taches brunes sur feuilles d'agrumes ?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


Dieb a écrit le 17/04/2008 07:56 (ref msg # 16379 )
Bonjour,
Je suppose que les taches sur ces feuilles de satsuma sont le fait d'une carence en oligo éléments (bore ?) dans un cas et de l'excés d'eau dans l'autre cas ? votre avis ?





floyd a écrit le 17/04/2008 08:48 (ref msg # 16380 )
Bonjour,
A supposer que tu utilises le même compost pour plusieurs potées, les symptomes d'une éventuelle carence doivent se voir sur plusieurs sujets.
Peux-tu décrire la composition de ton mélange?
Une analyse en labo t'indiquera les valeurs de ton compost. C'est peut-être l'occasion de faire effectuer ces dosages et mesures. (pH, mo, N, P K, Mg, CaO, Cu, Fe, Bo, Zn…) L'autre manière, moins écologique, consiste à tenter un apport d'un engrais soluble avec oligo-éléments en faisant le pari que la dose et la composition seront efficaces. A minima une petite dose d'un chélate de fer pourrait faire du bien.
L'excès d'eau reste une cause facile à éliminer. Perfectionner le drainage des pots, vider systématiquement les soucoupes s'il y en a, mais je n'en vois pas sur le cliché. Jeter un coup d'œil sur l'état du système racinaire…
Tu n'évoques aucune autre cause possible,( froid, insecte, champignon, aspersion, manipulation… ) je les cite par acquis de conscience…
alias a écrit le 17/04/2008 09:11 (ref msg # 16381 )
c'est une brulure solaire !
C'est un grand classique en ce moment.
C'est du a 2 phenomenes:

- soit ils viennent d'etre sortis de serre ou assimilee.
- soit il y a eu pendant plusieurs jours des nuages et tout d'un coup un tres beau soleil qui a un peu brule.

photo:






floyd a écrit le 17/04/2008 09:24 (ref msg # 16383 )
Coup de soleil, je veux bien, mais sur les jeunes feuilles palichonnes d'une plante un peu affamée. Les symptomes visibles sur le premier cliché de dieb sont sensiblement différents, qu'en penses-tu alias?
Dieb a écrit le 17/04/2008 19:10 (ref msg # 16391 )
bonsoir,
Dans le premier cas l'arbre(satsuma) est en terre depuis 5/6 ans et je remarque chaque année ce type de taches qui suivent les nervures lorsque les feuilles prennent de l'age ;j'en déduis que le probléme vient de la séve ??
Dans le deuxiéme cas c'est un sujet greffé (terreau+terre de bruyére+perlite+billes de drainage) ; le coup de soleil pourrait convenir aprés un arrosage intempestif qui a fait "bouillir " la feuille ??? a suivre ...
alias a écrit le 17/04/2008 19:12 (ref msg # 16392 )
Sur la premiere photo, j'ai la meme chose ( les nervures marrons foncés) depuis un an sur un pomelo. Les nouvelles pousses sont normales, c'est du a 2 possibilites:

- la brulure solaire
- un exces d'humidite ambiante.

Si c'est le premier cas, seul un cote de la feuille est atteind.
Si ca traverse la feuille, c'est une attaque ponctuelle de champignon en milieu trop humide.
Ceci peut etre du a un mauvais etat racinaire, tel etait le cas de mon pomelo qui avait pas beaucoup de racine saine, la majorite etait pourri. Apres plusieurs traitement a l'aliette, l'arbre au bout d'un an, a enfin commence a pousser.
Il y a de tres grandes chances que ca soit ca, si la terre est trop argileuse.

Pour la 2eme photo, la jeune pousse est brulee au niveau d'une feuille comme si on avait mis trop d'engrais donc la aussi 2 possibilites de brulure:

- trop d'engrais
- brulure solaire

Ou encore pire, brulure solaire du a une pulverisation d'engrais foliaire. La goutte a fait loupe.

Voila ce qu'ils peuvent avoir en cherchant la petite bete.

Maintenant il nous faut plus d'info sur le mode de culture.
Tu les arroses tous les combiens, et l'hiver ?
L'engrais tous les combien?
...
floyd a écrit le 17/04/2008 21:02 (ref msg # 16394 )
Bonsoir,
1/ le satsuma:
Les carences en oligo-élements se signalent souvent par des colorations/décolorations au niveau des nervures. Les taches brunes signalent des cellules nécrosées/mortes. Des piqures d'insectes ou d'acariens provoquent ce type de symptomes.
Mon conseil;
Un examen à la loupe de la face inférieure pour détecter des animaux piqueurs. Un insecticide ou un acaricide selon le cas.

2/ le sujet-greffé:
Le compost est maigre… La plante est visiblement sous-alimentée.
L'état du système racinaire reste à controler, mais le compost est très drainant. Le risque d'asphyxie racinaire me parait exclu.
Un arrosage par le dessus d'une potée sèche provoque par temps chaud ce que l'on appelle "le grillage" du feuillage. L'eau d'arrosage vient rafraichir la feuille, les stomates se rouvrent, l'évapotranspiration reprend, mais les racines n'ont pas reçu l'eau indispensable. La feuille se déssèche brutalement.
Les gouttes d'eau peuvent aussi se grouper ponctuellement, l'effet loupe sans doute, mais les spores de champignons eux aussi se sont regroupés. Ils contaminent juste cette petite zone.

Mon conseil;
Reprendre une fertilisation équilibrée, sur motte humidifiée, sans mouiller les feuilles d'une plante mise sous ombrière légère.
alias a écrit le 18/04/2008 08:19 (ref msg # 16397 )
Pour la deuxieme photo, je suis d'accord avec toi floyd.

