Rubans impregnés de cire ?

greffer.net >> Matériel

fgruyer a écrit le 17/04/2008 11:00
Bonjour,

Je produis des toiles d'emballage à partir de coton impregné de cire et je recherche l'avis de spécialiste de la greffe de vigne pour savoir si ces toiles moulables et autocollantes auraient un interet pour protéger les greffons de vigne ( comme du chaterton pour les raccords de fil électrique).

J'ai lu que la cire hormonée s'utilise couramment à chaud pour protéger les greffons par trempage , mon idée est une protection à froid par enroulage.

par quel laboratoire ou organisme peut on faire valider ce projet ?
ce type de produit existe t'il déjà sur le marché ?

Merci pour votre reponse

François Gruyer
http://www.indutex.fr
fgruyer@club.fr
steff84 a écrit le 21/04/2008 09:11
Bonjour, j'ai bien reçu votre échantillon.

Ceci peut être intéressant à expérimenter pour du greffage sur pied et non sur table

Le problème que vous allez rencontrer sera je pense le prix public.

Pouvez vous nous donner une idee du prix : par exemple pour une feuille a4.

Le gros avantage de la cire hormonée par rapport à votre produit est le fait que l'on cire tout le greffon. Cette cire est cassante lors du bourgeonnement.

Je ne pense pas que cela soit envisageable dans votre cas.

Pour le greffage en oméga sur table de la vigne : aucune utilité : pas assez rapide et aucun apport par rapport à la cire chaude.

Là où ca peut devenir intéressant c'est pour le greffage sur pied : comme votre toile est autocollante mais non grasse, on peut gagner du temps et de la facilité de mise en œuvre.... A étudier...

Je vous conseille de poster dans la rubrique greffage afin de proposer à l'expérimentation votre produit, faites des photos, ca sera plus explicatif, car même ayant eu votre produit dans les mains, j'ai du mal à le décrire.

Il y aura sûrement qq1 qui testera pour vous. Mais je suis plutôt optimiste, car j'imagine qu'on peut très bien hormoner ce produit ....


++steff++
floyd a écrit le 21/04/2008 10:16
Merci François Gruyer pour cette invitation à découvrir le monde de la papeterie technique. Heureux de voir que ces produits de haute technologie sont issus d'un savoir faire national.
fgruyer a écrit le 21/04/2008 11:15
Merci Floyd pour votre soutien .

pour revenir à la réponse de Steff : le prix de vente de ce produit est de
l'ordre de 1 Euro par m2 mais en bobine de 1 metre de large par 100 metres de long . Si on le transforme en petite bobine de type ruban adhesif ce sera bien sur plus élevé (sans compter l'emballage unitaire pour linéaire, etc..) mais avant de parler de prix il faut tester l'interet du produit . si on considere qu'un ruban ciré de 2 cm x 5 cm protege une greffe , on pourra faire 1000 greffes avec un seul m2 .

Nous allons donc preparer des photos et les soumettre aux abonnés du forum .

AVis aux greffeurs internautes : Si vous étes tentés par une expérimentation je peux vous poster quelques formats A4 .

Le produit actuel s'adresse à l'emballage de la viande et la cire n'est donc pas hormoné (et heureusement ) . Si les premières expérimentations s'avèrent positives nous pourrons impregner le coton de cire hormoné .

François
steff84 a écrit le 22/04/2008 10:00
Je viens de présenter votre produit à mon voisin pépinièriste Arbo.

Donc --> greffage sur pied...

Sa réponse : ça existe déjà !! en rouleau type ruban adhésif, dans une version sans fil coton et beaucoup plus élastique.

En général les pépinièristes arbo préfèrent les patch : c'est de la toile élastique de 2cmx3cm avec une agraffe à une extrémité.

Mais pour un usage aux particuliers : pourquoi pas, ca serait je pense moins onéreux que la pâte à froid....

++steff++
vomito a écrit le 22/04/2008 10:22
Bonjour,

Les explications de steff84 sont précieuses. Même si des bandes de ce type existent déjà, l'amateur que je suis ne trouve que bandes de latex, qu'il convient souvent d'associer à une cire notamment pour les greffes traumatisantes.

