Arbre à coccinelles

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


Gyyydu57 a écrit le 11/12/2009 20:57 (ref msg # 25250 )
J’ai toujours mon projet de plantation de haie, mais avec le remembrement en cours sur ma commune, tout est en suspension pour encore 1 ou 2 ans (voir 3 ).

Je dispose d’une place de 120m de long sur 4 de largeur.

Si j’applique la solution de claudeduvar, qui est de laisser pousser ce qui veut bien venir, expérience que j’ai déjà tenté, j’obtiens : 90% de prunelliers, 8% d’aubépines et 2% d’autres espèces diverses.

Je suis donc dans l’obligation de rapporter par moi-même des espèces qui ne viendraient pas autrement…

L’avantage de mon impossibilité d’entamer dès maintenant mes travaux à cause de l’aménagement foncier, me laisse le temps de bien réfléchir à mon projet, et deux questions me torturent l’esprit actuellement :

- Avec l’invasion et la pullulation de la coccinelle asiatique, les attaques ont été très importantes sur mes fruits cette année, cella vaut-il encore le coup de vouloir planter des « arbres à coccinelles » pour avantager cette espèce ?

- Je lis avec beaucoup d’intention tout ce qui peut se dire sur les haies qui préserve les auxiliaires des vergers, mais toutes les essences mentionnées pour ce genre de haies n’oublient t’elles pas notre amie numéro 1, qui est l’abeille, en proposant des arbres à essences mellifères tout au long de l’année ?
floyd a écrit le 11/12/2009 21:18 (ref msg # 25251 )
Peut-être ne pas prendre trop au pied de la lettre l'expression "arbre à coccinelles".

Les espèces mellifères sont bien connues des apiculteurs. Le creux estival des floraisons de ligneux (sauf hibiscus) pourrait inciter à créer et maintenir en lisière de haie une sorte de jachère fleurie en respectant la mise en garde de claudeduvar.

Le délai imposé par la procédure de remembrement te laisse le temps de constituer un carré de pépinière pour produire et cultiver les 100 à 200 plants dont tu auras besoin. Moins si tu envisages l'acquisition de quelques dizaines de JP de "grosse cavalerie" comme charme, noisetier, troene…

L'enjeu de bio-diversité génétique locale doit inciter à semer ou bouturer les espèces dites rares qui peuvent encore subsister aux alentours.
André a écrit le 14/12/2009 23:05 (ref msg # 25303 )
Une autre offre "packagée" de haie fleurie :
http://www.plantes-et-jardins.com/catalo...

(10 plants pour 34 euros)

Floraisons étalées sur le printemps et l'été grâce à cette haie fleurie!
Un intérêt toujours renouvelé grâce aux floraisons qui se succèdent, aux différentes couleurs de feuillages et de rameaux et aux baies colorées à l’automne.
Une richesse esthétique mais aussi écologique, les haies variées favorise la diversité de la faune et servent de refuge à de nombreux passereaux. Pour avoir une haie harmonieuse, plantez les arbustes en fonction de leur hauteur, tous les 0.80m à 1m. Les plus hauts derrière, les plus bas devant si vous plantez en quinconce.

