durée de mise a fruits pommier greffé sur franc?

greffer.net >> Pommier

louarn a écrit le 15/02/2008 15:48 (ref msg # 13977 )
salut à tous les amis de la pomme(et aux autres ausssi) voila cinq ans j'ai réussi une greffe en fente sur un pg franc de pommier, la vareité greffé est grand alexandre greffe en fente et conduit en cordon double;je l'ai détErré ce matin et je vais le replanter dans deux ou trois jours cela peut'il hâter la mise à fruit le fait de le faire souffrir un peu? qu'en pensez vous?a plus
patrice a écrit le 15/02/2008 15:52 (ref msg # 13978 )
Les greffes sur franc sont destinées à faire des arbres de plein vent, car tres vigoureux.
Pour faire des cordons, on utilise des porte-greffe semis nanisants, PAJAM par exemple.

La mise à fruit de greffe sur franc est très longue. Le fait que votre greffe n'ait pas encore fructifié est tout à fait normal.
louarn a écrit le 15/02/2008 17:17 (ref msg # 13981 )
merci les echecs font la réussite, donc j'ai du m 106 inutile de retenter pour des cordons? MERCI A+
patrice a écrit le 15/02/2008 17:25 (ref msg # 13983 )
Vous trouverez toutes les caractéristiques principaux porte-greffes du pommier ici : https://www.greffer.net/?p=346

Je profite de cette question pour en aborder une nouvelle sur le même thème.

On dit dans tous les livres de greffage que la mise à fruit d'une greffe sur franc est longue à fructifier (de l'ordre de 7 ans).

Cette durée est exprimée par rapport au moment de l'opération de greffage? Ou par rapport au semis du porte-greffe franc, donc son âge?

J'avais compris selon la première explication.
Or, il y a deux ans, j'ai greffé en fente sur des branches d'un pommier sauvage adulte à port buissonnant... Et en passant devant ces derniers jours, les branches montrent qu'il va y avoir des bourgeons floraux cette année...

D'où ma question.
Ferréol a écrit le 15/02/2008 18:53 (ref msg # 13987 )
Je pense aussi que c'est a partir de la greffe qu'on parle dans ce cas là.

Pour explique ton pommier qui va fleurir plus tôt, je pense que si le pommier sauvage que tu as utilisé est buissonnant peut-être a-t-il moins de vigueur que les pommier sauvages classiques, de plus une branche a "moins de sève" qu'un tronc, ce qui expliquerait une mise a fruit plus rapide...
floyd a écrit le 15/02/2008 19:48 (ref msg # 13992 )
Bonsoir,
"patrice" a écrit :
… il y a deux ans, j'ai greffé en fente sur des branches d'un pommier sauvage adulte à port buissonnant... Et en passant devant ces derniers jours, les branches montrent qu'il va y avoir des bourgeons floraux cette année...

Ce qu'a remarqué Patrice est bien en cohérence avec ce que l'on sait des rôles respectifs des hormones végétales naturelles.
l'auxine, synthétisée par les apex en croissance, favorise l'induction florale.
les gibberelines et les citokinines, synthétisées dans les racines, inhibe l'induction florale. schéma de la page 27 de l'ouvrage de Prieur "la taille raisonnée" Ulmer éditeur.
je vais traduire:
1/ port buissonnant: beaucoup de branches, beaucoup de bourgeons terminal (apex), beaucoup d'auxine, beaucoup de boutons à fleurs.
2/ vigueur d'un jeune semis de franc: beaucoup de racines, beaucoup de gibbérelines, peu de fleurs…
louarn a écrit le 20/03/2009 15:51 (ref msg # 22138 )
"louarn" a écrit :
salut à tous les amis de la pomme(et aux autres ausssi) voila cinq ans j'ai réussi une greffe en fente sur un pg franc de pommier, la vareité greffé est grand alexandre greffe en fente et conduit en cordon double;je l'ai détErré ce matin et je vais le replanter dans deux ou trois jours cela peut'il hâter la mise à fruit le fait de le faire souffrir un peu? qu'en pensez vous?a plus


bonjour après un moment d'absence indépendant de ma volonté me revoici

j'ai réussi a mettre mon cordon double à fruit , pas trois mais quinze jours hors terre et et sectionné une ou deux gosse racines et bingo photos dès la floraison!!

a+
patrices a écrit le 04/04/2009 07:40 (ref msg # 22335 )
J'ai personnellement trouvé une grande dispersion dans la date de première fructification de pommiers francs. J'ai fait l'expérience il y a quelques années de semer des pépins, tous issus de pommes récoltées sur le même pommier et tous élevés pour créer des hautes tiges: pour de jeunes sujets sélectionnés, à croissance et vigueur comparables, j'ai constaté sur certains une première fructification (notable) dès 3 à 4 ans après la greffe, alors que pour d'autres, il a fallu attendre 12 à 15 ans et une envergure de la ramure de 5 m de diamètre.

Par ailleurs, il est clair que si l'arbre est attaqué, par exemple par des campagnols qui mangent une partie des racines, il se met à fructifier immédiatement et sa fructification est d'autant plus importante que ses chances de survie sont limitées.
klakos a écrit le 04/04/2009 17:46 (ref msg # 22348 )
"louarn" a écrit :
j'ai réussi a mettre mon cordon double à fruit , pas trois mais quinze jours hors terre et et sectionné une ou deux gosse racines et bingo photos dès la floraison!!