Cette année j'ai perdu beaucoup de temps avec les bandes, trop ou pas assez longues, larges, élastiques, qu'il faut serrer mais pas trop et que j'ai toujours du mal à faire repasser pour bloquer l'extrémité sans faire de noeud.

Une bande cirée autocollante? J'en rêve! Si ça peut suffisamment maintenir un greffon en place les premiers mois sans moyen de ligature, cela permettra de greffer bien plus vite, et effectivement de s'affranchir d'un greffage sur table.
steff84 a écrit le 23/04/2008 08:05
Oui cette bande maintiendrait bien en place le greffon
fgruyer a écrit le 23/04/2008 18:55
Bonjour,

Une bande cirée autocollante? J'en rêve! .


Envoyez moi votre adresse et je vous poste quelques A4 . Cela m'interesserait d'avoir votre avis sur la mise en place du ruban ciré sur la greffe . Et si en plus cela peut réaliser votre rève !!

Si le ruban actuel n'est pas assez collant , on peut modifier les formulations de cire pour le rendre encore plus adhésif si nécessaire.

envoyez votre adresse sur fgruyer@club.fr si vous préférez


Comment s'appelle ces bandes de latex . Est ce en vente dans les magasins de type "truffaut" ?

Cordialement

F. Gruyer / Indutex
patrice a écrit le 23/04/2008 19:48

Comment s'appelle ces bandes de latex . Est ce en vente dans les magasins


des flexibandes.

http://greffer.net/forum/viewtopic.php?t...
floyd a écrit le 29/04/2008 12:54
François Gruyer a bien fait de me faire parvenir quelques A4 de son tissu enduit de cire. Merci à lui.
Une gaze légère enduite d'une cire translucide qui ne colle pas aux mains ni aux outils.
Coupe aux ciseaux ou au cutter facile, j'ai préparé un ruban de 25 mm sur 210 mm. Sur une greffe en fente, le ruban se place facilement en spirale de bas en haut, à tours recouvrants. Au contact des doigts la cire un peu réchauffée, soude l'extrémité du ruban sur lui même.
C'est propre, ça tient, c'est rapide et ça donne ça du premier coup:


Eric a écrit le 29/04/2008 15:12
Vu que le produit semble bien fonctionner .Serait il possible
de remplacer le tissus par une toile en papier ou en caoutchouc
( elastique ) . L idee est qu il serait interessant que le tissus se
degrade asse vite au soleil et a la pluie .Ceci afin d eviter de devoir le
retirer par la suite .

J ai fait mes greffe en fente avec de l elastique ( recupere apres le
passage du facteur ) . Apres 3 semaines ,il commence deja a
craqueler . Je crois que d ici un mois il aura lache .Ce serait bien
que le tissus cire puisse se degrader de la meme facon .
floyd a écrit le 29/04/2008 15:37
Eric a raison, il faut voir comment, exposé aux intempéries, se comporte le ruban imprégné.
La péliculle de cire qui assure l'étanchéité va probablement se ramollir à la chaleur du soleil.
La gaze fine, (du coton?) me semble n'avoir que des possibilités limitées d'extension. Elle est bio-dégradable, mais elle est protégée par la cire.

Les qualités exigées (étanchéité, résistance) au départ, ne doivent pas devenir des entraves au bout du délais de plusieurs semaines nécessaire à la soudure de la greffe.

Dès la fin de la pluie, je vais mettre en place une greffe "pour de vrai" sur un saule qui ne demande qu'à devenir célèbre.
floyd a écrit le 30/04/2008 11:09
Réalisée entre deux gouttes cette greffe en fente de Salix caprea sur lui-même. A cette date le départ en végétation est net. Le greffon de l'année, cueilli, greffé mais avec des yeux non débourrés.
Une goutte de paraffine sera posée sur l'extrémité supérieure.
Pour le ruban enduit, même technique qu'exposé plus haut.


fgruyer a écrit le 05/05/2008 11:58
Merci Floyd pour ces photos trés interessantes.

Au niveau de la tenue dans le temps à l'extérieur nous n'avons pas de données précises mais un coton léger imprégné de cire devrait se dégrader aprés 6 mois d'exposition . Dans le temps la cire disparait et le coton se fragmente .

Nous avons pris contact avec l'Institut Horticole d'Angers et l'INRA pour démarrer un protocole d'essai mais ils réagissent moins rapidement que vous .

