

4/ lavages succesifs (savon, alcool, javel)
une asepsie quasi clinique pour éviter les risques sanitaires.

Dans la nature, j'imagine que des oiseaux viennent volontiers picorer les cormes fermentées au pied des cormiers, rejettent et dispersent les graines.
floyd a écrit le 14/09/2008 19:43
La saison approche, il va être temps d'aller voir nos cormiers préférés.
Mes semis du printemps 2008, bien propres, n'ont rien donné.
J'ai dans l'intention d'essayer la méthode de JM par pourrissement naturel.
azertien a écrit le 29/11/2008 13:35
vous avez oublié l'acide gibbérélique....

http://greffer.net/forum/viewtopic.php?t...
azertien a écrit le 29/11/2008 13:45
désolé : gibbéreLLique a deux L
azertien a écrit le 29/11/2008 13:49
voici un lien

http://plantes-passion.forumactif.fr/les...
azertien a écrit le 29/11/2008 18:53
en anglais

http://groups.msn.com/Collectingandbreed...
patrice a écrit le 14/10/2009 07:56
Bonjour.

Je n'ai rencontré aucune difficulté avec le semis de cormier, stratification classique, sans traitement à l'alcool ou acide, avec des taux de levée tout à fait convenables.
floyd a écrit le 12/11/2009 23:23
Le temps passe vite… J'ai laissé passer l'automne 2008 sans rendre visite au beau cormier de Malicorne.

Cette année… j'en reviens avec une dizaine de cormes bien blettes, et plus petites que celles vues en 2007. Année sèche?

Je fais confiance à Patrice donc stratification.
Mais aussi à JM donc je laisse la nature faire.
50/50

Une remarque que je me suis fait au pied de l'arbre: aucun rejet, aucune levée de semis spontané. Certes le pré a été fauché mais sous le houppier aucune trace de tige ligneuse.


greffer.net >> Multiplication végétative