Cette haie est composée de 10 arbustes variés, hauteur 40/60 cm, livrés en racines nues:
- Une Viorne boule de neige, Viburnum opulus : floraison avril mai en grosses fleurs blanches, taille adulte 3 m, feuillage caduc.
- Une Spirée, Spirea billardii : floraison en juillet août, panicules dressées rose pourpré, taille adulte 2 m, feuillage caduc.
- Un prunier myrobolan, Prunus ceracifera : floraison en mars avril par une profusion de fleurs blanches suivies de petites prunes rouges décoratives et comestibles. Taille adulte 8m. Feuillage caduc.
- Weigelia, Weigelia florida ‘Bristol Ruby : floraison en juin juillet de grandes fleurs rouge vif en trompette. Taille adulte 2-3 m. Feuillage caduc.
- Un pommier à fleur, Malus sylvestris : floraison en mai, en une multitude de fleurs blanc rosé, suivis de petites pommes jaunes striées de rouge à l’automne. Taille adulte 9 m. Feuillage caduc.
- Un Cornouiller, Cornus alba : floraison en avril mai en petites fleurs blanches suivies de petis fruits bleutés. Rameaux et branches rouges corail, très décoratif l’hiver. Taille adulte 3 m. Feuillage caduc.
- Un troène des bois, Ligustrum vulgare : floraison estivale parfumée en petites grappes de fleurs blanches. Taille adulte 5 m. Feuillage semi-persistant.
- Un Forsythia, Forsythia x intermedia : floraison en mars en une profusion de fleurs jaunes recouvrant les rameaux. Taille adulte 2,5 m. Feuillage caduc.
- Un fusain d’Europe, Euonymus europaeus : floraison estivale suivie de très jolis petits fruits rose et orange en automne. Feuillage coloré à l’automne. Taille adulte 3m. Feuillage caduc.
- Un deutzia, Deutzia scabra : floraison en mai juin très parfumée en belles grappes de fleurs doubles blanc rosé. Taille adulte 3 m. Feuillage caduc.
CONSEILS ET INDICATIONS COMPLÉMENTAIRES
Cette haie pourra être taillée ou être conduite en haie libre. Quantité d'arbustes pour 10 mètres environ, à planter tous les 0.80m. Le fournisseur se réserve le droit de modifier une variété du kit non disponible par une autre plante équivalente.
floyd a écrit le 15/12/2009 10:05 (ref msg # 25312 )
Ce type de haie est commercialisé depuis longtemps (Jacques Briand).
On devine que dans le prix, la part qui repose sur la fourniture tend vers zéro (0,5 ?). Packaging, transport, pub, marketing et marge, se taillent la plus grosse part.

Puisque greffe.net est un site dédié à la multiplication végétative, que tous ces arbustes sont particulièrement faciles à produire, que bien d'autres le sont également par greffes, boutures (ou graines) issues des abords naturels…

Bref autant réfléchir à tête reposée sur ces propositions aussi alléchantes que coûteuses.
André a écrit le 15/12/2009 10:09 (ref msg # 25313 )
Tout à fait d'accord avec toi Floyd !

Mon message était simplement destiné à compléter la liste des espèces adaptées à l'utilisation en haies.
floyd a écrit le 15/12/2009 10:22 (ref msg # 25316 )
Salut André, j'aurais été navré que nous ne soyons pas d'accord.

Tant qu'à "investir" je souligne l'intérêt du petit guide, mis au point par Dominique Soltner dès 1980, oui oui il y a 30 ans!

Toujours actualisé, complet sur le sujet et en vente:
www.soltner.fr/pdf/Pros-Petit-Guide.pdf
André a écrit le 15/12/2009 10:40 (ref msg # 25317 )
En attendant de pouvoir se procurer ce livre, je te propose d'en extraire la quintessence et de l'injecter dans cet article si tu y trouves des oublis importants : http://fr.wikipedia.org/wiki/Haie
floyd a écrit le 15/12/2009 13:47 (ref msg # 25322 )
Désolé, peut-être demander à Dominique Soltner ?
André a écrit le 18/12/2009 00:41 (ref msg # 25352 )
Si tu as ses coordonnées, avec plaisir !

Bon sinon pour les haies persistantes en zones sombres, on peut aussi planter de l'aucuba et/ou de l'Elaeagnus (olivier de bohême), ce dernier ayant en plus des facultés nutritives pour les plantes avoisinantes grâce à ses nodosités azotées.
floyd a écrit le 18/12/2009 11:13 (ref msg # 25355 )
www.soltner.fr/

L'éleagnus cité est une plante vigoureuse qui ne laisse pas volontiers les autres arbustes venir "piquer dans son assiette".

