Quel âge aurait ce Ginkgo ??

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


TheChti a écrit le 18/03/2008 13:14 (ref msg # 15548 )
Cet arbre est situé dans le Pas de Calais, près d'Arras.

Sur la page Wikipedia ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Gingko) consacrée à cet arbre, on peut lire:

"Engelbert Kaempfer, médecin et botaniste allemand séjourna au Japon de 1690 à 1692 en mission pour la compagnie des Indes néerlandaises. Il fut le premier Européen à avoir fait une description de cet arbre dans son mémoire Amoenitatum exoticarum (publié en 1712).

Il rapporta des graines de Ginkgo en Hollande et c’est dans le jardin botanique d’Utrecht que les premiers Ginkgo Européens furent plantés vers 1750.

Le premier pied de Ginkgo biloba en France a été apporté par Auguste Broussonnet (1761-1807) qui l'avait reçu en présent par Sir Joseph Banks (1743-1820). Broussonnet le donne alors à Antoine Gouan (1733-1821) qui le plante dans le Jardin botanique de Montpellier. Il fleurit pour la première fois le 12 avril 1812. En 1795, une bouture prise sur ce Ginkgo de Montpellier est plantée au Jardin des plantes de Paris. Ces deux arbres sont toujours vivants à ce jour."

Or le propriétaire de cet exemplaire femelle de Ginkgo m'a précisé (et il ne sais pas ce qu'est Internet) que cet arbre avait été planté vers 1750 ou 1760, ce qui en ferait un des plus vieux de France, antérieur à ceux plantés à Paris. Malheureusement, je n'ai pas l'expertise nécessaire et je n'ai pas d'idée de la taille que pourrait avoir un arbre de cette taille. Je peux simplement vous dire qu'il est magnifique.



vomito a écrit le 18/03/2008 15:47 (ref msg # 15552 )
Très difficile de répondre sans avoir d'échelle quant au diamètre du tronc, mais à en juger par le bosquet de jeunes arbres à côté, ce tronc n'est pas si grand. A Strasbourg, des arbres bien plus imposants n'ont qu'une grosse centaine d'années.

Cet arbre est pour moi relativement jeune, d'autant que l'espèce croît vite.
floyd a écrit le 18/03/2008 21:35 (ref msg # 15568 )
C'est une constante dans tous les inventaires d'arbres remarquables: les heureux propriétaires "vieillissent" toujours leurs arbres.
La datation indirecte, suppose quelques recherches dans les archives historiques de la propriété, voire de la commune. Une visite aux archives départementales permet parfois de trouver des écrits, des devis, des factures pour des travaux de plantation. Les documents du XIXème siècle ne sont pas rares.
Pour une datation directe, une mesure de la circonférence à une hauteur de1,30m (norme commune) permettrait une comparaison avec d'autres gros sujets d'âge connu.
Déduire de la circonférence la valeur du rayon, adopter 5 à 10 mm par année. La fourchette obtenue permettra sans doute d'exclure des dates trop anciennes.
Ferréol a écrit le 18/03/2008 21:44 (ref msg # 15569 )
Je suis moi aussi sceptique sur le fait que cet arbre ait dans les 250 ans, en effet, le ginkgo du jardin des plantes de Paris qui serait plus jeune de 40 à 50 ans que celui de la photo semble beaucoup plus gros, tout comme ceux des parc Monceau et Montsouris qui étant plantés à la fin du XIXè sciècle seraient de 120 a 130 ans leurs cadets...

Pour voir des infos sur ces trois ginkgos parisiens voir ce lien:
http://ginkgo.liste.free.fr/paris.htm

Je ne sais pas d'ou ton propriétaire d'arbre a eu ses informations mais il faut bien se dire qu'en 1750/1760, les ginkgo était excessivement rares en Europe et a moins que cet arbre ne se situe dans le parc d'une personne très influente de l'époque ou dans un jardin botanique je crais fort qu'il ait un peu vieilli son arbre...
JM a écrit le 20/03/2008 10:00 (ref msg # 15633 )
Il y en a un énorme dans un village de Dordogne, mais creux d'un coté. Quand j'aurais l'occasion d'y passer, je ferai une photo.
TheChti a écrit le 20/03/2008 11:42 (ref msg # 15639 )
C'est vrai qu'une photo d'un gingko "authentiquement" vieux me permettrait d'avoir une assez bonne idée de ce que ça donne. Les photos sur google image ne me satisfont pas ....
sutefan a écrit le 20/03/2008 13:02 (ref msg # 15644 )
Cet arbre n'est pas très vieux, à Tokyo, Osaka et Séoul, il y en a de beaucoup plus gros (surtout à Séoul). Et quand on connait l'intensité des bombardement des deux villes japonaises pendant la seconde guerre mondiale (bombes incendiaires), on a du mal à croire qu'ils puissent être vieux eux aussi.
Bref je serait étonné que cet arbre ai plus de 60 ans.
floyd a écrit le 20/03/2008 13:17 (ref msg # 15646 )
Le gingko du Pas de Calais présente les formes d'un vieil arbre, base élargie, rejet, houppier large… Le parc alentour, semble lui aussi assez ancien pour avoir été planté au XIXème, dans le style paysager et avec les espèces "exotiques" de l'époque.
Voici ma fourchette 100/120 ans.
TheChti a écrit le 20/03/2008 18:19 (ref msg # 15653 )
Le château (on en a beaucoup en Artois) date de 1498 (mais rebâti au XIX - bien vu Flyod - depuis), il est petit mais assez cosy diraient nos amis anglais..... Le parc fait 12 hectares. Il y a des arbres superbes: hêtres pourpres, marronnier rouge, tilleuls, pins énormes etc .... Ce parc ne peut pas être postérieur à la première guerre mondiale puisque'il y a des photos avec les généraux JOFFRE et FOCH et le président POINCARE. Mais l'angle n'est pas celui ou on pourrait voir si le gingko y est ou pas. Les propriétaires ont relancé la plantation de quelques arbres ces dernières années mais je ne pense pas que depuis la création du parc d'autres arbres aient été replantés auparavant. Je n'avais pas pensé à calculer une fourchette basse, pensant qu'il était plus âgé que ça, mais cette fourchette calculée, je pense comme Floyd, 100 ou 120 ans mini, plus proche de 120 que de 100 tout de même.

