Noircissement de branches d'agrumes

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


patrice a écrit le 25/05/2008 09:02 (ref msg # 17267 )
Bonjour.

J'ai un agrume qui présente un problème que je n'ai jamais rencontré à ce jour.

Le bouquet de feuilles se fane.
Au niveau des pousses semis herbacées, la base se noircit. Le noircissement progresse dans le sens de la base vers l'extrémité de la branche. L'extrémité est saine, mais dépérissante.
Le tronc se noircit. Le noircissement progresse du niveau des charpentières, vers le bas. En effet, en ayant décapité peu à peu le tronc vu son état de dépérissement, la partie basse est très saine, contrairement à la partie haute (cf photo coupe ci dessous)..
Le système racinaire parait sain.

Je ne connais pas ce problème. Une idée?
















floyd a écrit le 25/05/2008 10:28 (ref msg # 17272 )
Premier constat visuel, le compost est particulièrement riche en terreau au bénéfice des pousses vigoureuses. Mais en contrepartie trop tendres, elles sont plus que d'autres susceptibles d'héberger des champignons, des bactéries.

Le point de pénétration au niveau d'une coupe (?) explique bien les sens de progression des symptomes.

Pour une identification, je réitère le conseil donné à Dieb, échantillon sous pochette plastique, à remettre aux services de la protection des végétaux.

Pour la pratique, amputer toutes les parties atteintes et même un peu au delà. Procéder avec des instruments désinfectés, parer et mastiquer les plaies.

Reformuler le compost. Traitement fongicide " de couverture" type aliette.
patrice a écrit le 25/05/2008 10:32 (ref msg # 17273 )
"floyd" a écrit :
Le point de pénétration au niveau d'une coupe


Il n'y a pas eu de coupe au moment de l'apparition du problème.
Cette dernière n'a été faite qu'apres l'attaque pour observer l'intérieur.

Pour la pratique, amputer toutes les parties atteintes et même un peu au delà. Procéder avec des instruments désinfectés, parer et mastiquer les plaies.

C'est ce que j'ai fait et expliqué initialement.

Quand au traitement, je ne l'applique pas au pif sans savoir précisement quel est le problème.
floyd a écrit le 25/05/2008 13:40 (ref msg # 17285 )
Mes excuses si ça fait un peu donneur de leçon et enfonceur de portes ouvertes, ce n'est vraiment pas le but. Juste, comme à mon habitude, tenter une synthèse de ce que je vois, de ce qui est décrit, de ce qui a déjà fait l'objet de débat.
Puis fournir quelques arguments pour étayer des propositions.

Traiter au pif n'est bien sûr pas mon conseil. Aliette serait "une couverture" commode dans l'espoir qu'un champignon sensible à ce fongicide serait en cause dans l'attente d'une identification certifiée.
alias a écrit le 25/05/2008 19:10 (ref msg # 17297 )
Bonjour Patrice, je vois un agrume de chez Baches, il me semble.
Va voir au niveau de l'etiquette ( collet et gratte pour voir si c'est vert tout autour de celui ci et tien moi au courant.
alias a écrit le 25/05/2008 19:17 (ref msg # 17298 )
Si c'est pas trop tard, on va essayer de le sauver : aliette en urgence en arrosage!!!!!

Maladie: La gommeuse: Phytophtora cytrophtora ou gommosis .
Je pense au deuxieme.
cause : exces d'eau ou d'humidite ambiante.
Coupe la partie atteinte assez bas et met sur la plaie de la Bouillie bordelaise pure sinon ca va descendre jusqu'au poncirus.
Qui lui est resistant.

source:
livre P 94 La culture des agrumes de A.colombo Ediion de Vecchi

J'ai pas pu sauver un limequat ce printemps a cause de ca.
Mais le poncirus est reparti.
patrice a écrit le 25/05/2008 19:47 (ref msg # 17301 )
"alias" a écrit :

cause : exces d'eau ou d'humidite ambiante.

il ne fait que pleuvoir , de facon inhabituelle, depuis le début du mois, ce qui effectivement me cause bien des soucis.

je vois un agrume de chez Baches, il me semble.

Oui, comme la majorité de mes plants. Mais ce n'est pas sa faute si j'ai un mauvais drainage ou si il pleut trop
Le poncirus semble sain.

J'ai appliqué le remède suggéré, mais je crains hélas qu'il soit un peu trop tard, le noircissement a continué presque jusqu'au point de greffe.

merci.
neo66 a écrit le 25/05/2008 20:14 (ref msg # 17302 )
Bonsoir, je me permet de m'insérer dans la conversation pour vous demander à quel dosage vous utilisez l'aliette car j'ai un sujet qui semble atteint du même mal. Sur le paquet il n'y a pas le dosage en arrosage pour les agrumes seulement en pulverisation à raison de 2,5g par litre.
Dois je utiliser le même dosage pour une utilisation en arrosage ?
De plus, faut il renouveller le traitement ?
floyd a écrit le 25/05/2008 23:53 (ref msg # 17307 )
Bonne question de neo66 sur le dosage des phytosanitaires.

Pour l'aliette les doses apparaissent sur cette page;
http://e-phy.agriculture.gouv.fr/spe/980...
on notera;
• 10 g/m2 contre le phytophtora en traitement du sol, soit 100 kg/Ha,
contre
• 0,5 g/m2 en pulvérisation sur fraisier soit 5kg/Ha.

pour 1 Ha de fraisier, 5 kg d'aliette peuvent être dispersés dans 500 litres d'eau, soit une concentration de 10 g/l.

