recettes d'apéritifs aux plantes

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


floyd a écrit le 02/05/2008 21:29 (ref msg # 16768 )
J'ai collecté ces recettes en Sarthe auprès d'une gentille dame jardinière.
Avec modération et sur un sucre, j'aime en particulier la liqueur à l'estragon russe après un repas.
Le vin de fleur de sureau, je vais essayer dès que possible.

APÉRITIF DE PISSENLIT
4 litres d’eau
1 mesure de 3 litres de fleurs de pissenlit (Taraxacum officinale)
1,750 kg de sucre en poudre
3 oranges
3 citrons
0,500 kg de raisins de Corinthe
1 verre d’eau de vie…

• Verser l’eau bouillante sur les fleurs de pissenlit, dans un récipient que l’on couvrira. Laisser infuser 24 heures, puis passer et jeter les fleurs.

• Ajouter à l’infusion les raisins de Corinthe, les oranges et les citrons coupés en tranches avec leur peau.

• Laisser macérer et fermenter pendant 21 jours, en remuant une fois par jour.
Au terme, passer et filtrer, mettre en bouteille sans boucher, en couvrant simplement à l’aide d’une compresse par exemple.

• Laisser reposer et décanter pendant 6 à 8 semaines. Siphonner alors le contenu de chaque bouteille pour en transvaser uniquement le liquide clair. Ajouter le verre d’eau de vie en fin de fermentation.
Boucher alors des bouteilles obtenues.

• Si la boisson est bue dans les 2 ou 3 mois suivants, elle est désaltérante, servie très fraîche, avec ou sans eau gazeuse. Conservée plus longtemps, elle s’alcoolisera davantage et deviendra un délicieux apéritif.
Aux vertus toniques de l’orange et du citron, s’ajouttent celles du pissenlit: diurétique, dépuratif et stimulant de l’appareil digestif.

POMMEAU
6 litres de jus de pomme sortant du pressoir
4 litres d’eau de vie de pomme (calvados)
4 litres de bon vin
1,000 kg de sucre en poudre
350 g de pruneaux
2 citrons et 2 oranges amères coupés en dés

• Laisser macérer 3 mois environ. Au début remuer pendant 4 à 5 jours.
• Filtrer, mettre en bouteille.
• Consommer après quelques mois.

PORTO DE NOIX
10 noix fraîches écrasées avec la coque, le brou tache…
5 litres de bon vin
650 ml d’alcool à 90° ou 1000 ml à 70°.
1,000 kg de sucre en poudre

• Récolter des noix fraîches fin juin.
• Laisser macérer 6 mois au plus. Remuer de temps en temps.
• Filtrer et mettre en bouteille.


VIN DE POUSSES D’EPINE NOIRE
400 g de pousses d’épine. (Prunus spinosa)
6 litres de bon vin
1 litres d’eau de vie
1,000 kg de sucre en poudre

• Récolter les pousses après floraison en Mai.
• Dans un grand récipient, laisser macérer 8 à 10 jours, remuer souvent.
• Filtrer et mettre en bouteille.


VIN DE FLEURS DE SUREAU
5 fleurs de sureau (Sambucus nigra)
4 litres de bon vin, blanc, rose ou rouge…
1,000 kg de sucre en poudre
0,750 litre d’eau
4 verres d’eau de vie

• Récolter les fleurs épanouies
• Laisser macérer dans le vin 3 jours, filtrer.
• Ajouter l’eau de vie à un sirop de sucre épais.
• Mélanger, mettre en bouteille.


VIN DE FEUILLES DE NOYER
150 feuilles de noyer (Juglans nigra)
4 litres de bon vin
1 litre d’eau de vie
1,000 kg de sucre en poudre.

• Immerger les feuilles dans l’eau de vie 48 heures.
• Ajouter le vin, laisser macérer 15 jours, filtrer.
• Chauffer pour fondre le sucre.
• Filtrer et mettre en bouteille.

SANGRIA
5 litres de bon vin
1 litre d’eau de vie de vin
1,000 kg de sucre en poudre
2 oranges
1 citron
1 gousse de vanille fendue
1 poignée d’écorce d’orange amère
1 poignée de quinquina.

• Couper les agrumes en cube avec leur peau.
• Laisser macérer 1 mois.
• Filtrer, déguster frais.

VIN DE PRUNELLES SAUVAGES
0,500 kg de prunelles (Prunus spinosa)
3 litres de bon vin
2 litres d’eau de vie
0,800 kg de sucre en poudre
0,500 litre d’eau.

• Récolter les prunelles en septembre.
• Les congeler pendant 2 jours, après dégel, les écraser pour former une pâte.
• Laisser macérer 2 mois l’eau de vie, le vin et la pâte de prunelle, filtrer.
• Mélanger au sirop de sucre refroidi, mettre en bouteille.


VIN DE FEUILLES DE PECHER
120 feuilles de pécher
1 litre de bon vin
1 verre d’eau de vie, un trait de kirsch
25 morceaux de sucre.

• Récolter les feuilles en août.
• Laisser macérer 2 mois, filtrer et mettre en bouteille.


LIQUEUR A L’ESTRAGON
2 branches d’estragon russe (Artemisia dracunculoides)
1 litre d’eau de vie
30 morceaux de sucre
1 sachet de sucre vanillé.

• Récolter les feuilles à maturité.
• Laisser macérer jusqu’à dissolution complète du sucre.
• Mettre en bouteille avec un brin d’estragon pour décorer.
druere a écrit le 02/05/2008 23:52 (ref msg # 16769 )
Merci flyod pour ces recettes : je connais le vin de feuilles de pêche très bon et le vin d'épines noires (en bourbonnais dit vin de trace une trace etant une haie)
tintin62 a écrit le 11/05/2014 15:53 (ref msg # 44150 )
Merci pour ces recettes,
je connais beaucoup d'entre elles, leurs variantes etc...

pour le vrai pommeaux normand: 2/3 de jus frais de pommes, 1/3 de calva à 70%alc vieilli d'1 an en fut,
remettre le tout à vieillir minimum 1 an en fut (de chêne)

http://www.fichier-pdf.fr/2012/04/14/vie...
de bonnes recettes en téléchargeant cet ouvrage


greffer.net >> Hors-sujet