Greffer un pollinisateur sur une des branches?

greffer.net >> Pommier

paul a écrit le 25/04/2008 19:32 (ref msg # 16601 )
Bonjour à tous,
Je suis tout nouveau sur ce forum, et voilà mon problème:
J'ai acheté il y a cinq ans un pommier Gala. Il est superbe, et rose de fleurs. Seulement voilà, la grosseur des quelques pommes qu'il a produites jusqu'à maintenant varie entre un gros bigarreau et une petite noix, donc immangeable. Le type qui me l'a vendu prétend que c'est un problème de pollinisation. Mais je n'ai pas la place nécéssaire pour mettre un deuxième pommier.
Alors, étant absolument profane en la matière, je me demande s'il est possible de sélectionner une branche maitresse afin d'y greffer une espèce pollinisatrice. Le même arbre porterait donc deux variétés de pommes. Ceci est -il possible? Si oui, j'aurai besoin de beaucoup de conseils.
Merci d'avance.
patrice a écrit le 25/04/2008 19:36 (ref msg # 16602 )
Oui c'est tout à fait possible.
floyd a écrit le 25/04/2008 19:38 (ref msg # 16603 )
Bienvenu Paul,
Tout ce qui est petit est mignon; mais y a-t-il des pépins dans ces mini-fruits? Si oui c'est que la fécondation a bien lieu. Si non c'est un miracle!
Peux-tu préciser les conditions de cultures?
paul a écrit le 25/04/2008 19:53 (ref msg # 16605 )
Merci pour vos réponses rapides.
Oui, il y a bien des pépins.
Quand aux conditions de culture, je sais bien qu'elle ne sont pas idéales. Je vous laisse juges. Sur 100 M2, j'ai un pommier, deux cerisiers, un oranger et un citronnier. Tous ces arbres donnent très bien à part le pommier. De plus, j'ai un très grand cyprès. La terre est argileuse. Niveau ensoleillement, je suis orienté à l'ouest avec l'arbre du voisin qui fait de l'ombre. Le tout implanté sur la côte d'azur, donc au chaud. Arrosage automatique.
Voilà, voilà...
floyd a écrit le 25/04/2008 21:49 (ref msg # 16607 )
Bien c'est assez précis. Le pommier s'accomode d'un sol argileux, de la chaleur, d'une ombre partielle et d'une irrigation. Ce contexte là ne donne pas de cause évidente.
A partir de là un petit cliché ne serait pas de trop… D'autant que c'est facile à mettre en ligne.
Un arbre planté depuis 5 ans a pu faire un enracinement correct et produire une bonne charpente. Qu'en est-il?
André a écrit le 25/04/2008 23:08 (ref msg # 16611 )
Welcome Paul
"floyd" a écrit :
y a-t-il des pépins dans ces mini-fruits? Si oui c'est que la fécondation a bien lieu.

S'il y a des fruits (même sans pépin), il y au forcément eu fécondation non ?

"paul" a écrit :
Le type qui me l'a vendu prétend que c'est un problème de pollinisation.

Je ne crois pas que la pollinisation influe sur la taille des fruits. S'il y a pollinisateur, il y a des fruits sinon il n'y en a pas ou très peu.

En revanche, certaines variétés (comme la Gala) ont besoin d'être éclaircie à la fin du printemps pour que les fleurs restantes produisent des fruits de belle taille. Par ailleurs, le type du porte greffe influe également. Par exemple, un porte greffe nain donne des fruits bien plus gros qu'une greffe sur franc.
claudeduvar a écrit le 26/04/2008 07:51 (ref msg # 16613 )
gala ( du moins les plants qui sont vendus sous ce nom pour les amateurs) n'est pas du tout adaptée au climat de la cate d'azur.

c'est ce que j'ai remarqué à plusieurs reprises

les fruit restent petits, l'arbre végète.

l'arrossage au goutte à goutte est très dur à maitriser contrairement à som image surtout pour les arbres, pensez à vérifier le débit et y préfèrer la micro aspersion.
alias a écrit le 26/04/2008 09:05 (ref msg # 16614 )
Si les fruits sont aussi petit que ca , c'est que c'est un pommier franc.
Il faut deja regarder s'il y a un point de greffe et en suite s'il y est , c'est qu'ils se sont trompes en greffant. Ils ont greffe le Pg sur lui meme . Ca m'est deja arrive sur une peche blanche.
André a écrit le 26/04/2008 10:55 (ref msg # 16615 )
"claudeduvar" a écrit :
l'arrosage au goutte à goutte est très dur à maîtriser contrairement à son image surtout pour les arbres, pensez à vérifier le débit et y préférer la micro aspersion.

Peux-tu expliquer la différence entre les deux ?
Ici il semble que micro-irrigation et goutte à goutte soit synonymes :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Micro-irrig...
paul a écrit le 26/04/2008 15:24 (ref msg # 16616 )
La greffe est à ras du sol. Problème: en grandissant, l'arbre s'enfonce et m'oblige à dégager le tronc assez souvent.
Voici une photo: Je n'ai rien taillé depuis l'achat.




De plus, j'ai ces excroissances sur le tronc et les branches qui ressemblent à ce qui a été décrit plus haut. Est-ce dangereux?


floyd a écrit le 26/04/2008 16:29 (ref msg # 16617 )
"André" a écrit :
… micro-irrigation et goutte à goutte sont synonymes…

Wiki a raison, mais Claudeduvar évoque plutot la micro-aspersion, qui est un systeme intermédiaire et surtout moins sensible au bouchage.
http://www.rolland-sprinklers.com/micr2f...
ps; cette page web pour monter des micro-asperseurs. Ce n'est pas une pub!
floyd a écrit le 26/04/2008 16:58 (ref msg # 16620 )
Ne pas oublier que le fruit du pommier c'est le pépin. La pomme c'est de l'emballage pour les oiseaux et les bipèdes aptères.

