crans et incisions

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


floyd a écrit le 25/03/2008 22:53 (ref msg # 15801 )
Eric nous a promis des infos plus précises. Mais en l'occurence Eric évoquait des incisions longitudinales en rappelant qu'elles doivent être de préférence effectuées par paire et opposées. Il ne s'agit pas d'enlever de bandes d'écorces dans ce cas.
Rien de bien méchant.
Yardenia a écrit le 06/04/2008 19:25 (ref msg # 16139 )
dans la série "nous avons les moyens de vous faire fleurir" j'ai trouvé sur un livre chez mon frère le garrotage de branches, avec chambre à air pour protéger l'écorce et fil de fer serré à mort. l'avantage c'est que si la branche crève pas c'est réversible. mais je ne me souviens plus de la saison pour appliquer la torture...
floyd a écrit le 06/04/2008 21:37 (ref msg # 16142 )
Un des rares cas de garrotage par fil de fer concerne l'arbre d'alignement.
Il semble que la pratique ne soit pas interdite tant elle est répandue en tout lieu en tout temps.
Sur le fruitier d'amateur je n'en vois pas la nécessité.
floyd a écrit le 21/06/2008 21:17 (ref msg # 17900 )
J'ai pu mettre en pratique les incisions longitudinales sur les arbres du verger des Mésengères au moment de la taille. Pas de mastiquage ni application de phytocides.

Voilà l'aspect en ce début d'été 2008. On note que les incisions qui n'étaient pas visibles juste après le passage du greffoir, ont donné lieu à cicatrisation. Un peu plus de 3 mm entre les deux lèvres de l'incision et au milieu un cordon de "soudure".

Il s'agit donc d'un essai, pas d'une expérimentation car je n'ai pas l'arbre témoin et je n'ai pas pris de mesure de l'espace en biseau à combler.
Je constate simplement qu'il y a une nette réaction, sans effet négatif.



Eric a écrit le 21/06/2008 22:17 (ref msg # 17901 )
Pour ce type de reparations je fait l incision a 2 - 3 mm du bois decouvert.
De plus l incision doit etre faite tout le tour de la blessure.
Dependammant de la vigeur de l arbre il m arrive de renouveler
l operation toutes les 2 a 3 semaines .
En faisant cela ,la blessure se refermera tres rapidement .Pour
l instant je suis occupe a reparer un erable .Le tronc (10 cm) etait decouvert
au 3/4 .J etait certain qu il ne tiendrai pas le coup .Cette annee je me suis
enfin decide a le reparer .Au rythme ou il va ,je devrait y arriver cette
annee ou l ete prochain au plus tard . Je vous en ferai une photo la semaine
prochaine .

Re edit
NB . Au sujet de l arbre ci dessus ,voici l incision que je lui aurai fait subire.
Vu la grosseur du tronc et l epaisseur de l ecorce j inciserai
a 5 mm du bois .
C est fait avec paint ,soyez indulgent je suis plus adroit avec un cuter ou
un opinel .



floyd a écrit le 22/06/2008 09:20 (ref msg # 17902 )
Plantés en 2000 il s'agit d'arbres encore jeunes. Je crois que je vais suivre les indications données.
Merci Eric
André a écrit le 22/06/2008 11:22 (ref msg # 17903 )
Je crois que c'est effectivement la bonne solution. Les bonsaika appellent ça "rafraîchir la plaie". En la réouvrant ainsi, une nouveau bourrelet cicatriciel est généré et après quelques rafraîchissements successifs, la plaie est entièrement refermée.
floyd a écrit le 22/06/2008 21:46 (ref msg # 17906 )
C'est fait! Les arbres ont eu leurs plaies rafraichies.
J'ai bien précisé aux collègues de l'association très inquiets que je suivais les conseils d'André et d'Eric.
Eric a écrit le 23/06/2008 00:19 (ref msg # 17909 )
J'ai bien précisé aux collègues de l'association très inquiets que je suivais les conseils d'André et d'Eric.


Hohooo

Je dis ca pour rire .


T aurais pas du parler de nous ,t aurais eu ton moment de gloire .
floyd a écrit le 07/07/2008 00:05 (ref msg # 18175 )



Le 6 juillet, soit une quinzaine de jours après la nouvelle incision, le trait apparait nettement, à l'intérieur de l'incision du printemps, en conformité avec les indications d'Eric.
Le sol devient sec, la croissance bien que encore forte semble ralentir.
floyd a écrit le 21/07/2008 09:07 (ref msg # 18429 )




Sur cette branche de cupressocyparis, l'oubli d'un simple lien à induit en 2 saisons ce bourrelet. On remarque que la partie supérieure est plus grosse. La sève élaborée voit son cheminement vers le bas entravé.
Un phénomène assez proche du bourrelet de greffe.

