Greffe à deux ou trois yeux

greffer.net >> Greffage

patrice a écrit le 28/03/2006 15:35
Bonjour à tous.

Je profite qu'il y ait des personnes très expérimentées pour une question.

Pour une greffe en fente, 2 ou 3 yeux, lorsque plusieurs yeux ont pris, lequel conserve-t-on?

Celui le plus bas ou le plus haut ? (on ne supprime comment : un ébourgeonne ou bien un coup de sécateur dans le greffon?). Celui qui fait la pousse la plus vigoureuse?

Jusqu'à présent j'ai fait ca au pifometre

Merci !
hendy a écrit le 28/03/2006 16:58
Ton pifomêtre ressemble à mon pifom^tre" J' essais de couper quand le bois est encore vert (herbacé). Je place rarement plus de 2 bourgeons..
Michel_Alpes a écrit le 30/03/2006 09:27
Bonjour,
Bonne question, le "pifomètre" étant un instrument de mesure officiellement reconnu dans certains domaines et bien je suis comme vous.

Néanmoins,je n'ai jamais posé de greffons de plus de deux yeux.En greffe à l'anglais je laisse les deux yeux.En greffe en fente,je laisse les deux yeux mais je saccrifie les greffons pour n'en laisser qu'un sur le plot.

Sur le noyer, je pose des greffons ayant un oeil.Mon père me signalait que la greffe de noyer craint la déshumidification et ce n'est pas la peine d'augmenter l'échange thermique avec des greffons longs.D'ailleurs sa technique était,apres ligature et mastiquage des greffons ,d'entourer les greffons d'un anneau prélevé dans l'écorce de la tête coupée.Puis il mettait de la mousse sur le plot autour des greffons.Ainsi les greffons étaient maintenus à une certaine humidité et à l'abri du soleil le temps que la sève veuille bien les démarrer.A la deuxième année,on saccrifiait un greffon afin que la fourche se fasse sur le greffon et non pas entre deux greffons.On laissait le plus vigoureux,en général celui qui avait poussé le plus rouge.
Toutes ces astuces sont des tours de mains, que je perpétue mais ne me demandez pas une explication scientifique.
Cordialement.
Ejalade a écrit le 30/03/2006 19:00
Il vaut mieux ne conserver qu’une tige. En principe le bourgeon le plus haut part le premier. Il est à conserver. Les autre sont utiles pour faire de la feuille . Il suffit de les pincer avec l’ongle quand ils ont 3 à 4 cm . Ils ne feront pas de tige ( mais quelques feuilles très utiles) et surtout pas de ces fourches de branches maîtresses d’égal poids, si fragiles quelques années plus tard . Je suis un grand coupable qui pendant très longtemps ne pouvait pas se résoudre à épointer ces jeunes tiges si prometteuses sur les châtaigniers.
rustaghja a écrit le 30/03/2006 21:21
Bonsoir, et si les deux yeux font des feuilles et pas de tige, çà veut dire que le greffon a été mal choisi ?
Ejalade a écrit le 31/03/2006 21:25
Pas forcément Mais la greffe a une reprise laborieuse. Il arrive que des greffons ne démarrent que la seconde année. Mais quand on constate une anomalie il faut dire les conditions de greffage.... sur table par exemple.... P.G. avec très peu de racines...ça peut éclairer Mais fin mars les greffes ne sont pas si poussées!
rustaghja a écrit le 01/04/2006 00:03
ça peut éclairer Mais fin mars les greffes ne sont pas si poussées!
je me suis mal exprimé, je parlais d'une greffe de l'an dernier qui n'a fait qu'un bouquet de feuilles à chaque oeil, et qui cette année vient de redémarer, il y à des feuilles à nouveau, et j'espère qu'une ou deux tiges vont finir par pousser !
Wauters a écrit le 15/05/2006 09:05
Je pense qu'il n'y a que 2 catégories de bourgeons: à bois ou à fruit. Si un bourgeon ne donne pas de fleur, c'est un bourgeon à bois. Dans ce cas, si la tige ne pousse pas la 1ère année, peut-être le problème vient t'il du sol qui est pauvre? Il faut donc soit amender le sol ou replanter dans un sol mieux préparé.

