La greffe en fente simple

greffer.net >> Greffage

patrice a écrit le 08/03/2006 13:09
La greffe en fente simple.

Cette greffe se pratique en fin février-mars-début avril (poiriers, pommiers, pruniers, cerisiers..) ou à l'automne (cerisiers, pruniers). Au printemps, le greffon doit être en repos végétatif (on l'aura donc récolté préalablement et conservé en jauge), le porte-greffe sur le point de partir en végetation. C'est ce dernier point qu'il faut bien retenir, l'avancement de la végétation étant spécifique à chaque région.

Dans l'exemple ci-dessous, nous allons greffer un pommier sur un porte-greffe M106.
La greffe se fera sur table. Entre chaque sujet greffé, il faudra penser à désinfecter ses outils de travail (couteau, sécateur...).

Nous prenons donc le porte greffe. Il s'agit d'un sujet âgé d'un a deux ans, jusqu'à 3 cm de diamètre environ, qui, rappelons-le, doit être sur le point de partir en végétation :





Nous allons sectionner horizontalement ce porte-greffe, en conservant le morceau coupé qui nous servira par la suite de tuteur.





Maintenant, nous allons procéder à une entaille verticale du porte-greffe, sur une profondeur d'environ 2 centimètres :










Nous pratiquons une entaille en biais sur une moitié de la tranche du porte greffe :






Notre porte-greffe est enfin prêt.

Occupons-nous maintenant du greffon.
Nous taillons un rameau comportant trois bourgeons :






Nous effectuons un double biseau, en dessous d'un oeil :










Nous allons maintenant insérer le greffon dans le porte greffe, en vue d'assurer un contact entre les cambiums de chacun d'eux (il est conseillé une légère inclinaison du greffon vers l'intérieur, histoire d'assurer au moins un point de contact entre les cambiums).
Nous mettons les cambiums en contact sur la partie du greffon qui n'a pas été taillée en biais, c'est à cet endroit que la sève affluera.









Maintenant, nous allons ligaturer, dans le but que le porte greffe maintienne une pression sur le greffon. Dans le cas présent, avec des bandelettes élastiques. Vous pouvez aussi utiliser du raphia (dans ce cas il faudra sectionner le raphia environ un mois après la mise en végétation du greffon).





Doivent être mastiquées toutes les parties sectionnées et à nu, y compris l'extrémité du greffon.





Il nous reste maintenant à étiqueter notre sujet.
Le nom de la variété, le type de porte-greffe, la date de réalisation :





Pour finir, mise en terre. Nous plaçons juste à côté l'extrémité sectionnée du porte-greffe. Elle empechera les oiseaux de venir se poser sur le greffon, elle servira de tuteur, et dans de nombreux cas prendra racine et servira de porte-greffe à son tour l'année prochaine.




Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 30/09/2006 19:35 par patrice
hendy a écrit le 08/03/2006 15:09
..quand tu coupes ton bois pour effiler la pointe de ton greffon pourquoi laisses-tu le bout aussi gros 1-2 mm..( photos n. 8 )effile comme une aiguille
Quand tu places ce greffon dans le porte-greffe il y a un vide à la pointe
( photo no.9 ) assèchement ou zone cicatriciel si l' espace est très limitatif.
À la photo no 10 on voit le résultat du greffon dans le porte-greffe mais à la photo no.5 on voit une encoche secondaire gauche. crois-tu que le fait de couper la section de gauche canalise plus de sève vers la droite..
j' aurais plus de crainte d' assèchement . Je ne coupe jamais cet excédent car plus on intervient plus on risque de contaminer, exposer inutilement cette section à l' air même si recouverte( assèchement secondaire)..
Photo no. 7-8.. ton couteau ne coupe pas, il déchire le tissus..
Avec un couteau à greffer on doit pouvoir se raser le poil du bras..sinon le tissus coupe en fesant un gonflement ref. no.7.. section central supérieur.
Mes critiques sont sévères mais tu peux très bien réussir ceux que tu as là.
Ce couteau est neuf et n' a jamais été aiguiser..vrai..pas de trace
d' abrasion.
Utilise un vielle ceinture de cuir pour pollir après une pierre douce.
Tu peux fendre un cheveux après.... ...
patrice a écrit le 08/03/2006 17:25
C'est pas le couteau qui est nul, c'est moi ops:
C'est peut etre pas parfait, mais mes greffes prennent quand meme...
hendy a écrit le 08/03/2006 20:15
Est ce que tu peux te raser avec.. si non il n' est assez coupant..
patrice a écrit le 25/05/2006 19:12
Je reviens sur une des astuces indiquée dans le tutoriel, à savoir planter à coté du plant greffé la chute du porte greffe, en vue d'en faire une bouture.
Les boutures prennent tres facilement (à un point tel que ca devient inutile de se prendre la tete avec du marcottage), mais il est préférable de réaliser les boutures dans un lieu séparé, pour des raisons pratiques (ombrage, apport en eau spécifique...).
André a écrit le 06/09/2006 19:18
Serait-il possible de voir une photo de cet arbre pour voir le résultat 4 mois plus tard ?
patrice a écrit le 06/09/2006 19:42
Voici une photo de deux scions greffés au moment du tutoriel :



