oeil poussant rapide?

greffer.net >> Greffage

louarn a écrit le 20/04/2008 13:12
bonjour à tous maintenant que j'ai atteint un degré de récolte raisonnable j'ai envie de me lancer dans le greffage de façon plus régulière et surtout les anciennes variété pommes, poires; mais je ne suis pas très patient et je trouve long le moment entre la greffe et voir le résultat, pourriez vous me dire si la greffe à oeil poussant directement , c'est à dire prélever et greffer dans l'instant pommes et poires?c'est plus rapide et quand?a oeil dormant septembre ca commence juste a bouger c'est long!!!!

merci et bon dimanche
patrice a écrit le 20/04/2008 16:20
je ne suis pas très patient

C'est dommage, car il faut l'être pour les fruitiers...

La greffe à oeil poussant ne consiste pas à greffer aussitôt après le prelevement. (quoiqu'avec le chip budding on peut se le permettre).

Rappel (pour les arbres caducs):

LA GREFFE EN OEIL POUSSANT
:
Les rameaux-greffon où on prélèvera les yeux sont prélevés en période de repos végétatif (fin d'hiver).

Soit on greffe en écusson oeil poussant : il faut pour cela que l'écorce du porte-greffe se décolle parfaitement, donc mi avril-mai.

Soit on greffe en chip budding oeil poussant : on peut greffer bien plus tôt vu que la greffe chip ne nécessite pas de soulever l'écorce du porte-greffe.

-> dans les deux cas, la durée de soudure est de l'ordre de 3 semaines, l'oeil débourre peu peu après.

LA GREFFE EN OEIL DORMANT.

On récolte le greffon au moment de la greffe.
L'oeil se soudera aussi au bout de 3 semaines environ.
Et ne partira en végétation que le printemps d'après.
louarn a écrit le 20/04/2008 22:36
super je vais tenter le coup dans la semaine sur les échecs de septembre
merci!!
bonne nuit à tous!!
planteur123 a écrit le 09/05/2012 17:55
Quelles espèces peut-on greffer à oeil poussant en ce moment (avec greffons en dormance) ?
patrice a écrit le 12/05/2012 21:37
J'éviterai les prunus maintenant... Maintenant, nous sommes traditionnellement sur les derniers greffages des chataigniers, noyers.
J'ai fait en mini couronne quelques pommiers encore récemment.
planteur123 a écrit le 13/05/2012 08:39
je voulais dire, en écusson à oeil poussant ?
patrice a écrit le 13/05/2012 08:45
Oui, le chataignier peut se greffer en chip budding oeil poussant par exemple.
planteur123 a écrit le 13/05/2012 10:05
Et le poirier ?
patrice a écrit le 13/05/2012 10:55
Je n'ai pas essayé à cette époque aussi tardivement. Tant que le greffon est viable, pourquoi pas ?
TheChti a écrit le 13/05/2012 12:24
je ne suis pas très patient


Humm.... soit il va falloir l'être, soit il faudra se cantonner à semer des radis, qui viennent en 15 jours (dans les bons jours).

Ce n'est pas nous qui décidons mais la nature qui dicte sa loi, et nous n'avons d'autre choix que de la suivre. En l'acceptant de bonne grâce, on s'ouvre le monde magique des greffes.

Dans la greffe à oeil poussant, on prend un greffon en dormance pour le greffer sur porte-greffe en pleine sève. Il y a donc un décalage temporel entre le prélèvement du greffon et la greffe proprement dite. On peut par contre comme le dit Patrice faire du chip-budding en prélevant et en greffant dans la foulée mais pour le faire à oeil poussant, il faut le faire le plus tôt possible dans la saison tout en sélectionnant des greffons qui soient déjà lignifiés. Franchement ce n'est pas évident et le taux d'échec est plus élevé, surtout si on est un débutant. Quand j'utilise cette technique, c'est à oeil dormant, tard en saison et il faut attendre le printemps suivant pour les résultats.

Je nuancerai tout de même en précisant que j'ai déjà greffé en fente en prélevant et greffant dans la foulée, mais il faut vraiment le faire assez tôt avant que les bourgeons ne débourrent. Pour quelqu'un qui commence, encore une fois, le taux d'échec important pourrait inciter à laisser tomber, ce qui serait dommage.

Avec le temps et une lecture assidue des fils de discussion de ce site, on arrive à des choses formidables. Bon courage donc
TheChti a écrit le 13/05/2012 12:29
Je n'ai pas essayé à cette époque aussi tardivement. Tant que le greffon est viable, pourquoi pas ?


Ca doit être possible mais quand j'ai essayé de reprendre des greffons pour les greffer tardivement de cette façon, le règne des fongus avait réglé le problème.
patrice a écrit le 13/05/2012 12:40
On peut par contre comme le dit Patrice faire du chip-budding en prélevant et en greffant dans la foulée mais pour le faire à oeil poussant, il faut le faire le plus tôt possible dans la saison tout en sélectionnant des greffons qui soient déjà lignifiés.


Je parlais de chip budding à oeil poussant avec du greffon dormant (pour peu qu'il soit encore viable depuis le temps...)
planteur123 a écrit le 13/05/2012 14:51

Je nuancerai tout de même en précisant que j'ai déjà greffé en fente en prélevant et greffant dans la foulée, mais il faut vraiment le faire assez tôt avant que les bourgeons ne débourrent.


C'est exactement ce que j'ai fait cette année aux alentours du 1er mars avec pommiers, poiriers (sur coing) et néfliers (sur aubépine) et pour l'instant j'ai 100% de réussite, à l'exception d'un malheureux néflier sur aubépine qui était en pot et que j'ai oublié d'arroser pendant un moment.

Le greffon a évidemment séché alors qu'il avait bien démarré mais l'aubépine a survécu, et comme il me restait du greffon de poirier au frais, j'ai pensé à faire un écusson au ras du sol (la taille de ce qui restait de l'aubépine ne me permettait pas de faire autrement), à oeil poussant, mercredi dernier.
Hier, en allant l'arroser, je vois ceci :



Est-ce le greffon qui démarre tout seul à cause du changement de température, ou alors la soudure commence déjà à se faire ?
TheChti a écrit le 13/05/2012 19:41
Bien trop tôt pour pouvoir le dire. Le bourgeon peut tout aussi bien sortir sur ses maigres réserves sans qu'il y ait pour autant une soudure...
planteur123 a écrit le 14/05/2012 07:38
Je sais, c'est bien ce que je crains. En tout cas il continue de pousser, en date de ce matin.


greffer.net >> Greffage