L'arbre de Paul s'enfonce… Il y aurait une ou des cavités, grandes ou petites qui se comblant, font baisser le niveau du sol. Jusqu'à plus informé, je pense que le système racinaire ne doit pas apprécier.

Sur le second cliché, pas de doute, les petites choses blanches laissent deviner du puceron lanigère.

Paul n'a pas taillé son pommier. Monsieur Lespinasse dit comme lui. Par contre la mise à fruit rapide obtenue et la quantité de fruits (même petits) doivent être contrebalancées par une fertilisation suivie.

Rien à ajouter sur la capacité de Gala à mal supporter le chaud, hormis le défaut de conseil du vendeur…
paul a écrit le 26/04/2008 19:34 (ref msg # 16624 )
La semaine dernière, mon arbre était tout rose. Il n'a jamais fait autant de fleurs. Si je n'ai jamais taillé, ce n'est par principe, mais tout simplement parce que je ne sais pas. Quand aux fleurs, j'en supprime chaque année la plus grande partie dans l'espoir de voir des pommes plus grosse, mais en vain.
Alors, en fin de compte, que puis-je faire pour espérer récolter ne serait-ce qu'un kilo de fruits de taille normale? Et confirmez-vous qu'une greffe d'une variété différente sur une branche maitresse n'apporterait rien de plus.
Merci.
floyd a écrit le 26/04/2008 20:57 (ref msg # 16628 )
Bonsoir Paul,
En l'absence de taille, l'éclairsissage est une pratique judicieuse.
Le surgreffage n'est pas utile pour une meilleure pollinisation de Gala.
Gala n'est pas adaptée au climat chaud. (dixit Claudeduvar)
Ai-je bien vu des pucerons lanigères?
Quelle fertilisation pratiques-tu?
Peux-tu préciser "l'arbre s'enfonce"?
André a écrit le 26/04/2008 23:09 (ref msg # 16636 )
Perso, je n'ai pas de vu de pucerons lanigères sur ces clichés.

Le problème d'enfoncement du sol doit effectivement être précisé. Si celui-ci n'est pas stable, le plus simple serait de sortir l'arbre de terre à la fin de l'automne prochain. Combler les éventuelles poches d'air en sous-sol et replanter.

Sinon, l'explication la plus probable à ton problème de calibre semble être celle d'alias. Ton greffon ne doit pas être de la 'Gala' et même si c'en était, cette variété ne semble pas adaptée à ton climat.

Donc, pour résumer :
1 - vérifier l'implantation de ton arbre
2 - le rabattre assez bas afin de faire partir des rejets
3 - surgreffer sur ces rejets avec une (voire plusieurs) autres variétés plus adaptées à ton environnement.

Au final, même en le rabattant dés cette année, pas de fruits avant 2014 puisque ton porte-greffe n'est pas nain donc plus long à fructifier.
paul a écrit le 27/04/2008 22:52 (ref msg # 16657 )
Je n'ai pas de puceron. (Pour l'instant). Au niveau fertilisation, j'emploie un fertilisant courant acheté en supermarché.
Il semble que mon arbre s'est enfoncé d'une petite dizaine de centimètres en cinq ans, mais il est à peu près stabilisé.
Pour le rabattre, j'ai besoin de conseils:
A quel moment, et à quelle hauteur. Si vous êtes équipé pour travailler sur photos, ça serait bien que vous fassiez un trait à la bonne hauteur sur chaque branche à couper, sur la photo plus haut.
Je sais, je demande beaucoup, mais c'est mon premier arbre.
Merci d'avance.
ernst-drago a écrit le 27/04/2008 22:53 (ref msg # 16659 )
mon petit grain de sel!

j'ai l'habitude de metttre deux greffons sur un pg:
constation:
quand je mets deux greffons de même espèces j'ai un développement à peu près harmonieux des deux greffons.
quand je mets deux variètes différentes, j'ai un des greffons qui "cannibalise" l'autre. toujours un chétif.

Ca donne quoi chez vous?

je sais pour vous: je n'arrive pas à sacrifier un greffons qui a pris, je n'arrive pas à choisir entre deux greffons qui ont pris. même chétif. Ca m'arrache le coeur!!
paul a écrit le 27/04/2008 22:57 (ref msg # 16660 )
Et si je dois envisager une ou des greffes, ça devra se passer à quelle saison?
floyd a écrit le 28/04/2008 00:03 (ref msg # 16661 )
"ernst-drago" a écrit :
…j'ai l'habitude de metttre deux greffons sur un pg…

Le pommier duo était il y déjà longtemps vendu par correspondance dans ces catalogues aux couleurs toujours saturées… Rien d'impossible et je crois qu'il y a toujours un pommier dans le verger de mon père… aux pommes rouges ou jaunes. Bien sur il faut un sécateur attentif et équilibré pour que golden et jonathan se supportent.
floyd a écrit le 28/04/2008 00:21 (ref msg # 16662 )
"paul" a écrit :
…un trait à la bonne hauteur sur chaque branche à couper…

Là on touche aux limites du possible. Au pied de l'arbre ce ne serait déjà pas simple, mais sur une photo peu contrastée c'est mission impossible.
L'arbre me parait assez grêle pour être tuteuré, ramifié mais plutot filiforme, sous l'effet de l'ambiance peu ensoleillée et de la proximité de l'annexe, malgré la fertilisation et l'irrigation.
A partir de là, je crains que supprimer des branches ou procéder à un surgreffage total, n'apportent pas les changements espérés.
Mon conseil: une transplantation dans un endroit meilleur.


greffer.net >> Pommier