La consoude de Russie

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


druere a écrit le 11/01/2008 09:58 (ref msg # 12635 )
est à la mode et beaucoup de revues en font l'éloge qu'en pensez-vous ?
patrice a écrit le 11/01/2008 10:02 (ref msg # 12637 )
Bonjour,

J'ai la bockring B14 au jardin, deux petits plants.
Je n'ai pas assez de recul sur son utilisation en purins pour me prononcer sur une potentielle efficacité, d'autant plus que j'alterne avec des purins à efficacité confirmée (ortie à but fertilisant)
autrevie a écrit le 11/01/2008 16:27 (ref msg # 12639 )
J'ai une 20ene de variétés,j'en suis tres admiratif,je fais meme des consouderaies,c'est un engrais formidable,en purin sa vertue,par rapport à l'ortie,est de ne pas bruler la plante si l'extrait est trop concentré.
la consoude prend 1.80M² au sol une fois adulte,(2 à 3 ans suivant les conditions de culture)et donc, ettouffe tres efficacement l'herbe, et peu meme parvenir à concurencer les ronces sur le long therme.
il faut la couper minimum 3 fois par ans,la norme est des 5 fois par ans,la production de feuilles est de 30Kg/an/pied
riche en potace azote et phosphore et autre minéraux
la plante contient de la vitamine b12
ses racines énorme pivotante descendent à 3m de profondeur,le bouturage est extremement aisé,
pour les petits fruits(ribes,rubus) c'est la plante idéale,produit de l'engrais,et fais des racines pivotantes qui s'harmonisent merveilleusement bien avec les racines superficiel des framboisier,grace à la consoude,pas de désherbage l'herbe n'a pas le temps de croitre.
le probleme est qu'il faut aller couper la consoude car elle ne se coupe pas toute seul.
je fais aussi des barrieres de consoude autour de la courrone des arbres fruitiers,ainsi,une fois les consoudes installées je n'ai plus qu'a désherber sous l'arbre et coloniser l'espace par des plantes tapissantes,l'herbe,a l'exterieur de la ceinture de consoude ne peux passer sous l'ombrageuses consoude,qui,
de plus forme une véritable muraille au niveaux des racines.
ps:je conseil de n'utiliser que la B14,voir la grandiflorum,surtout pas l'asperum(Russe)
patrice a écrit le 11/01/2008 16:30 (ref msg # 12640 )
"autrevie" a écrit :
,le bouturage est extremement aisé,


bouturage de feuille?
autrevie a écrit le 12/01/2008 20:32 (ref msg # 12663 )
non,de racines,mais il est possible de planter une tige fleurie
il faut tjs couper les hampes florales sinon la plante y met toute son énergie,
si elle est coupée à temps,cette énergie sera consacré à la production de feuilles.

pour bouturer,rien de plus facile
prenez une fourche,plantez la au bord de la demoiselle,baissez le manche,
la face cachée de la belle dévoilera des racines monstrueuses.
il suffit soit d'éclater la partie superieur de la souche(les jeunes pousses)et de les replanter
soit de couper en troncons de minimum 3cm les racines,il faudra les planter dans le bon sens.
si vous plantez directement en prairie enherbée il faut y planter des racines d'au moins 20cm(pour cela un coup de pelle beche suffit,inserer la racine dans la fente et mettez un coup de pied à coté pour tasser la terre),
et attendre au moins deux ans,la elle aurons pris leurs place,en tout cas si les hampes florales ont été coupées.
plus les boutures sont grosses plus vite sera la reprise.si une souche adulte est coupée en 3,un ans apres, ces dernieres aurons une taille assez importante pour renouveler un bouturage.
patrice a écrit le 12/01/2008 20:36 (ref msg # 12664 )
Merci pour ces informations très précises.
ddev a écrit le 13/01/2008 10:59 (ref msg # 12681 )
Sans oublier son pouvoir méléifère extraordinaire, elle attire beaucoup les bourdons qui comme vous le savez sont essentiels dans la pollonisation des fruitiers.

Certains s'en servent en produit de beauté, d'autres la mange en salade (attention quantité limité /j), les anciens et pélerins de compostel s'en servait aussi en emplâtre ...
Bref plein de choses.

ps : pas mal ta technique de tapissage ...
Alex a écrit le 15/01/2008 12:59 (ref msg # 12740 )
Bonjour,

Très intéressant comme post !