Pour un traitement des parties aériennes des agrumes on lit effectivement la dose de 0,250kg/hl, soit 2,5g/l. Une bouillie à 500 litres hectare contient 1,25 kg d'aliette.

En résumé et selon l'usage:
100 kg/Ha pour traitement du sol
5 kg/Ha pour pulvérisation sur fraisier
1,25 kg/Ha pour pulvérisation sur agrumes.

En pratique:
10 g/m2 c'est environ 0,5g pour une potée de diamètre 20
à raison de 2,5g/l, pour apporter 0,5g il suffit de 20cl.

Rien trouvé sur l'utilité d'une seconde application. Mais 10 g/m2 me parait une dose suffisament élevée pour qu'il subsiste de la "matière active" assez longtemps pour traiter le problème.
alias a écrit le 26/05/2008 07:40 (ref msg # 17314 )
Tu t'en es apercu trop tard comme moi, pour un meyer et pour le limequat.
Par contre, le poncirus est resistant donc il va repartir il faudra faire une surgreffe.
Baches n'est absolument pas en cause. La cause , l'exces d'eau au niveau du feuillage.
L'aliette est efficace 15 jours, par contre elle est incompatible avec le cuivre, le soufre, les engrais ......
Dosage : en effet 10g/m²
Ce que je fais generalement, je mets 10 g dans 10 Litre et j'arrose avec 1/2 litre par plante.
Vu ce qui vient de t'arriver, il vaut mieux traiter tous les agrumes que tu as.
Vu que c'est un champignon et que tu es contamine, dans ce cas la, la prevention est mere de surete.

Un rappel: L'aliette est avant tout, un produit preventif!!
Quand je dis que j'en utilise systematiquement a l'automne et au printemps c'est pour prevenir ce genre de catastrophe, mais uniquement sur les sujets a risque qui sont generalement souffreuteux.
Les eventuels signes:
- feuille qui roule
- bois qui noircit
- sorti d'exudat de seve
- un terreau qui seche jamais

Quand on voit ce genre de symptome, il faut faire tres attention et les mettre en quarantaine.
Sur les 170 agrumes que je possede, j'en ai une douzaine sous surveillance.

Une fois le PG bien reparti ( dans 1 ans) demande moi des baguettes .( disponibilite janvier pour avoir la bonne variete)
patrice a écrit le 26/05/2008 07:58 (ref msg # 17315 )
"alias" a écrit :
L'aliette est efficace 15 jours, par contre elle est incompatible avec le cuivre, le soufre, les engrais ......


j'ai des osmocotes agrumes dans mes pots (engrais lente libération 9 mois).
floyd a écrit le 26/05/2008 09:55 (ref msg # 17321 )
De mémoire, ces précautions d'usage concernent le mélange dans la cuve du pulvérisateur. Rien à craindre en arrosage.

La dose apportée par la solution à 1g/l indiquée par Alias est bien sût la même, mais c'est le volume, 0,5 litre qui impose un gros arrosage. Laisser la motte se réssuyer avant.

A propos de l'osmocote, un excellent produit, plusieurs dosages existent avec des richesses en azote différentes.
rustaghja a écrit le 26/05/2008 10:34 (ref msg # 17325 )
Une petite question : depuis quand as-tu ce plant et qui a fait cette "taille de formation" ?
A mon avis le problème dure depuis un moment car il n'a pas réagit comme il faut à la taille : les branches qui ont poussé ( celles qui noircissent) sont bien faibles par rapport tronc.
patrice a écrit le 26/05/2008 12:34 (ref msg # 17327 )
Je n'ai pas de souvenir précis à ce sujet.

Pour en revenir à la gommeuse, selon la référence d'Alias, ca se caractérise:

- par un flux gommeux au collet : mon collet est sain, précédé d'une tache humide sur l'écorce qui se met à fendiller : point de fendillements, collet d'apparence sain. (et rien qui ressemble à la gomme en photo page 94 du livre)

- "la lésion s'étend ensuite vers le haut généralement" : pour ma part c'est apparu en haut, au niveau des charpentieres. Le noircissement a progressé de la base vers l'extrémité pour les charpentieres. Du haut vers le bas pour le tronc.
alias a écrit le 26/05/2008 20:39 (ref msg # 17349 )
Non , tu te trompes Patrice.
Il y en a 2.
- celle qui attaque au niveau du collet par un exces d'eau au sol et qui touche le PG.
- celle qui attaque les parties aeriennes et qui redescend jusqu'au PG sans generalement le touche.
Toi, c'est le deuxieme cas .

Le premier cas est appele la gommose du collet.

Il y a deux champignons pour un meme phenomene: la mort de l'arbre par pourriture.

Dans ton cas, le champignon n'est pas entre par le collet par la taille severe du haut puis a progresse vers le bas .
Le champignon a attendu le moment favorable pour se multiplier et se developper. Et tuer le greffon.
L'exces d'humidite a ete fatal.
Tu n'as pas eu un probleme de collet.

Degats sur bois:








Degats sur collet:





J'ai pu en sauver mais a quel prix!!
patrice a écrit le 26/05/2008 20:57 (ref msg # 17350 )
D'accord. Merci.
patrice a écrit le 05/06/2008 19:50 (ref msg # 17623 )
Le plant est sauvé. La partie greffée qui n'avait pas été atteinte remet de nouvelles pousses.

Merci pour votre aide efficace.


greffer.net >> Hors-sujet