Que peut-on greffer sur un frêne ?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Plantes ornementales


Ernst a écrit le 08/07/2010 09:19 (ref msg # 27651 )
Nouvelle expérience que celle située ci-dessus. Mêmes dates pour l'execution de la greffe et le début du "réveil" du greffon. Seule variante: greffe en fente. Le greffon et le porte greffe sont gros comme un crayon, voire un peu plus. Les bourgeons de greffon sont grands comme l'ongle d'un pouce. j'espère une photo bientôt.
auxine a écrit le 07/11/2010 22:17 (ref msg # 28744 )
Il est aussi possible de greffer du Chionanthus. Mais il faut préférer le Fraxinus ornus dans ce cas, il y a une meilleure affinité.
capoulos a écrit le 08/05/2011 15:08 (ref msg # 30499 )
Encore un essai de forsythia sur frêne, anglaise compliquée réalisée courant février et qui, avec le retour de la pluie, part en végétation. Le greffon a belle allure mais par contre le porte greffe qui m'a déjà servi de "terrain d'entrainement " les années précédentes est mal en point.




TheChti a écrit le 03/07/2011 10:35 (ref msg # 30934 )
Je viens d'effectuer une trentaine de greffes intergénériques hier et avant-hier dans la familles des oléacées: frêne/lilas/forsythia. En écusson et en CB, retour d'expérience dans quelques semaines ...

Je pense d'ailleurs faire d'autres tentatives (je pense aussi au troene) ...
François du Perche a écrit le 04/07/2011 18:14 (ref msg # 30949 )
Pour patienter en attendant les photos du Chti, ci-joint qques photos d'une greffe par approche frêne-lilas.
Greffe faite le 27 mai sur 13cm de long, ligatures & parafilm enlevés aujourd'hui soit 5 semaines & demie après. La soudure s'est bien faite sur toute la longueur sur les 2 faces.
Je vais essayer de conduire les 2 plants simultanément, les replanter en novembre en interposant un petit fibrociment verticalement entre les racines pour éviter qu'elles ne se concurrencent les 1ères années.
Dans l'espoir d'obtenir un grand lilas puisant ses forces dans les deux systèmes racinaires.







TheChti a écrit le 04/07/2011 18:37 (ref msg # 30951 )
En dehors de mes greffes citées plus haut, j'ai aussi commencé à rempoter ensemble un lilas et un frêne. Je prévois la même opération pour deux autres couples l'année prochaine et je vais essayer d'appliquer la même stratégie: les faire croitre ensemble puis ensuite supprimer la tête du frêne.
capoulos a écrit le 24/09/2012 18:08 (ref msg # 37053 )
Un autre essai de forsythia sur frêne, anglaise compliquée réalisée fin février, pas très vigoureux mais c'est la première fois que j'ai une greffe de ce type qui tient aussi longtemps...


Pommierdauvergne a écrit le 11/03/2015 21:27 (ref msg # 47566 )
Très interessant !

Vous avez des nouvelles de toutes ces greffes ?
gavot a écrit le 11/03/2015 22:05 (ref msg # 47567 )
Après le forsythia et le troène, il y a encore les 3 filarias (Phillyrea angustifolia, media, latifolia) . Oléacées arbustifs méditerranéens mais résistants au froid. L'angustifolia ressemble à un petit olivier. Je peux fournir des greffons aux intéressés!
Pour ma part je ne me lance pas dans les oléacées cette année, je me limiterai en bizarrerie à Glycine sur Robinier, sans trop d'illusions a priori....
François du Perche a écrit le 12/03/2015 11:12 (ref msg # 47568 )
frêne/lilas : presque 4 ans après, rien de spectaculaire, c'est encore vivant mais les deux plantes, pourtant bien soudées, continuent à croître doucement chacune à son rythme. Elles ont des cycles végétatifs tellement différents que le mariage ne semble pas positif. C'est dommage car les frênes spontanés sont très nombreux ici et extraordinairement vigoureux.
Glycine sur Robinier : cette idée de Floyd n'a jamais été expérimentée, ça doit pouvoir marcher au même titre que la greffe de bignone sur catalpa qui est présentée sur ce site.
gavot a écrit le 12/03/2015 12:32 (ref msg # 47571 )
Je vous tiendrai au courant des résultats de glycine sur robinier : une glycine de la taille d'un bon houppier de robinier, ce serait trop beau pour être vrai !

Moins osé, et pour rester dans les thèmes du forum, je viens de faire aronia melanocarpa sur crataegus monogyne . J'attends une reprise aisée, suivie d'un dépérissement au bout de quelques années, comme beaucoup de greffes sur crataegus....

Si quelqu'un est intéressé par la greffe de Phillyrea sur frêne c'est de l'expérimentation vraiment !désintéressée, car ces espèces ne sont intéressantes, ni pour les fleurs, ni pour les fruits!
sapindo a écrit le 27/04/2015 23:16 (ref msg # 48263 )
Bonjour. Pour ma part j ai tenté l inverse. Greffe d un cultivar de frene nain sur forsythia. Pour l instant ça debourre. Encourageant.
lionnel a écrit le 09/10/2017 23:03 (ref msg # 59743 )
Bonjour,moi cela m’interesse,car je fais des bonsai et j’ai deux beaux frênes que j’aimerai bien greffé avec soit du fraxinus cornus,qui a des feuilles rouges,soit du filaire a feuilles étroites, est ce que l’un d’entre vous a ce type de frênes?
Voici mon mail mochikomi.lp@laposte.net
Merci
gavot a écrit le 10/10/2017 14:21 (ref msg # 59748 )
Bonjour Lionnel,
Je pense que tu parles de Fraxinus ORNUS en écrivant Fraxinus Cornus. Je peux trouver du greffon sauvage, disons d'ici à février.
Pour le filaire à feuilles étroites, pas de problème.


greffer.net >> Plantes ornementales