"autrevie" a écrit :
je fais aussi des barrieres de consoude autour de la courrone des arbres fruitiers,ainsi,une fois les consoudes installées je n'ai plus qu'a désherber sous l'arbre et coloniser l'espace par des plantes tapissantes


Des photos ! des photos ! (dès le printemps :mrgreen



"autrevie" a écrit :
ps:je conseil de n'utiliser que la B14,voir la grandiflorum,surtout pas l'asperum(Russe)


Quid de la Grande consoude (sauvage), Symphytum officinale ?
autrevie a écrit le 15/01/2008 20:07 (ref msg # 12755 )
L'officinale est plus précoce,et plus comestible que les autres,elle est aussi plus riche en azote ,ses graines sont fertile,sa floraison est super violette

La bocking 14 est une hybridation de l'asperum et de l'officinale (russe x européenne)ce monstre fut sélectioné pour sa productivité et sa haute teneur en potace,(création de l'HDRA en Angleterre)les fleures sont beaucoup plus pâle que l'officinale et ses graines sont stérile voila le troisième point qui fait toute la différence.

L'asperum (la Russe)surnommé la voyageuse,est guerrière pure sa faculté de colonisation est légendaire,une fois implanté elle n'est plus décrottable sa floraison est d'un bleu profond,les feuilles sont moyenne,il suffit d'un postillon de racine dans le sol pour qu'elle reprenne,elle colonise horizontalement et verticalement,c'est un peu comme du liseron niveaux colonialisme.

detty (bocking 7) introuvable en Europe,est une sélection pour le fourrage des animeaux,cultivé surtout en Afrique,on peux l'acheter aux US.
palim a écrit le 25/01/2008 21:24 (ref msg # 13049 )
C'est justement le problème avec la consoude d'être indélogeable une fois implantée .
Personnellement , j'ai fait l'erreur de la planter en compagnie d'autres plantes et elle les a litteraleemnt étouffées .
Alors méfiance à la plantation : il faut lui laisser la place . Elle est difficile à contenir .

Palim
autrevie a écrit le 07/08/2008 10:55 (ref msg # 18723 )
cette année une de mes première nucléus a été réussite
Rappelle:nucléus c'est cette barriere antiherbe sous la couronne de l'arbre + des plantes tapissante sous l'arbre pour empecher l'herbe de croitre.
remplacer l'herbe par des plantes à enracinement faible ou par une végétation vigoureuse permet à l'eau de mieux s'infiltrer,l'herbe a aussi le désavantage de sécreter des exudats racinaire réduisant la croissance des arbres jusqu'"a 20%
j'ai essayé de tapisser avec des iris mais il en faut énormément et le temps qu'elle colonise l'espace l'herbe à bien trop repoussé entre les bulbes.
j'ai essayé la menthe sous un poirier juste 3 ou 4 pieds ca à recouvert en un an la totalité de l'espace (5m de diametre) c'est une réussite totale,l'herbe se décompose sous la vaillante menthe,la terre est toute aèrée,
je tente avec des géranius tapissant tel que monstruosa qui est un grand colonisateur,j'essaye avec des conifère nain,sorbaria sorbifolia,consoude grandiflorum,ronce tapissante ornemtale,aster,etc...
il y un sureaux tapissant de meme que du laurier cerise tapissant :
"mont vernont" je crois ainsi que les vignes ornementale qui devraient etre essayées...

remplacer les nucléus par des mulch qui dure tel que des galets est une bonne solution mais il faut plusieurs niveau sinon l'herbe finie par percer...
les mulch de branchettes sont de véritable niche à campagnole c'est une catastrophe,tronc d'arbre et les broya c'est bien surtout s'il est fin...quoi qu'il en soit les mulch meme réduit à une simple couche de carton se transforme tjs en maison à rongeur.....l'eau des arrosoirs s'engouffre dans les galeries à toute allure.
la colonisation par les plantes tel que les nucléus ne m'a pas encore montré de culture de rongeurs,plus la plante tapissante est petite plus l'aspect esthétique est grand(lierre vigne ronce tapissante serpolet etc...)
la menthe ca monte!
certain vont meme jusqu'a coloniser au topinambour c'est sur qu'il n'y a pas de concurrence avec les racines de l'arbre mais ...imaginez la difficulté d'acces le manque de circulation d'aire.
autrevie a écrit le 07/08/2008 12:43 (ref msg # 18724 )





Ok rien à voir avec les consoudes
patrice a écrit le 07/08/2008 17:06 (ref msg # 18726 )
Et comment tu empeches la menthe de sortir du nucleus? Car ca risque de vite tout envahir?..
floyd a écrit le 07/08/2008 19:13 (ref msg # 18728 )
Hélas oui, Patrice. Ne dit-on pas que la menthe rattrape le jardinier qui s'en retourne après l'avoir plantée? De l'humour anglais, je crois, n'est-ce pas?