Un bourgeon à fruit peut aussi donner des feuilles, dans ce cas il ne faut pas espérer de développement, et il vaut mieux regreffer plus bas l'année suivante.
nicocroqueur a écrit le 18/05/2006 16:52
salut
un greffon peut rester dormant la première année .Il fait juste une rosette de feuille et ne bouge plus
Dans ce cas tu met un bon coup d'angrais azoté (type amonitrate,ou sang sécher) et tu arrose
si il est trop tard pour en saisson attend l'année prochaine
j'ai vu des écusson coller faire une rosette de feuille puis rester comme ça un an
Wauters a écrit le 19/05/2006 08:45
Merci de ton éclairage Nicocroqueur, et bienvenue.
Wauters a écrit le 19/05/2006 14:43
Nicocroqueur, cette réaction en rosette c'était sur un poirier? :
nicocroqueur a écrit le 21/05/2006 12:16
pommier et poirier
Wauters a écrit le 22/05/2006 10:23
Cà m'est arrivé aussi sur un poirier... Le premier que j'avais greffé. A ce propos, j'ai un comice qui après une belle floraison a perdu toutes ses poires , alors que les autres poiriers fructifient bien. Pourtant il n'a pas l'air malade à part un insecte qui a fait une ponte genre toile d'araignée collante. Ca peut être quoi comme bête?
TheChti a écrit le 05/02/2008 17:42
Comme je ne savais pas qu'il fallait greffer avec deux yeux j'ai greffé l'an passé du poirier sur de l'aubépine et un des greffons avait 4 yeux opposés deux à deux. Et ça a très bien repris ! Je surveillerai donc ça et je supprimerai deux de ces branches ....
floyd a écrit le 05/02/2008 21:29
Bonsoir à tous,
…Mon père me signalait que la greffe de noyer craint la déshumidification …après ligature et mastiquage des greffons, il entourait les greffons d'un anneau prélevé dans l'écorce de la tête coupée, avec de la mousse sur le plot autour des greffons.
Ainsi les greffons étaient maintenus à une certaine humidité et à l'abri du soleil, le temps que la sève veuille bien les démarrer.

Cette pratique pleine de bon sens doit être racontée aux jeunes greffeurs.

A la deuxième année, on sacrifiait un greffon afin que la fourche se fasse sur le greffon et non pas entre deux greffons.On laissait le plus vigoureux, en général celui qui avait poussé le plus rouge…

Voilà encore les fruit du bon sens validés par l'expérience: ce sont les meilleurs.
Cordialement
jesus666 a écrit le 18/02/2008 22:46
a propos des yeux a bois/fruit, y'a +/- deux ans j'ai greffé un cerisier avec un bourgeon en ecusson.

cet année (2007) il a debourré et pas de bol il a fait une fleur......je me suis dit fichu, et j'ai laissé en esperant avoir une cerise. et bien apres la fleur (alors que je suis certain qu'il y avait q'un bourgeon) j'ai eu des feuilles, et une pousse de 30cm.

Se pourrait il qu'un bourgeon fasse fruit et tige ? ou alors c'est un oeil sous "cutané" qui s'est reveillé ?
floyd a écrit le 18/02/2008 23:05
Bonsoir,
… un oeil sous "cutané" qui s'est reveillé …

Bravo pour ton sens de la formule.
Sur ce thème on peut relire:
http://greffer.net/forum/viewtopic.php?t...

Stipulaire, drôle de nom pour un œil!
Pourrait venir du latin "stipulari" passer un contrat! Dans les temps anciens, les parties contractantes rompaient un fétu de paille et en réunissaient plus tard les deux morceaux, pour constater leur engagement.
L'idée, en botanique, est bien celle de plusieurs bourgeons réunis comme les pailles d'un fétu.
Fruit avenir a écrit le 19/02/2008 13:45
Pour de la greffe de printemps à bois, j'attend que les deux yeux demmarrent et je conserve le plus long qui n'est pas toujours celui du haut.

La mesure est simple quand les tiges font plus de 10cms, on regarde vite fait la hauteur du morceau de bois greffé, et on compare avec la difference de hauteur entre les deux tiges, si elle est inférieure à la taille du greffon, alors c'est celui du bas qui est plus développé, si elle est supérieure alors c'est celui du haut qui est plus développé.

Si on choisi celui du bas il faudra tuteuré sur le morceau de bois ébourgonné.
J'espère avoir été clair...
floyd a écrit le 19/02/2008 15:04
Bonjour,
… je conserve le plus long qui n'est pas toujours celui du haut...

Clair sans doute, mais je me disais qu'un petit dessin…
Le "tuteurage" décrit porte le nom "d'accolage". p.106 du Michard de référence. Avec un brin de seigle humide on "sécurise" en liant la pousse et le bois du PG lorsqu'il s'agit d'un écussonage.
C'est pareil sur un greffon si l'on décide d'éborgner l'œil du haut pour le plus grand profit de l'œil du bas.
Fruit avenir a écrit le 19/02/2008 19:07
Oui moi je dis, mais c'est une question de principe, que je selectionne la plus belle pousse. Comme on garde la plus belle pousse dans un semis en poquet.

Ensuite je tuteure avec du raffia synthetique (bhouuu!!), mais c'est une vue de profesionnel.

Aprés ça dépend si on parle d'ecussonnage double ou de greffe de bois (printemps).


greffer.net >> Greffage