Mare aux canards

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


André a écrit le 19/02/2008 16:16 (ref msg # 14196 )
J'ai dans mon petit bois en Gironde une mare ou un étang (je ne sais pas trop comment appeler ça) dont je ne connais pas l'origine. Des gens du coin m'ont parlé de résurgence.

En fait, j'aimerai savoir si l'eau qui se trouve là est une accumulation d'eau de pluie (la terre est très argileuse à cet endroit) ou une sorte de grand puits à ciel ouvert (c'est à dire avec arrivée d'eau par en-dessous et pas uniquement par au-dessus).

Savez-vous comment je pourrai savoir ça ?

Par ailleurs, pensez-vous que cette eau (très "boueuse" vu la couleur) soit utilisable pour l'arrosage des arbres ?

Une petite photo pour vous faire une idée.




Sa forme assez régulière me fait penser que ce pourrait être un trou creusé par les chasseurs du coin pour faire une sorte de piège à chevreuils ou à sangliers mais ce n'est qu'une supputation.


André a écrit le 19/02/2008 16:32 (ref msg # 14197 )
Je poste ici la réponse de Roland (qui a des problèmes momentanés d'accès au site) et qui me l'a donc envoyé en MP.

Dans le centre de la France nous appelons cela une mare. Mais j'ai l'impression qu'elle est assez profonde - Il s'agit d'une ou plusieurs sources qui l'alimentent - L'eau me paraît bien boueuse (ce qui me fait aussi penser à de l'eau de ruissellement) - l'avez vous sondée pour tester la profondeur et vos voisins doivent bien connaître "un sourcier" (découvreur de source avec une baguette de noisetier) Il vous dira lui - Mais aucun problème pour l'arrosage.

Je la sonderai à ma prochaine visite sur place et effectivement l'idée de faire venir un sourcier est intéressante d'autant que j'aimerai mettre un puits près de la maison et du futur verger.

Cela dit, comment savoir si la mare est alimentée par une source ou pas ?
floyd a écrit le 19/02/2008 16:33 (ref msg # 14198 )
Bonjour,
"André" a écrit :
…Des gens du coin m'ont parlé de résurgence.…c'est à dire avec arrivée d'eau par en-dessous… utilisable pour l'arrosage des arbres ?

Un atout indéniable pour qui aime les arbres et les canards.
Le volume d'eau pourrait permettre une vidange complète, à l'aide d'une moto-pompe. L'eau qui sourt est en principe claire.
En suspension dans l'eau c'est de l'argile ou/et des limons.
Un bassin intermédiaire pourrait assurer une décantation toujours longue.
Un filtre est obligatoire pour tout arrosage fin type goute à goute ou tuyau poreux. Une surveillance accrue s'impose pour des asperseurs moins sensibles au bouchage, mais petit dépot inévitable sur le feuillage et les fruits.
JM a écrit le 19/02/2008 16:39 (ref msg # 14199 )
Est ce en terrain plat ? on trouve parfois en Gironde des mares qu'on appelle "lagune" et qui sont placées au point le plus bas de la parcelle. Elles servent à drainer l'eau de la parcelle quand il n'y a pas de pente pour évacuer l'eau vers des fossés.
André a écrit le 19/02/2008 16:58 (ref msg # 14201 )
Cette partie du bois est effectivement plate mais il y a des fossés tout le long du bois en bord de route et eux ne sont pas plein d'eau...

Suite de la réponse de Roland.

Je suis chasseur moi-même et il ne s'agit pas de pièges mais de "souilles" qui permettent aux sangliers en particulier de venir se rouler dans la boue ou l'eau boueuse afin d'éloigner les insectes piqueurs ou suceurs. Il se pourrait que l'explication de l'eau boueuse soit en partie là. Mais il m'étonne que des chasseurs "dignes" de ce nom aient laissé des berges aussi abruptes car la c'est un piège regardez tout autour, vous devez voir des sabots de chevreuil ou de sangliers.
André a écrit le 14/03/2010 14:56 (ref msg # 26532 )
J'ai eu des infos par des gens du coin. Il s'agirait d'une pièce d'eau créée artificiellement par les services de la défense incendie (DFCI) afin de ne pas avoir à aller chercher l'eau trop loin en cas d'incendie.


greffer.net >> Hors-sujet