A avoir pourquoi il n'a pas poussé plus c'est une autre question ! Encore que j'aie moi-même un gingko et il a du mal a décoller.... bon il faut dire que mon père est passé dessus en reculant avec un gyrobroyeur de 500 kg il y a deux ans ça lui a fait tout drôle (au gingko mais aussi au paternel ....).
TheChti a écrit le 20/03/2008 18:27 (ref msg # 15654 )
"sutefan" a écrit :
Cet arbre n'est pas très vieux, à Tokyo, Osaka et Séoul, il y en a de beaucoup plus gros (surtout à Séoul). Et quand on connait l'intensité des bombardement des deux villes japonaises pendant la seconde guerre mondiale (bombes incendiaires), on a du mal à croire qu'ils puissent être vieux eux aussi.
Bref je serait étonné que cet arbre ai plus de 60 ans.


D'après ce que je sais le gingko a résisté à Hiroshima (enfin, il faut voir à quelle distance de l'explosio ces arbres se trouvaient ...) et la feuille de gingko ne brûle pas, elle se consume mais sans flamme. Il y a donc peut-être une chance que ces arbres aient survécu au déluge de feu tombé sur ces villes et donc qu'ils soient antérieurs à la SGM ? Simple supposition, j'ai essayé de brûler une feuille de gingko et il n'y a effectivement pas eu de flamme mais je ne parle que d'une seule feuille, je n'ai pas renouvelé et je n'irai donc pas bâtir de théorie là-dessus !
floyd a écrit le 20/03/2008 18:58 (ref msg # 15657 )
"TheChti" a écrit :
.... Ce parc ne peut pas être postérieur à la première guerre mondiale puisque'il y a des photos avec les généraux JOFFRE et FOCH et le président POINCARE…

Voilà un bon exemple de datation indirecte.
En connaissant le nom des propriétaires entre 1850 et 1900, il sera sans doute facile de repérer ceux qui étaient de grands amateurs de jardins.
Autre approche, en comparant le cadastre ancien avec l'actuel on obtient parfois une datation d'un éventuel réaménagement.
André a écrit le 26/03/2008 20:55 (ref msg # 15831 )
Voila une photo d'un arbre planté au XVIIIe siècle à Tournai en Belgique et il est clair qu'il est bien plus gros que celui d'Arras !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Ginkg...

Autre signe distinctif des vieux ginkgo, l'apparition de "Chichi", des sortes de stalactites végétales comme ici (photo en bas à gauche):
http://www.xs4all.nl/~kwanten/fukuoka.ht...
TheChti a écrit le 26/03/2008 22:32 (ref msg # 15835 )
Là, on peut dire que l'affaire est entendue ! Soit dit en passant, ces deux arbres sont magnifiques ... il ne nous reste plus qu'à vivre le même nombre d'années pour les voir se développer
JM a écrit le 27/03/2008 09:36 (ref msg # 15852 )
C'est très lent le gingko, surtout en mauvais terrain. j'en ai planté un chez mes parents, il ne fait une pousse en hauteur qu'environ 1 année sur 3.
vomito a écrit le 27/03/2008 13:20 (ref msg # 15857 )
C'est assez rapide à mon sens, pour peu qu'il soit planté jeune, avec de bonnes racines. Une fois solidement implanté, ça pousse vite! A Strasbourg, plusieurs exemplaires d'une quarantaine d'années avaient atteint une hauteur importante. Evidemment pour le diamètre, il faudra attendre la retraite des petits-enfants!
floyd a écrit le 31/03/2008 22:31 (ref msg # 16038 )
Ceux- là on une vingtaine d'années sous le climat manceau, naturellement.





André a écrit le 31/03/2008 22:43 (ref msg # 16039 )
Plus que 10 ou 15 ans pour savoir si un plant femelle ne s'est pas glissé dans le lot par erreur. Et si c'est le cas, plainte assurée des riverains pour l'odeur nauséabonde des ovules écrasés au sol à la fin de l'automne.
floyd a écrit le 31/03/2008 22:57 (ref msg # 16040 )
On dit le sujet mâle plus "érigé". Les plants de ce mail ont cette belle conformation.
Je me souviens d'un vieux sujet femelle d'une propriété disparue sous la nouvelle galerie marchande du Mans, très prolifique, le gingko mâle le plus proche était au chevet de la cathédrale. Une vraie gadoue sur le trottoir!
Il y a une dizaine d'années j'ai pu voir les racines d'un autre vieux sujet début XXème. Grosses comme des bras de boxeurs, descendues à 1,50 m et à l'étroit dans un jardin de ville de 200 m2.
Indestructible, c'était bien l'impression donnée.
palustris a écrit le 11/07/2008 01:28 (ref msg # 18279 )
Les (ovules)Fruits des ginkgos femelles se dévelopent même sans fécondation ils sont alors stériles et ne germent pas ce qui explique pourquoi il donnait des fruits même sans mâle a proximité.
En climat difficiles et froid comme au Québec les ginkgo poussent lentement mais ca prouve leur facultés d'adaptation pas étonnant qu'il ait survécu aussi longtemps.


greffer.net >> Hors-sujet