André a écrit le 07/09/2006 17:01
Nous pratiquons une entaille en biais sur une moitié de la tranche du porte greffe :




Si j'ai bien compris, cette entaille latérale permet d'aligner le diamétre du porte-greffe à celui du greffon. Est-ce qu'on peut choisir un greffon de diamètre plus important et l'emboiter sans faire d'entaille ?

Le problème étant que si le greffon a un plus gros diamètre, ça ne sera pas un rameau de l'année mais peut-être une branche datant de 2 ou 3 ans. C'est possible ?
patrice a écrit le 07/09/2006 17:04
L'entaille n'a pas ce but. Selon certains ouvrages, et encore c'est sujet à débats, cela accentuerait l'afflux de seve du coté non entaillé, à savoir le coté où est positionné le greffon.
Dans la pratique, avec ou sans entaille, pour l'instant, je n'ai pas vu de grande différence.
André a écrit le 07/09/2006 17:09
OK merci.

Mais est-on obligé de prendre un rameau de l'année comme greffon ou peut on utiliser des branches plus vieilles ?
patrice a écrit le 07/09/2006 17:59
Je prends pour ma part des rameaux de l'année.
André a écrit le 07/09/2006 18:03
Ok. Si quelqu'un a déjà tenté de greffer du vieux bois (branches de 2 ou 3 cm de diamètre) pour restaurer un vieil arbre par exemple, je serai content d'avoir son retour d'expérience.

Merci
patrice a écrit le 07/09/2006 18:05
Vous parlez du porte greffe ou du greffon pour le bois de deux à trois ans ?
André a écrit le 07/09/2006 18:17
des 2.

L'idée étant de greffer des éléments ayant un diamétre identique.

Exemple : Un franc de 3 ans avec une branche de la variété à greffer de 3 ans également. Ce qui permettrait d'avoir un arbre plus "avancé" plus rapidement.
patrice a écrit le 07/09/2006 18:54
Sur un porte-greffe qui a, disons, un diametre trois fois plus gros que le greffon (j'en ai fais cette année), le greffon a rapidement grossit et recouvre presque la surface du porte-greffe.
José Ruivo a écrit le 07/09/2006 18:59
Bonjour,
en regardant tes photos de greffe Patrice j'ai trouvé curieux comme en utilisant tous les deus la mêmme technique de taille, on finit pour placer de façon diférente le greffon, mais toujours avec de bons résultats.
je place deux photos (je remarque que je viens de couper le bois juste pour la photo).
Das ce qui concerne ta question André, je pense qu'il est peu pratique et dificille de greffer deux sujets de telle âge. En plus tu risques d'échouer plusieures greffes. Pour que le greffon prend et se dévellope bien il n'a pas besoin d' être gros. Ce Printemps j'ai greffé en fente presque une centaine de poiriers, pommiers et pruniers en utisant des greffons de 4-5 mm de diamètre et maintenant ils ont 2-4 cm de diamétre et 1 à 3 m de longueur selon les sujets.
patrice a écrit le 07/09/2006 19:04
José,

Le principe est de mettre les cambiums en contact. Certains penchent le greffon dans un sens, d'autres dans l'autre. D'autres cherchent à avoir un ajustement parfait sur presque toute la longueur du biseau.

Je débute, je ne greffe de depuis quelques années, ayant apris avec des livres et quelques séances avec un autre greffeur amateur. Je ne prétends pas de ce fait avoir la meilleure façon de procéder !
José Ruivo a écrit le 07/09/2006 19:15
Pardon, Patrice je crois qu'il y a ici un mal entendu, car je ne me suis pas bien expliqué. Ce que je voulais dire c'est qu'en greffant façon un peu diférente, on obtient tous les deux de bons résultats. N'oublie pas que je ne maitrise pas le français comme la plupart des membres du forum.
patrice a écrit le 07/09/2006 20:01
Je n'avais vu aucune acerbité dans vos propos.. Rassurez-vous !

C'est ici un lieu de débat, il n'y a aucun mal à débattre.

Comment positionnez-vous votre greffon de façon différente à ma manière de procéder?
José Ruivo a écrit le 08/09/2006 17:36
Excuse-moi Patrice mais je n'arrive pas a telecharger les photos, je ne sais pas ce qui se passe.


greffer.net >> Greffage