Car les menthes comme les bambous et les plantes à rhyzomes, se montrent impossibles à freiner. La mise en place de barrière pare-racine en plastique (PEHD) sur l'épaisseur au moins de la terre arable, est une solution couteuse. Pire elle vient limiter la croissance des racines des arbres.

Depuis plus de 30 ans, j'ai testé dans le cadre de mon métier bien des "solutions". Aucune effectivement n'est parfaite. Je donnerai toujours la priorité à une solution qui ne cause pas plus de problème qu'elle n'apporte de bienfaits.

Les rongeurs font partie du problème. Leurs populations doivent être régulées, il faut des prédateurs naturels plutot que des poisons violents.
Les mulchs et autre BRF seront alors à choisir sans hésiter.
autrevie a écrit le 07/08/2008 21:16 (ref msg # 18731 )
la menthe ne semble pas pouvoir franchir 1.80m que prend l'envergure d'une consoude n'y la hauteur de celle ci

en achetant le terrain le potager était envahis de menthe...j'ai tout arraché rien n'a repris...elle ne me fait donc pas peur.

Floyd,peut tu en dire plus sur ce que tu as dit:'la menthe freine la croissance des arbres'.
merci
floyd a écrit le 07/08/2008 21:46 (ref msg # 18732 )
C'est la barrière en plastique qui va empecher les racines de l'arbres de s'étendre.
Cependant la menthe reste une plante assez gourmande, elle épuise le sol en surface et ne repousse pas facilement sur les zones où elle avait poussé.
autrevie a écrit le 08/08/2008 13:41 (ref msg # 18744 )
Merci,
de quel barrière en plastique parle tu?
floyd a écrit le 08/08/2008 15:34 (ref msg # 18748 )
Voici l'info sur deux solutions pour le controle des racines.

http://www.deeprooteurope.com/deeproot/?...
autrevie a écrit le 09/08/2008 09:23 (ref msg # 18763 )
merci pour le lien Floyd,donc pour toi aucune plante n'est bénéfique au pied des fruitiers,toute font plus ou moins de la concurence,seul le mulch cumule le plus de vertues.
n'a tu jamais vus dans la nature des arbres ou buisson pousser harmonieusement avec d'autre à leurs pieds?

il y a peut etre un mal entendu sur le degré du bénéfice qu'apporte la technique que j'expose,apres tout je n'ai pas de recul contrairement à toi,
mais je ne laisserais pas tomber en te lisant,je dois le vérifier par moi meme.

je pense aussi que le top c'est qu'il n'y ai pas de racine de plante sous la couronne de l'arbre car elle pompe tjs de l'humidité et des minéraux.

mais certaines plante enrichissent naturellement le sol comme la phacélie,consoude,ortie,pissenlit etc+certaines légumineuses.

ajouter du mulch chaque année voir plusieurs fois est usant physiquement quand il y a bp d'arbre,la bache plastique est une bonne solution bien que pas éthique et esthétique.
on trouvera tjs des coté négatifs je pense que le juste milieux est de voir ce qui fonction dans la nature (association) cella permet de limiter les effort à fournir,meme si l'arbre s'en porte mieux à coup de désherbant binage antilichen par brossage ou chimique divers types de mulch:brf broya,fougère,paille foin pierre béton feutre ou bache plastique...
quand y a bp d'arbre à s'occuper il arrive une limite ou il faut faire le choix de faire naturelle et d'accepter de ne pas fournir la perfection ou bien la perfection et de donner l'effort (temps force argent)que cella exige.
floyd a écrit le 09/08/2008 12:06 (ref msg # 18768 )
"autrevie" a écrit :
certaines plante enrichissent naturellement le sol comme la phacélie,consoude,ortie,pissenlit et certaines légumineuses..


Tu as parfaitement compris mon propos, autre-vie. Je suis partisant des engrais verts, quoique toujours un peu dubitatif pour les orties…

Qu'elles fixent l'azote de l'air grace aux bactéries liées à leurs racines comme les légumineuses, ou que leur enracinement puissant contribue à "mobiliser" les sels minéraux du sol, ou encore que le volume abondant de leur feuillage soit un apport de matière organique fraiche après un broyage sur place, ces plantes sont vraiment utiles.

Le bémol, c'est qu'elles n'ont pas toutes un cycle hivernal qui se combinerait parfaitement, sans entrer en concurrence avec les arbres en production.

Ceci dit, que tes expériences soient bénéfiques.

Relisant un passage d'un ouvrage de permaculture, je notais un remarque aujourd'hui pertinente pour conclure:
Inutile de mettre en culture si impossible d'entretenir…


greffer.net >> Hors-sujet