Mécaniquement parlant, ce déséquilibre conduit à une casse probable.
Eric a écrit le 31/07/2008 01:19 (ref msg # 18649 )
Voici quelques photos des incisions que j ai pratiques sur un erable.
Cet arbre a ete victime de mes chiens lors qu il etait en jauche.
Les blessures ont 2 ans ,ce n est que cet ete que je me suis decide
a le reparer .Chacune des blessures ont subies 3 incisions a 15
jours d intervalle.
Je sais ,j ai eu la main lourde mais je voulais voir ce que ca donne
si l on s acharne de la sorte .Finalement une incision par ans est
suffisante .En faire plus fait de vilaines cicatrices et ne referme pas
tellement plus vite une blessure .



floyd a écrit le 16/02/2009 10:32 (ref msg # 21616 )
"floyd" a écrit :



cliché du 6 juillet 2008


Visite de contôle au 15 février 2009. Pas d'évolution notable durant la période estivale.

J'ai réitéré les incisions sur les sujets les plus "méritants". Visuellement l'effet commence à bien se voir, les amis et visiteurs présents au verger ce week-end n'ont pas été choqués par la pratique.
L'ampleur des plaies, il est vrai, justifie sans difficulté que des essais soient tentés.
bourru a écrit le 08/08/2009 09:10 (ref msg # 24036 )
Bonjour à tous les contributeurs à ce dossier fort intéressant.

Après lecture très attentive de tous les éléments versés, je ne modifierai que peu mes pratiques:

les incisions longitudinales : plus ou moins nécessaires mais jamais nocives (avec un peu d'aseptie!).
Absolument indispensables sur le PG du cerisier, quinze jours avant la greffe, sous peine de voir l'écusson ou le chip éjectés.à très court terme.

Les crans, pour moi restent une technique de jardiniers de château et aussi séduisants qu'un piercing ou un tatouage sur une jolie fille...

Les incisions annulaires n'ont de sens que sur rameaux à fruits remplacés chaque année(vigne, actinidia)

Ceci est la preuve que les vieillards sont têtus
Et malgré ce ton bourru, bravo pour cet excellent dossier
youcef a écrit le 08/08/2009 13:59 (ref msg # 24045 )
"bourru" a écrit :

Absolument indispensables sur le PG du cerisier, quinze jours avant la greffe, sous peine de voir l'écusson ou le chip éjectés.à très court terme.

plus d'explication si c'est possible.
bourru a écrit le 08/08/2009 15:34 (ref msg # 24046 )
Salut Youssef

plus d'explication si c'est possible

Je croyais que vous autres, greffeurs très expérimentés, aviez déjà fait cette constatation.

Quand je fais une incision longitudinale sur un merisier ou un mahaleb, il n'est pas rare de voir les lèvres s'écarter de 4 ou 5 mm en quelques jours.
J'ai eu autrefois des surprises désagréables de ce type en greffant à l'œil, surtout après arrosage prélable pour mettre en sève.
Avec ce genre de PG. la fente verticale pour insérer l'écusson faisait le même office qu'une incision pour débrider l'écorce, les lèvres s'écartaient
les jours suivants expulsant l'écusson ou déplaçant le chip.

Maintenant, par précaution, avant une greffe à œil sur cerisier, j'arrose huit jours avant , je je fais une belle incision du coté opposé à celui
où je projette d'inoculer l'oeil . re arrosage à J-3 et plus jamais de pb d'expulsion ou d'étranglement à la ligature;
Maintenant, le problème présenté et sa la solution proposée n'ont peut-être d'utilité que sous mon climat: très fortes pluies en octobre novembre,
un peu en fin d'hiver et sécheresse quasi absolue au printemps et en été


Cela, je ne l'ai jamais lu dans les livres, c'est un vieux du pays qui m'a refilé le tuyau...
youcef a écrit le 08/08/2009 16:08 (ref msg # 24047 )
grand merci bourru à votre tour pour le tuyau
arashi07 a écrit le 10/08/2009 13:40 (ref msg # 24064 )
Bonjour
qu'apporte la technique de Bourru au niveau de l'ecusson? je ne risque pas d'envisager le greffage en ecusson actuellement, vu la sècheresse.j'attends la fin aout /début septembre.
bourru a écrit le 10/08/2009 13:57 (ref msg # 24066 )
Il n'y a pas de technique bourru,
Au plus, une recommandation que m'a donnée, il y a plus de 30 ans, un vieux greffeur cévenol, et que je suis, avec succès.

Si, à quelque période que ce soit,
sur un PG à écorce coriace (phénomène renforcé par les alternances sécheresse-humidité)
on envisage une greffe avec fente longitudinale (chip, écusson)
il est prudent de prévenir l'élargissement brutal des lèvres
en pratiquant préalablement une incision, pour libérer les tensions sous écorces accumulées
Eric a écrit le 05/09/2012 23:25 (ref msg # 36829 )
Trois ans apres le debut des incision sur le tronc d un erable ,voici le resultat.
Il est a noter que en 2009 j ai refait des incisions.
Les photos ont ete prises en septembre 2011.

















Une ou 2 photos 2012 suivront.
L ete prochain je ferai des incisions verticales pour montrer qu il est possible
de faire rapidement grossir un tronc ou une branche a volonte (ou presque ).


greffer.net >> Hors-sujet