Avantage des formes basses.

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


louarn a écrit le 02/05/2008 11:55 (ref msg # 16758 )
bonjour, pour ceux qui vont débuter un petit verger je trouve tès pratique les formes basses, taille, traitements,ceuillette se trouvent facilité grandemment,levent a moins de prise les demi tiges n'ont en fin de compte d'avantage pour ceux qui voudrait intercaler des cultures entre les arbres;les cordons sont aussi une bonne solution pour les petits espaces, mise à fruit rapide avec de beaux fruits, perso j'ai commencer à relier mes arbres entre eux par des cordons!

voici la hauteur faclicitant l'entretien des arbres;pas besoin d'escabeaux ni d'échelles pour ceuillir ces reine des réinettes

André a écrit le 02/05/2008 13:19 (ref msg # 16760 )
Joli arbre !

Mais je ne crois pas qu'il y ait un format idéal unique pour toutes les variétés. Il est important de tenir compte des spécificités de chacune si on ne veut pas tailler "contre nature".

Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Taille_des_...
louarn a écrit le 02/05/2008 13:57 (ref msg # 16761 )
andré bonjour, je ne pense pas que la variété ai une in fluence, c'est nous qui choisissons la hauteur en fin de compte! la taille de fructification reste la même pour ma part, hormis le plein vent ou l'on intervient pratiquement pas,le porte greffe a une fonction cela est certain sur les formes à adopter, mais la taille reste la même, je ne connais qu'une seule variété ou je compense la taille de fructification par l'arcure c'est la belle de boskoop et ca à l'air de marcher,ce qui est fantastique c'est que j'apprends chaque jour!! ce site est une mine d'or!!

bonne journée et à plus
André a écrit le 02/05/2008 14:53 (ref msg # 16762 )
Ce que je veux dire, c'est que si tu essayes de former en petit buisson une variété très vigoureuse, tu vas générer en taillant à répétition l'apparition de nombreux gourmands et après quelques années, ton arbre ne ressemblera plus à grand chose...
floyd a écrit le 02/05/2008 15:13 (ref msg # 16763 )
Le judicieux assemblage "variété+ PG" adopté par le pépiniériste qui a contribué à la création des arbres de Louarn, peut effectivement lui laisser penser que tout se passe "naturellement" et qu'il est facile d'obtenir format réduit et mise à fruit rapide quelque soit la variété.
L'exception indiquée (B. de Boskoop) et la solution trouvée (l'arcure) renforce l'idée que la taille n'est pas une panacée.
Comme beaucoup de tailleurs, Louarn pourra tirer profit de la lecture de l'ouvrage de Lespinasse et Leterme.
https://www.greffer.net/forum/viewtopic....
louarn a écrit le 02/05/2008 15:39 (ref msg # 16764 )
entièrement d'accord, j'ai fait l'expérience à mes dépends ,jai fait la b^tise de greffer deux greffons de grand alexandre en couronne et que j'ai conduit en cordon double sur un franc de semi spontanné, impossible de maitrser la vigueur, plus je coupe plus ca fait du bois!! je vais arcurer, je savais que la mise à fruit c'est très long pour un franc j'ai voulu jouer à l'apprenti sorcier en formant ce cordon mais rien à faire la vigueur est la!!
bye!!


greffer.net >> Hors-sujet