Pyrus amygdaliformis

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Poirier


ppmiscs a écrit le 22/10/2019 09:27 (ref msg # 65727 )
Bonjour,
je relance un peu le sujet pour susciter quelques réactions au sujet de mon arbre fétiche.
Quelqu'un connait-il des sujets de P.A. greffés qui fructifient ?
Quelles sont les observations relatives à la qualité des fruits ?
Les variétés greffées sont elles altérées par le PG ?
ppmiscs


Photo : 'sucre vert sur p.a.'
Merci de votre intérêt, et de vos interactions.

Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 22/10/2019 18:46 par ppmiscs
ppmiscs a écrit le 22/10/2019 09:48 (ref msg # 65728 )
Une autre image du même sujet :



Greffe réalisée au printemps 2019 (sucre vert sur p.a.).
ppmiscs

Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 22/10/2019 18:53 par ppmiscs
LAGRIC a écrit le 23/10/2019 14:21 (ref msg # 65731 )
Salut ppmiscs
Ta première photo, ça ressemble bien à du PA/S.
À propos de ta question sur la saveur des fruits obtenus avec ce PG, as-tu essayé le cognassier ? (tu me vois dans doute venir).

Suis sur mobile, désolé, pour les acronymes.
ppmiscs a écrit le 26/10/2019 08:04 (ref msg # 65745 )
Bonjour Lagric et merci de ta contribution.
Non, je ne te vois pas venir... J'ai peu d'expérience car la passion de la greffe m'a contaminé il y a trois ans et je n'ai que deux ans d'ancienneté.
J'ai une cépée de cognassier qui me sert de 'bac à sable' depuis le début. Pas encore de fruits sur les rameaux greffés et quelques beaux départs de bourgeons. Sinon, je greffe en sauvage, sur des peras et des pruniers... en attendant de voir ce que ça donne.

LAGRIC a écrit le 26/10/2019 10:25 (ref msg # 65746 )
Salut ppmiscs
Nous sommes au même niveau d'ancienneté s'agissant la pratique du greffage.

Pardon. Par cette expression, je voulais savoir si tu avais pensé au cognassier comme intermédiaire entre PA/S et poiriers domestiques. Il est notoire que les poires obtenues grâce à cet artifice sont plus savoureuses.
Reste à savoir si cognassier sur PA/S est viable.
J'ai pris la voie qui va dans ce sens mais sur pyrus pyraster. Au bout de trois années, ça reste très positif.
ppmiscs a écrit le 26/10/2019 19:27 (ref msg # 65749 )
C'est une bonne idée, que je me serais peut-être posé à terme, si les fruits sont durs ou âpres. Pour l'instant j'en suis assez loin.
Ces jours-ci j'ai cueilli des fruits sur trois sujets différents, très proches de ceux que j'ai présenté plus haut mais je constate quand même des petites différences d'un sujet à l'autre (taille, différence de rugosité de la peau, légère variation de couleur et de mûrissement...). Bref, je vais les semer et reprendre l'histoire à partir de ces francs de p.a.
Voilà qui me laissera le temps de devenir vieux ! Et dans le même temps je vais me procurer du cognassier sain car le mien est plein de maladies. J'en viens à la question : quelle variété de cognassier utilises-tu ? Si ce n'est pas pour bénéficier de son système racinaire, le 'provence' n'est peut-être pas le meilleur ?
Beaucoup de lecture et de recherches en perspectives...
A suivre...merci.
LAGRIC a écrit le 26/10/2019 22:53 (ref msg # 65751 )
J'utilise de vieux cognassiers de haie qui font des fruits très parfumés et savoureux. J'utilise aussi géant de vrangea, mais sa vigueur créé un surpoids qui fait ployer le PG.

Je crois que tu ne trouveras pas deux fruits identiques, le pollen voyageant trop bien, tous ces PA sont partiellement génétiquement différents.
ppmiscs a écrit le 17/02/2020 15:23 (ref msg # 66552 )
Bonjour,
Je reviens sur cette question d'intermédiaire qui me tarabuste un peu.
J'ai lu que certaines variétés de poiriers seraient améliorées par le greffage sur cognassier (mais pas tous compatibles). Est il imaginable de greffer cognassier sur le pyrus amygdaliformis puis sur ce cognassier, une variété de poirier intermédiaire comme beurré lebrun, puis (et enfin) la variété finale non compatible avec le cognassier (comme Williams).
Existe-t-il des retours d'expériences de ce type ?
François du Perche a écrit le 17/02/2020 22:04 (ref msg # 66555 )
le P.A peut se greffer sur cognassier mais rien ne dit que l'inverse soit possible. Ce P.A doit être nanifiant, donc ce n'est pas la peine d'introduire un cognassier en +.
J'en ai planté 3 à l'automne 2018, ils refusent de se développer mais survivent, le terrain est pourtant léger & filtrant. C'est un arbre méditerranéen pas pour les climats humides, j'aimerais bien greffer dessus des pommiers & poiriers mais il faudrait qu'ils acceptent de se développer. Sinon, j'essaierai de greffer ces P.A sur franc de poirier ou sur cognassier pour les forcer un peu avant de faire les greffes définitives. Y a-t-il des expériences de ce P.A au nord de la Loire ?
François du Perche a écrit le 13/03/2020 09:59 (ref msg # 66677 )
https://www.greffer.net/discussion/viewt...
message du 26-9-2017 "Les pommiers se portent bien sur pyrus spinosa"
Et on parle de ce pyrus spinosa tout au long de cette discussion.
Quercus a écrit le 15/03/2020 21:25 (ref msg # 66696 )
Salut à tous les amis du forum, j'écris à nouveau après quelques années.

Le Pyrus amygdaliformis est un excellent porte greffe pour le poirier
et le nashi dans la zone méditerranée, pas naninifant pour les autres éspecies de Pyrus, il est trés vigoureux.
Il est nanifiant pour le pommier, l'affinité est assez bonne, mais le pommier, aprés la premiére floraison ne product pas que des branches "spur" et il doit être taillé correctement afin de stimuler l'émission de branches latérales (taille des jeunes rameaux de l'année ou élimination des bourgeons apicaux).

Je ne said pas si il est affine avec cognassier.

À tester l'affinité avec néflier germanique, du Japon, amelanchier.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 15/03/2020 21:26 par Quercus


greffer.net >> Poirier