Si nous présentons les rubans en rouleaux , quelles largeur et longueur conviendraient le mieux ? Quel serait le diamètre maximum du rouleau ?

François Gruyer
floyd a écrit le 05/05/2008 12:52
J'étais juste avant dans le jardin auprès de la greffe. La semaine passée, pluie et soleil en alternance. Le bout du ruban libre n'adhèrait plus. La soudure par la cire manque un peu de tenue. Une bonne pression parvient à rétablir la situation mais je doute un peu pour les mois à venir.

Spontannément j'avais découpé une bande de 25 mm qui permet sans difficulté des spires recouvrantes de moitié, soit 10 à 15 mm.
Pour la greffe test la bande simplement découpée dans le sens de la hauteur du format A4 est plus que suffisante, les spires du bas sont même déjà en trop. 20 à 25 cm suffisent plutot que 29,7.

Coté pratique, un dévidoir avec lame dentée, type pour rouleau adhésif, pourrait permettre une coupe sur mesure. Disons 50 greffes par 20 cm donc 10 mètres de ruban, qui font un rouleau ou une galette de …?
Le film transparent qui accompagnait l'envoi des formats limite les risques de soudures intempestives. Mais la tenue du rouleau n'est alors pas assurée!

Pour la tenue aux intempéries une épaisseur de cire plus forte me semble nécessaire alors que c'est l'inverse pour limiter le risque de soudure intempestive.
Des rouleaux plus petits seront mieux qu'un gros qui se soude à la chaleur de la poche ou après un stockage à plus de 37°C.
fgruyer a écrit le 05/05/2008 16:59
Nous pouvons augmenter la dépose de cire ou son pouvoir collant si c'est nécessaire pour la tenue du ruban , mais attendons quelques semaines pour en savoir plus .

Le ruban se déchire aussi facilement à la main et donc le dévidoir n'est peut ètre pas obligatoire .

Le film transparent sert uniquement à presenter proprement les échantillons commerciaux et ne sera pas present dans le produit final

En plein été la cire devient plus collante mais il faut dépasser 50 à 60°c pour avoir des problèmes de collage .

Tenez moi au courant de l'evolution de la situation et encore merci pour votre aide . Il y a 5 autres essais en cours et j'espère que nous aurons aussi des nouvelles.

François
floyd a écrit le 27/06/2008 13:49
Des nouvelles de la greffe et de son ruban ciré.
Comme on peut le voir, mon greffon dort gentiment mais il y a encore du vert. Cela dit, on se souvient que le greffage a eu lieu tardivement sur un PG … qui n'en était pas un. Bref…

Le ruban ciré par contre est bien en place. Intact, il remplit son office et protège la plaie de greffage.


fgruyer a écrit le 26/09/2008 18:18
Bonjour Floyd,

Comment va votre Salix Caprea greffé au mois d'AVril ? et que devient le ruban ciré ?

Nous avons profité de l'été pour modifier une petite machine qui nous permet de découper des galettes de toile cirée de 3 cm de large et nous avons decoupé une centaine de galettes de 3 cm par 20 metres de long .

Enroulé sur un tube carton de 7 cm de diamètre cela donne une galette de 13 cm de diamètre que je vous envoie par la Poste pour avoir votre avis éclairé. Nous avons aussi baptisé le ruban INDUGREF .

Si d'autres utilisateurs de ruban à greffer sont interessés par tester INDUGREF , envoyez moi votre adresse postale sur ce forum ou sur fgruyer@club.fr

Cordialement

F. Gruyer
www.indutex.fr
floyd a écrit le 28/09/2008 18:32
Après la petite alerte déjà signalée, fgruyer, le ruban a parfaitement tenu.

Pas de photo de la greffe… car elle n'a pas pris. Le contexte un peu hatif et "osé" explique très largement l'échec.

J'ai quelques rejets de merisier pour tenter la greffe à l'anglaise au printemps prochain et assez de ruban pour ce second essai.

Une question en retour: d'instinct j'avais adopté une largeur et une façon de poser le ruban. Avez-vous des suggestions pour une pratique différente?
fgruyer a écrit le 03/10/2008 16:15
non , pas de suggestions particulières .


greffer.net >> Matériel