Petit outil pour greffe anglaise

greffer.net >> Matériel

Gyyydu57 a écrit le 21/01/2009 17:48 (ref msg # 21245 )
Suite à plusieurs tests et d'autres prototypes... j'ai actuellement un nouveau modèle beaucoup plus performant que le premier...







André a écrit le 21/01/2009 18:00 (ref msg # 21246 )
C'est mignon tout plein, on dirait du Philippe Starck !
didier08 a écrit le 22/01/2009 09:07 (ref msg # 21257 )
Le besoin crée l'objet; et quel objet! Chapeau bas!
Dieb a écrit le 03/02/2009 17:36 (ref msg # 21456 )
Bonjour à tous,
Je reviens visiter ce sujet que j'avais oublié woua ! ça phosphore chez les greffeurs !! super ton objet et bravo !! maintenant il faut s'en servir ...pour ma part je l'utilise tout le temps car cette greffe anglaise est trés efficace. L'astuce pour une utilisation optimum se trouve dans le collier que l'on met autour du cou car l'outil doit tomber dans le bon sens pas trop haut ni trop bas et pas trop lourd pour éviter de trop balancer.
En tous les cas c'est super !
hendy a écrit le 03/02/2009 19:52 (ref msg # 21468 )
Très intéressant et facile d' utilisation..
Gyyydu57 a écrit le 03/02/2009 21:32 (ref msg # 21477 )
La prochaine étape sera la confection d'un moule...
ce qui me bloque pour l'instant encore, c'est quelle matière utiliser pour le coulage ?? il faut que ça puisse résister à une lame bien affuté d'un greffoir !!

Les alliages d'étain-plomb c'est trop lourd et pas écolo du tout... la résine risque d'étre, petit à petit et facilement entaillée par le fil du couteau...

Eric a écrit le 03/02/2009 23:17 (ref msg # 21479 )
Il y a l alliage etain argent ,c est plus ecolo ,tout aussi lourd
et facile a trouver .Surtout utilise en plomberie sanitaire.Helas
pas vraiment donne.

Sinon il y a l alu mais pour cela il faut faire un moule a cire
perdu .Pour faire les pieces en cire ,tu peux utiliser du silicone
de moulage.
Cela te permettera de faire facilement le model en cire.
vomito a écrit le 04/02/2009 13:44 (ref msg # 21482 )
La fonte/l'acier, c'est pas mal !
floyd a écrit le 04/02/2009 14:58 (ref msg # 21485 )
Un point important; le matériaux ne doit pas nuire au tranchant. Oublions acier, fonte…

Que pensez-vous des mastics epoxy de qualité pro pour un moulage…
voir;
http://www.pascalrosier.com/guides/guide...
chico-do-brasil a écrit le 19/10/2009 12:32 (ref msg # 24632 )
il y a des saisons particuliere pour faire de la greffe anglaise c possible automne ou hiver ?? pour greffer en table et bouturer de suite, car au printemps les bouture que ce soit PG prunier ou cognassier ca reussit pas tjs pour pas dire pas du tout, meme en arosant avec l 'année tres peu humide que l ont a eu....
yeti8360 a écrit le 09/02/2012 20:05 (ref msg # 33703 )
Je déterre le sujet.
Que pensent les personnes qui ont utilisé cet outil?
A-t-il été abandonné ou bien faut il encore quelques petites modifications?
Est ce qu'on ne risque pas d'abîmer le premier bourgeon?
Pour éviter d'endommager le tranchant, on pourrait le réaliser en polyuréthane.
François du Perche a écrit le 10/02/2012 10:10 (ref msg # 33706 )
Je découvre ce sujet très intéressant. Pour une fabrication en série ultraéconomique, on pourrait le faire en béton autolissant (ragréage de chape), c'est sensiblement + léger que l'aluminium et très facile à couler. Avec une pastille de cuir ou de pvc collée sur la butée pour protéger le tranchant des lames. Ne pas oublier de marquer en gros caractères le nom de l'inventeur sur le moule.
Gyyydu57 a écrit le 12/02/2012 18:49 (ref msg # 33752 )
Ca me fait penser que j’ai plusieurs prototypes non terminés qui trainent dans le fond de mon casier au boulot…

Le les fabrique sur fraiseuse traditionnelle, machine que j’utilise que très rarement dans mon travail d’où de nombreuses gaffes de manipulations lors de l’usinage et donc des hors cotes qui m’obligent à recommencer… ou bout de plusieurs essais, je me suis un peu découragé et ai tout posé dans le fond du casier en attendant un éventuel retour de motivation…

Sans compter que le fait de travailler sur fraiseuse traditionnelle et quelque chose de non banal pour moi et qui attire la curiosité de mes collègues de boulot. Comme c’est un travail parallèle au travail officiel, je dois quand même inspirer à certaines discrétions…

Pour ce qui est du produit de ragréage pour sol, c’est une très bonne idée à expérimenter !! je n’y aurais jamais songé je pense.

Pour ce qui concerne l’utilisation des prototypes déjà fabriqués, au bout de nombreuses greffes, j’arrive à maitriser la vitesse de la course du couteau qui tranche le biseau dans le greffon, ce qui empêche la collision du tranchant de la lame avec la butée (enfin, je n’ai que taillé des greffons de moins de 7 mm, avec du plus gros et du plus dur ça risque d’être un peu plus difficile). De plus avec l’expérience, je n’ai plus besoin de faire bien attention à parfaitement faire glisser la lame sur les inclinaisons de l’outil, avec le coup de main la taille aux bons angles se fait tout seul. Au final, il ne me sert plus qu’à me protéger les doigts, un bon appareil d’apprentissage à la greffe en quelque sorte.