L'aucuba passé de mode pour avoir été trop vu au XIXe, reste par ses baies et à raison, très suspect au yeux des parents. (se bouture facilement dans l'eau)
André a écrit le 18/12/2009 11:24 (ref msg # 25356 )
"floyd" a écrit :
L'éleagnus cité est une plante vigoureuse qui ne laisse pas volontiers les autres arbustes venir "piquer dans son assiette".

C'est étonnant car ce genre d'arbuste est connu pour favoriser la croissance des noyers par exemple.

Voir http://www.inra.fr/toulouse_dynafor/cont...
floyd a écrit le 18/12/2009 11:37 (ref msg # 25357 )
On connait les capacités du noyer à étendre son ombre, ses racines et ses petites molécules pour lui aussi dégager son espace vital.
Il s'agit donc d'un arbre vs arbuste.
BrotherS a écrit le 18/12/2009 11:47 (ref msg # 25359 )
J'ai personnellement planté deux types de haie avec une haie à séquence : 3 persistants/marcescents et un arbre fleur (brise vue) et haie fleurie (principe du brise vent mais détourné) en quinconce : 60 espèces différentes.

Pour répondre aux questions et mes constations :

si vous plantez de manière rapproché (70/80 cm) : Il faut obligatoirement tenir les plantes. Mais on y arrive. Globalement, ma haie à séquence devient homogène après trois ans.

si vous plantez beaucoup d'espèces différents : Il faut faire attention aux choix. Personnellement, j'ai intégré des espèces pour attirer les oiseaux, abeilles etc.... Je ne vois pas encore le résultat. La haie a 1 an uniquement.

Globalement et ma conclusion, c'est que nous avons rien sans rien. Mais, je préfére ce type de haie à une haie 100% troènes par exemple! Mais, cela reste une histoire de goût........

PS : Vous pouvez voir un aperçu avec mon post sur les palmettes de la haie fleurie.
André a écrit le 18/12/2009 11:51 (ref msg # 25360 )
Pour en revenir à l'éléagnus, des études semblent montrer qu'il est favorable à d'autres espèces que le noyer.

Voir http://pubservices.nrc-cnrc.ca/rp-ps/abs...
floyd a écrit le 18/12/2009 12:13 (ref msg # 25361 )
"BrotherS" a écrit :
J'ai personnellement planté deux types de haie… en quinconce : 60 espèces différentes.


Bravo, et j'espère que cela inspire tes voisins et tes amis.

Le sujet m'intéresse depuis … bien longtemps, et j'ai pu voir chez Soltner ses propres premières haies encore jeunes, c'est vous dire.

Ses idées et ses techniques renforcées par les travaux de Claude Guinaudeau et de ses collaborateurs de l'Institut pour le Développement Forestier, ont guidé ma pratique professionnelle.

Le sujet est vaste mais on mesure et on connait mieux aujourd'hui les effets du temps et de l'entretien sur ces haies plantées à forte densité.

On peut dire que:
- toutes les espèces, tous les sujets ne vont par perdurer, quoiqu'on fasse.
- libres ou taillées les plantes vont toujours au delà des limites rêvées.
- un buisson tout les 150 à 200 cm fait une haie correcte après 10 ans.
- un recépage ou une taille raisonnée (P. Prieur) est utile.
BrotherS a écrit le 18/12/2009 14:52 (ref msg # 25364 )
Juste un point, je remercie les deux paysagistes qui m'ont aidé sur le choix des espéces. Et oui, il ne faut pas tirer toute la gloire !
Gyyydu57 a écrit le 01/01/2010 18:32 (ref msg # 25496 )
Une liste d'un producteur de plantes melliferes :

http://www.gestiondifferenciee41.fr/pdf/...

je n'ai pas les tarifs pour l'année 2009-2010, mais je vais sans doute faire un carton chez lui !!



greffer.net >> Hors-sujet