Drainage

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


Michel a écrit le 19/02/2008 15:11 (ref msg # 14190 )
Bonjour,

En agrandissant un petit verger déjà existant, j'ai été amené à creuser des tranchées afin de procéder à une plantation en espaliers de jeunes fruitiers que je conserve provisoirement en pépinière.

Creusées en été, je ne les ai pas toutes remblayées. Cela m'a permis de voir que ces tranchées avaient un effet drainant plutôt efficace (surtout pour les voisins) et qu'elles permettaient le stockage de grandes quantités d'eau.

Je crains, qu'une fois remblayées, ces tranchées conservent cette propriété de drainer l'eau des environs (avec assèchement des cultures voisines) et de la conserver (risque d'asphyxie).

Qu'en sera t-il vraiment?

J'ai alors pensé qu'en créant des tranchées de drainage à partir de ces tranchées de plantation, et en les raccordant éventuellement à un drainage déjà existant, ce problème d'eau pourrait se résoudre.

Mais ne risque t-il pas d'y avoir un assèchement de la tranchée de plantation?

Michel.
floyd a écrit le 19/02/2008 16:02 (ref msg # 14194 )
Bonjour,
"Michel" a écrit :
… ces tranchées avaient un effet drainant plutôt efficace…


Premières réflexions:
1/ l'eau s'accumule, sol argileux?
2/ l'eau du ciel ou l'eau du sol?
3/ tranchées de plantations: largeur et profondeur?
4/ pentes de la parcelle? fossés émissaires?

Notions générales sur le rôle d'un drain.
1/ en baissant le niveau de la nappe d'eau dans le sol, on permet aux racines de descendre et de vivre dans un plus grand volume de terre.
2/ l'eau captée par le réseau de drain doit être évacuée vers un fossé.
3/ le sol retient toujours de l'eau, mais il doit aussi permettre des échanges gazeux.

Mettre en place un drainage efficace suppose de gros travaux à mener avec précision. Mais dans le cas de Michel, ils ne seront pas forcément nécessaires.
Michel a écrit le 20/02/2008 18:24 (ref msg # 14264 )
Bonjour,

Le sous-sol est argileux. La couche doit commencer à environ 30 cm de profondeur. L'eau vient du ciel car les tranchées ne se remplissent qu'après un épisode pluvieux. Les tranchées ont une largeur d'environ 50 cm pour une profondeur de 80 cm. Il y a une faible pente, suffisante pour concentrer l'eau à une extrémité des tranchées. Il existe un fossé entre la route et le verger.

A bientôt.

Michel.
floyd a écrit le 20/02/2008 19:57 (ref msg # 14270 )
Bonsoir,
"Michel" a écrit :
…sous-sol argileux à environ 30 cm de profondeur. L'eau vient du ciel . largeur 50 cm / profondeur de 80 cm.… faible pente, suffisante pour concentrer l'eau à une extrémité des tranchées. Il existe un fossé entre la route et le verger..


Mais c'est tout bien! Presque… La tranchée 80x50 dans l'autre sens c'était mieux. Ton idée est bonne de relier les extrémités des tranchées par un tuyau plastique diam 125 pour conduire l'eau vers le fossé.
Un drain plastique annelé diam 80 à mettre en fond de tranchée et à raccorder sur le tuyau. Un lit de gravier recouvert par une bande de feutre synthétique (marque "bidim") peut compléter le dispositif.
Combler la tranchée en "crevant les bords" ce qui élargira la zone décompactée. Epandre le fertilisant et les amendements choisis en les brassant avec la bonne terre. Un godet de pelle mécanique fait ça très bien.
La saison est trop avancée pour planter sans risque. Un sol argileux ne peut se "rasseoir" correctement que lentement.
floyd a écrit le 20/02/2008 19:58 (ref msg # 14271 )
Bonsoir,
"Michel" a écrit :
…sous-sol argileux à environ 30 cm de profondeur. L'eau vient du ciel . largeur 50 cm / profondeur de 80 cm.… faible pente, suffisante pour concentrer l'eau à une extrémité des tranchées. Il existe un fossé entre la route et le verger..


Mais c'est tout bien! Presque… La tranchée 80x50 dans l'autre sens c'était mieux. Ton idée est bonne de relier les extrémités des tranchées par un tuyau plastique diam 125 pour conduire l'eau vers le fossé.

Un drain plastique annelé diam 80 à mettre en fond de tranchée et à raccorder sur le tuyau. Un lit de gravier recouvert par une bande de feutre synthétique (marque "bidim") peut compléter le dispositif.

Combler la tranchée en "crevant les bords" ce qui élargira la zone décompactée. Epandre le fertilisant et les amendements choisis en les brassant avec la bonne terre. Un godet de pelle mécanique fait ça très bien.
La saison est trop avancée pour planter sans risque. Un sol argileux ne peut se "rasseoir" correctement que lentement.
Michel a écrit le 21/02/2008 17:22 (ref msg # 14309 )
Bonjour,

Je te remercie pour ta réponse. Cela me conforte un peu dans mes projets. Si j'ai choisi ce sens pour les tranchées, c'est pour le côté pratique à la conception et pour "l'esthétisme" (mais c'est un bien grand mot). Un creusement dans la largeur du terrain et perpendiculairement à la pente (plus pratique pour drainer l'eau dans le fossé créé par le creusement de la route) m'aurait obligé à faire une multitude de tranchées et à poser une multitude de poteaux.

Il me reste plus qu'à déterminer la profondeur du drainage.

A bientôt.

Michel.
floyd a écrit le 21/02/2008 18:03 (ref msg # 14313 )
Bonsoir,
"Michel" a écrit :
… déterminer la profondeur du drainage…

La distance entre ligne de drain et sa profondeur sont des valeurs liées, mais elles dépendent en particulier de la nature du sol, plus ou moins favorables aux mouvements de l'eau. Laissons de coté ces calculs un peu complexes, d'autant que sur ton terrain l'une et l'autre sont fixées.
En mettant le drain à fond de tranchée, avec gravier et bidim, tu es sûr que les racines de tes arbres "mettront un certain temps" avant de pénétrer dedans.
La couche argileuse est à moins 30cm; l'eau d'infiltration en excès sera facilement captée par le drainage et ne nuira pas à la santé des racines.
Michel a écrit le 22/02/2008 14:18 (ref msg # 14347 )
Merci.


greffer.net >> Hors-sujet