François du Perche a écrit le 13/02/2012 11:48 (ref msg # 33775 )
L'usinage d'une telle pièce doit coûter une fortune. Elle est magnifique & rivaliserait sans problème avec pas mal d'oeuvres d'artistes connus d'Art Comtempourien qui encombrent nos musées et les galeries de bobos gogos.
Pour faire le moule, qui a des creux et des bosses, il faudrait utiliser du silicone, technique couramment employée par exemple pour reproduire des moulures de cadres de tableaux avec des parties saillantes et des parties rentrantes, indémoulables avec des moules traditionnels en dur, plâtre, bois ou autre. Le béton autolissant coule et se débulle tout seul. Pour protéger le butoir, on trouve chez LeprinceMerlu des baguettes de pvc blanc de 2mx20mmX1mm, et d'autres + gdes largeurs, très bon marché, très solides et imputrécibles (mieux que du bois ou du cuir)
belinsecte a écrit le 08/10/2016 20:19 (ref msg # 54379 )

Une "imprimante 3D" réaliserait cet exploit. Elle est capable de réaliser beaucoup d'objets complexes, en superposant de fins cordons de plastique pateux, qui se solidifie peu après. Il y a une assoc à aix de bricoleurs "imprimante 3D", le plus dur est de faire un plan de l'objet qui sera pris en charge par un logiciel.

Prévoir une gorge et une butée pour stopper la base de la lame du greffoir (partie plus épaisse, proche de l'articulation et du manche) pour eviter que le fil de la lame ne vienne s'émousser en tapant sur l'outil. Ou plus simplement, le plan sur lequel viennent buter le bout de la branche et le fil de la lame, pourrait dépasser de façon à ce que la base du manche du greffoir vienne taper dessus, en garantissant alors une distance entre ce plan et le fil de la lame.

Un fabriquant devrait nous faire une pince à greffer qui ressemble à cet outil, avec une lame de qualité qui remplace le greffoir dans cet outil. la lame ne s'émousserait ainsi pas sur le matériau de l'outil, et ce serait encore plus pratique et rapide à l'utilisation.

Les pinces à greffer actuelles:
- ne garantissent pas la bonne coincidence du greffon et du PG (c'est à la chance de l'utilisateur de tenter la symétrie du V, U ou oméga)
- ont de mauvaises lames en acier bleui...
nouvel azertien a écrit le 08/10/2016 21:25 (ref msg # 54381 )
Sur une vidéo russe que je ne retrouve plus,
le greffeur utilisait un simple tube en métal coupé en biseau pour guider sa coupe
sur le greffon et le porte-greffe. Un outil très simple à réaliser avec un tube en métal, une scie à métaux et un étau pour maintenir le tube en place.
belinsecte a écrit le 09/10/2016 05:43 (ref msg # 54384 )

et ponçage fin

Si nécessaire? je criblerais le petit tube de trous de perçages, pour faire autant de logements pour les yeux, afin que le greffon reste bien parallèle au tube, sans qu'un oeil l'en empêche; le but étant d'obtenir des coupes droites de même longueur (et de la même largeur en choisissant des diamètres identiques, par exemple avec le gabarit vu plus haut qui semble également pratique pour les petites incisions spécifiques à l'"anglaise compliquée").

Avec un bon greffoir asymétrique, la butée a-t-elle un intérêt? suffirait-il de bloquer la branche dans le tube, avec une cale en bois? ou de maintenir une traction sur le tube et la branche, pendant la coupe?
rafeuille a écrit le 09/10/2016 19:26 (ref msg # 54399 )
Bonjour
Si quelq'un met la main dessus, dans un vieux numéro de "fruits oubliés", une personne présentait un outil qu'il se proposait de vendre, il me semble. Mais je ne me souviens plus de l'outil.
Par ailleurs, j'utilise une imprimante 3D, je peux imprimer un outil s'il y a des personnes intéressées.
Bonne soirée
belinsecte a écrit le 11/10/2016 07:31 (ref msg # 54429 )
Gyyydu57 et Dieb sont-ils d'accord?
Comment faire le fichier à imprimer? Tu saurais le faire?

Si les créateurs le veulent et si c'est utile je veux bien aussi imprimer, et/ou faire le fichier avec l'aide de l'association Aixoise.

je propose aussi couper et polir des petits bouts de tubes pour faire l'outil évoqué par NouvelA (en cuivre ou acier), si quelqu'un veut tester? c'est encore plus simple il suffit d'avoir une disqueuse, puis ça s'expédie dans une enveloppe. L'autre bout du tube est taillé en emporte-pièce* pour placage d'écusson comme dans mon post du 10 oct ici: https://www.greffer.net/discussion/viewt... et on peut passer une ficelle par 2 trous pour le porter en pendentif

* tranchant protégé par capuchon percé
rafeuille a écrit le 11/10/2016 10:51 (ref msg # 54431 )
Bonjour
Aucun problème pour faire le fichier, avec les informations du forum ou d'autres
Ce serait un objet "Open source" (libre d'imprimer et de modifier) si les différents contributeurs sont d'accord ...
Bonne journée


greffer.net >> Matériel