crans et incisions

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


François du Perche a écrit le 17/08/2014 09:00 (ref msg # 44936 )
Floyd, cran longitudinal large ou cran radial de 1 ou 2 mm de large sur 1/4 de la circonférence car il s'agit d'empêcher l'information contenue dans la sève élaborée descendante d'arriver jusqu'au greffon si j'ai bien compris.
floyd a écrit le 17/08/2014 10:02 (ref msg # 44937 )
Cran radial intéressant toute l'épaisseur du tissu jusqu'au bois.
Un cordon de mastic pourrait "étancher" la plaie et retarder la cicatrisation rétablissant les continuités.

A tenter pour voir!
François du Perche a écrit le 18/08/2014 11:17 (ref msg # 44940 )
merci, le mastic est une bonne idée. Je vais tenter sur deux autres greffes qui végètent avant de le faire sur celle que j'ai mise en photo.
Mais si ça marchait à tous les coups, ça se saurait tellement c'est simple et logique. Ce n'est mentionné nulle part.
François du Perche a écrit le 10/10/2014 22:18 (ref msg # 45475 )
Presque deux mois après, bilan de ces incisions (3 incisions en tout sur 2 arbres différents).
Hé bien, les greffons n'ont pas du tout réagi comme prévu ; ne voyant plus de sève élaborée redescendre, ils en ont conclu que l'automne était arrivé, ont perdu leurs feuilles en une dizaine de jours et se sont mis en dormance. J'espère qu'ils se réveilleront au printemps.



floyd a écrit le 11/10/2014 00:52 (ref msg # 45481 )
Oui, étonnant.
Attendre le printemps, rien de plus facile…
François du Perche a écrit le 04/11/2014 10:01 (ref msg # 45802 )
Dans la rubrique "greffage" "greffe avec 3 espèces sur le même arbre", Tropique nous dit
Citation: l un de mes greffons végétait depuis de longs mois.J avais pratiqué une incision sur la partie opposée et il avait démarré

Je suppose qu'il s'agit d'un cran radial et non d'une incision longitudinale.
Ce n'est plus la saison malheureusement pour faire l'expérience mais peut-être que la technique de Tropique, c.à.d faire une incision sur la partie OPPOSéE à la greffe, marche.
ça doit provoquer une canalisation des sèves montantes et descendantes au droit du greffon et peut-être le réveiller. Cicatriser le cran avec du mastic, comme suggéré par Floyd, empêche les maladies de s'infiltrer par la brèche? Autres expériences ?
floyd a écrit le 04/11/2014 21:16 (ref msg # 45810 )
Il faudrait relire Francis Hallé, qui propose un fonctionnement qu'il appelle sympodial pour l'arbre.
En gros, une racine, un secteur du tronc, une branche.
Ce concept m'incite à dire que le cran opposé ne devrait pas avoir d'influence sur le bourgeon dont on souhaite l'éclosion.
Simple cogitation demandant la preuve expérimentale.


greffer.net >> Hors-sujet