Sans vouloir jouer les rabat-joie (d'autant plus si l'arbre est jeune et en bonne santé), une importante floraison est parfois synonyme de "chant du cygne".
L'arbre doit sentir qu'il est sur le point de rendre l'âme et lance ses dernières forces pour se multiplier.
Mais ça, c'est surtout vrai pour les vieux sujets.
floyd a écrit le 05/04/2009 09:57 (ref msg # 22351 )
Tu es un sentimental, Klakos, l'image anthropomorphique du vieil arbre qui jette toutes ses dernières forces pour assurer une descendance, est pittoresque.
Les explications données par la physiologie végétale des régulations hormonales et résumées plus haut, me semblent un message plus convenable en ce XXIe siècle.
louarn a écrit le 05/04/2009 13:21 (ref msg # 22364 )
"klakos" a écrit :
[quote="louarn"]j'ai réussi a mettre mon cordon double à fruit , pas trois mais quinze jours hors terre et et sectionné une ou deux gosse racines et bingo photos dès la floraison!!


Sans vouloir jouer les rabat-joie (d'autant plus si l'arbre est jeune et en bonne santé), une importante floraison est parfois synonyme de "chant du cygne".
L'arbre doit sentir qu'il est sur le point de rendre l'âme et lance ses dernières forces pour se multiplier.
Mais ça, c'est surtout vrai pour les vieux sujets.[/quote]



il me semble que mon cordon respire la santé et je vais être obligé de racourcir certaines coursonnes que j'ai laissé longues pour maitriser la production de bois, cette année est exeptionnelle pour la production de boutons floraux par chez nous!!



à+
klakos a écrit le 05/04/2009 15:08 (ref msg # 22365 )
"floyd" a écrit :
Tu es un sentimental, Klakos, l'image anthropomorphique du vieil arbre qui jette toutes ses dernières forces pour assurer une descendance, est pittoresque.
Les explications données par la physiologie végétale des régulations hormonales et résumées plus haut, me semblent un message plus convenable en ce XXIe siècle.


La science permet de donner une explication plus convenable, plus scientifique à des phénomènes qu'on expliquait prosaîquement avec des mots, des images de tous les jours.
Veux-tu que je te raconte l'histoire du cerisier en pleine force de l'âge qui n'avait jamais autant fleuri et qui a terminé en bois de chauffage
louarn a écrit le 05/04/2009 17:41 (ref msg # 22367 )
"patrices" a écrit :
J'ai personnellement trouvé une grande dispersion dans la date de première fructification de pommiers francs. J'ai fait l'expérience il y a quelques années de semer des pépins, tous issus de pommes récoltées sur le même pommier et tous élevés pour créer des hautes tiges: pour de jeunes sujets sélectionnés, à croissance et vigueur comparables, j'ai constaté sur certains une première fructification (notable) dès 3 à 4 ans après la greffe, alors que pour d'autres, il a fallu attendre 12 à 15 ans et une envergure de la ramure de 5 m de diamètre.

Par ailleurs, il est clair que si l'arbre est attaqué, par exemple par des campagnols qui mangent une partie des racines, il se met à fructifier immédiatement et sa fructification est d'autant plus importante que ses chances de survie sont limitées.


on peut juger ici du jus que peut apporter un franc sur les coursonnes!!

floyd a écrit le 05/04/2009 19:13 (ref msg # 22369 )
"louarn" a écrit :
mon cordon respire la santé et je vais être obligé de racourcir certaines coursonnes que j'ai laissé longues pour maitriser la production de bois, cette année est exeptionnelle pour la production de boutons floraux par chez nous

Je constate que tu n'y vas pas de main morte avec le sécateur.

La floraison 2009 est belle, mais elle témoigne de l'été 2008, car les boutons floraux sont constitués avant l'hiver.

Pourquoi ne pas laisser les coursonnes comme elles sont, attendre de voir et de compter les fruits, les éclaircir au besoin, et programmer une taille en vert cet été?
louarn a écrit le 05/04/2009 23:09 (ref msg # 22370 )
"floyd" a écrit :
[quote="louarn"] mon cordon respire la santé et je vais être obligé de racourcir certaines coursonnes que j'ai laissé longues pour maitriser la production de bois, cette année est exeptionnelle pour la production de boutons floraux par chez nous

Je constate que tu n'y vas pas de main morte avec le sécateur.

La floraison 2009 est belle, mais elle témoigne de l'été 2008, car les boutons floraux sont constitués avant l'hiver.

Pourquoi ne pas laisser les coursonnes comme elles sont, attendre de voir et de compter les fruits, les éclaircir au besoin, et programmer une taille en vert cet été?[/quote]

je me suis mal exprimé j'anticipais les futures tailles , pour l'instant je n'y touche plus!!
Alex a écrit le 10/04/2009 19:34 (ref msg # 22456 )
"louarn" a écrit :
voila cinq ans j'ai réussi une greffe en fente sur un pg franc de pommier, la vareité greffé est grand alexandre greffe en fente et conduit en cordon double


Bonjour,

Pour info, on m'a expliqué que 'Grand Alexandre' ne doit pas être greffé sur franc car la forme plein vent est défavorable aux cultivars à gros fruits (ont tendance à chuter prématurément).

"Klakos" a écrit :
Veux-tu que je te raconte l'histoire du cerisier en pleine force de l'âge qui n'avait jamais autant fleuri et qui a terminé en bois de chauffage


"Un triste jour, enfin, ce couple sans aveu
Le passa par la hache et le mit dans le feu
Comme du bois de caisse, amère destinée !
Il périt dans la cheminée."



Alex
louarn a écrit le 10/04/2009 19:56 (ref msg # 22457 )
qui vivra verra pourquoi tant de haine!!

joyeuses pâques


greffer.net >> Pommier