Pour la premiere, je vais faire des photos de celui qui a les memes symptomes. ca va peut etre nous aider.
Il faut voir une chose c'est que ce sont les nervures qui sont necrosees ( vaisseaux conducteurs de seve) dont la seve passe par la voie secondaire ( par les plus petits vaisseaux) et par osmose entre les cellules.
Si c'etait une attaque d'insecte, il attaquerait le limbe et non les nervures.
Quand ce sont des acariens le feuillage est plombe de blanc ou sinon il est deforme.
Dieb a écrit le 18/04/2008 21:10 (ref msg # 16417 )
Bonsoir,
Merci à vous de ces info pour résoudre ce probléme.
Je retiens dans le premier cas plutôt une carence car le dessous des feuilles est indemne (c'est à dire vert) et l'ensemble des feuilles de l'arbre est touché ce qui fait plus penser à une réaction de l'arbre lui même ....par contre les nouvelles feuilles sont parfaites bien qu'un peu palichonnes ...
Pour le deuxiéme cas la remarque de floyd est trés interessante car cela pourrait être le bon scénario ; j'ai un systéme d'aspersion qui ne mouille peut être pas assez la motte et le coup de soleil (pas rare dans mon coin) qui suit peut entrainer ce phénomène ...
Je vais quand même vérifier les racines d'un plant ou deux ...j'ai passé un coup de bouillie bordelaise sur les greffés en cas de champignons mais avec la pluie qui revient ....
floyd a écrit le 18/04/2008 22:16 (ref msg # 16420 )
pour lever l'hypothèse d'un symptome de carence, tente une analyse chimique en labo… ou vois des chercheurs de l'INRA.
Le pari d'un apport régulier d'un engrais riche en OE, reste plus facile à tenter.
Dieb a écrit le 19/04/2008 19:32 (ref msg # 16431 )
Bonjour à vous,
Je viens de dépoter un plant greffé pour controler les racines ;il se trouve que malgré un aspect sain des racines un nombre important de myriapodes semblent se trouver bien à l'aise dans ce milieu ...alerte rouge !!!
L'adresse ci contre confirme un brunissement du feuillage ...
Je continue le scénario de floyd : aspersion qui ne mouille pas assez la motte ,le milieu reste chaud et les myriapodes proliférent ...pas sortie de l'auberge !!!
http://www.agriculture-de-demain.fr/Cult...
Une photo pas trés fameuse ,environ 4mn de long, blanc nacré
Une solution ?


vomito a écrit le 19/04/2008 22:37 (ref msg # 16433 )
Cela m'arrive fréquemment puisque les myriapodes envahissent mon vieux compost bien décomposé. Je l'utilise néanmoins pour les plantes fragiles et les semis avec saupoudrage d'un traitement contre les insectes du sol et c'est très efficace.
floyd a écrit le 19/04/2008 22:54 (ref msg # 16435 )
Bien vu dieb. Les insecticides en poudre pour traitement du sol sont parfois très… Voir s'il existe des spécialités qui autorisent la consommation des fruits, et dans quel délais, vomito en connais-tu?
Une autre façon qui déplaira aux bestioles, l'immersion totale prolongée jusqu'à "plus de bulles" suivie d'un égouttage.
Quant aux compost-maison, les utiliser bien murs et en proportion limitée. Rejeter ceux qui semblent déjà "habités".
vomito a écrit le 20/04/2008 08:41 (ref msg # 16436 )
Le problème n'est pas tant que mon compost grouille de myriapodes car je ne l'utiliserais pas mais les semis d'agrumes étant réalisés au chaud, ils éclosent à toute allure et rongent les graines germantes ainsi que les jeunes plantules.

Aucun problème en extérieur par exemple, les grandes plantes tiennent le coup et les variations du nycthémère suffisent à les contenir...de façon très naturelle.
floyd a écrit le 20/04/2008 09:14 (ref msg # 16437 )
http://www.ecosociosystemes.fr/nycthemer...
Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur le nycthemère…
Dieb a écrit le 20/04/2008 18:28 (ref msg # 16446 )
Bonsoir,
Je pense que les "scutigerelles" trouvées dans le substrat entrainent un état deficient des plants greffés (elles mangent les petites racines), ce qui ouvre la porte au moindre traumatisme thermique ou hydrique d'ou taches ,chutes de feuilles etc..Bon maintenant il faut trouver une solution !!
L'idée d'immerger le pot est à retenir mais planqués au milieu du substrat les survivants laisseront un doute sur l'évolution de la plante.
Peut on mettre la plante à racines nues et repartir sur du substrat neuf ?? (on change les draps ..)
Trouver un produit pas trop toxique ..facile mais comment juger de l'efficacité ?? j'ai la dépotation facile mais quand même !!!
floyd a écrit le 20/04/2008 19:32 (ref msg # 16448 )
Plutot que de choisir, combinons.
Les rencaissages de plantes d'orangerie sont de tradition. Un ajout insecticide limitera les populations existantes et à venir.
Les potées plus légères seront immergées puis surfacées avec un terreau avec insecticide.
Sur la toile pas grand chose sur les spécialités insecticides convenables.
Dieb a écrit le 21/04/2008 08:13 (ref msg # 16463 )
Merci de ces conseils floyd je vais de ce pas préparer le bouillon de 11h ..
alias a écrit le 21/04/2008 21:18 (ref msg # 16482 )
L'insecte du sol devrait tout nettoyer. L'idee de changer le terreau est faisable par contre, met les a l'ombre apres le rempotage pendant au mois 15 jours.


greffer.net >> Hors-sujet