Noisetiers qui déperissent au bout de 15 ans

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


floyd a écrit le 25/01/2008 12:20 (ref msg # 13000 )
Bonjour à tous,

Mes noisetiers ont maintenant 14 ans. Corylus avellana de semis, ils ont bien prospéré dans une bande boisée installée avec charme, merisier, troene, chene etc… sur un sol siliceux parfois séchant.
Progressivement ils dépérissent sans doute épuisés par la concurrence. Mais pas tous heureusement.
Auriez vous constaté la même chose, posé un diagnostic, trouvé une solution?

Cordialement
TheChti a écrit le 16/02/2008 17:36 (ref msg # 14053 )
J'ai un gros noisetier (il part en faisceaux) à proximité de plusieurs arbres (grands hêtres) et quasi dans une haie composée de sureaux, aubépines, frênes etc ... . La proximité de ces espèces n'empêche pas ce noisetier d'être en parfaite santé. Le sol est de type calcaire mais avec 50 cm de bonne terre dessus. A cet endroit c'est assez rarement desséché car il y a une bonne couverture végétale, et cela bien qu'il y ait un fort vent dominant. Mon avis serait que le pb vienne du sol, mais je ne suis certainement pas un expert en la matière.
sutefan a écrit le 16/02/2008 18:29 (ref msg # 14061 )
J'en ai un planté depuis 1978 dans une terre argilo-calcaire à côté de deux grands érables et d'une haie d'aubépines, je n'ai pas vu de signe de dépérissement.
floyd a écrit le 16/02/2008 20:19 (ref msg # 14066 )
Merci de vos réponses.
En choisissant une densité de plantation forte (1plant pour 2 m2), j'ai obtenu rapidement un écran efficace. Les sujets de haut-jet pousse droit et sans branche.
A cause du sol maigre je vois maintenant quelques merisiers pousser moins vite, certains végètent. Les ormes, les chênes et les érables champêtres ont pris au sens propre, le dessus et le dessous.
Alex a écrit le 17/02/2008 09:18 (ref msg # 14083 )
Bonjour,

Je ne suis pas ce conseil, donc je suis mal placé pour le donner ops:, mais j'ai souvent lu que les vieilles branches de noisetier devaient être coupées (tous les 10 ans par ex) pour rajeunir la souche, forcer la création de nouvelles branches vigoureuses et fructifères.

Peut être que la solution passe par là dans votre cas, rabattre le tiers ou la moitié des vieilles branches ?

Alex
floyd a écrit le 17/02/2008 09:41 (ref msg # 14087 )
Bonjour,
"Alex" a écrit :
… les vieilles branches de noisetier devaient être coupées (tous les 10 ans par ex) pour rajeunir la souche…

Le noisetier il est vrai rejette de souches avec vigueur et abondance. Un pied de noisetier, venu spontanément dans le jardin d'ornement, me sert à faire des baguettes et autres badines. Chaque année en février je recoupe à la base les pousses de l'année; certaines font plus 1,70m!

Je vais suivre le bon conseil d'Alex- que je remercie- pour mes noisetiers dépérissants et quelques autres.
Conclusion: Un bon conseil c'est aussi "entendre de la bouche d'un autre" ce que l'on sait déjà sans oser le mettre en pratique.
alias a écrit le 28/02/2008 09:15 (ref msg # 14640 )
Si c'est la souche qui meurt, il faut faire attention au gros vers blanc dans les racines.
floyd a écrit le 28/02/2008 22:22 (ref msg # 14672 )
Bonsoir,
Bonne remarque d'alias, mais pourquoi seulement les noisetiers, et encore pas tous. Le site de plantation est somme toute assez homogène et les poules y ont accès…
azertien a écrit le 31/03/2008 13:31 (ref msg # 16030 )
j'ai lu récemment que les noisetiers se plaisent bien dans des terrains humides, (comme les aulnes ou les peupliers)..... Il s'agit sans doute d'un problème de sécheresse.
floyd a écrit le 31/03/2008 14:19 (ref msg # 16031 )
Certainement azertien, avant mes propres plantations il y avait près d'un gigantesque Salix fragilis saule cassant, de vieux noisetiers. Ceux là ont disparu dans l'ombre du saule, mais ils m'avaient comforté dans l'idée que le noisetier pouvait convenir, sur ce sol léger gorgé d'eau l'hiver et séchant l'été.
Salix caprea, Salix alba, Salix vinimalis, Salix matsudana 'tortuosa', Salix babylonica se portent à merveille sur ce terrain tout comme Populus simonii 'fastigiata', Populus X euraméricana, Populus alba, Populus tremula, Populus trychocarpa
… Ca ne doit pas être si sec que ça l'été!


greffer.net >> Hors-sujet