URGENT - Chataigners en (Haute)Normandie + Picardie...

greffer.net >> Chataignier

Alex a écrit le 07/12/2007 11:57 (ref msg # 12228 )
Bonjour,

Je viens d'être missionné par mon patron pour choisir quelques chataîgners à planter sur notre site (sympa ).

Petit problème : je ne connais que très très partiellement cette espèce (que je ne peux pas planter chez moi : trop calcaire).

Connaissez-vous les variétés "traditionnelles" de Haute Normandie / Picardie, ou plus largement, d'IDF, du Nord, etc.

Merci d'avance

Alexandre
patrice a écrit le 07/12/2007 12:09 (ref msg # 12229 )
Dans la région voisine de Bretagne, ils ont le fameux marron de Redon.
Pépinières du Stivel - 15 place de l'église - 29246 POULLAOUEN (France) (voir plan) - tél. 02.98.93.50.26

Les deux pépinières spécialisées chataignier Paris ou Nord-Ouest sont :

Pépinières du Stivel
15 place de l'église
29246 POULLAOUEN
tél. 02.98.93.50.26

pépinières Dufay
98 rue Charles Pathé
77173 Chevry Cossigny
tél. : 01 60 62 55 30
http://www.dufaymandre.fr
Alex a écrit le 07/12/2007 14:49 (ref msg # 12232 )
Renseignement pris auprès de Dufay, ils sont très flattés d'avoir été cités comme "spécialisés" en chataîgners mais il semble que ce ne soit pas le cas
Ils m'ont tout de même orienté vers "Belle Epine" qui semble être un des plus plantés en Ile de France...

D'autres idées ?
JM a écrit le 07/12/2007 16:13 (ref msg # 12233 )
voir peut être dans les variétés du Limousin (proximité climatique ???) :
http://www.parc-naturel-perigord-limousi...

Il me semble avoir vu dans un catalogue en ligne une variété dénomée "noire de Vendée", mais impossible de remettre le click dessus !
Là aussi, c'est loin en distance, mais le climat est plus proche que celui de l'Ardèche.
patrice a écrit le 07/12/2007 16:44 (ref msg # 12234 )
"Alex" a écrit :
Renseignement pris auprès de Dufay, ils sont très flattés d'avoir été cités comme "spécialisés" en chataîgners mais il semble que ce ne soit pas le cas


Ils sont pourtant cités par pommiers.com et font partie de ceux qui ont un large éventail de variétés (variétés vendues : marron de redon, belle épine, bournette, Chevanceaux, combale, dorée de lyon, goujounac, marigoule, etc...).
Alex a écrit le 07/12/2007 16:57 (ref msg # 12235 )
Je suis peut être tombé sur quelqu'un qui ne savait pas et n'a pas osé le dire... Dans tous les cas, je leur ai demandé un catalogue...



Sans rapport... quelques exemples de variétés en voie de disparition recensées EN AVEYRON. Cf ACRC (Aveyron Conservatoire Régional du Châtaignier)

- Nord Aveyron, vallée du Lot : Canourguel : marron produit traditionnellement dans la vallée du Lot. Il était utilisé séché ou grillé ; Marron de Pays : variété savoureuse du Nord Aveyron. Elle produit de petits fruits utilisés grillés.

- Ségala, vallées du Viaur et de l’Aveyron : Marron de Laguépie : châtaigne avec une belle robe rouge brillant, un calibre et un goût qui font qu’elle est très recherchée ; Savoye : fruit très réputé pour les grillées pendant les veillées d’hiver.

- Vallée du Tarn et bordure cévenole : Gène : variété connue aussi dans les Cévennes et réputée pour son goût et sa productivité ; Cévenole d’Ornoye : châtaigne facile à éplucher et se conservant bien.

Tiré de http://patrimoni.macarel.net/spip.php?ar...
patrice a écrit le 07/12/2007 17:13 (ref msg # 12236 )
"Alex" a écrit :
Jquelques exemples de variétés en voie de disparition recensées EN AVEYRON. Cf ACRC (Aveyron Conservatoire Régional du Châtaignier)


qu'ils les inscrivent dans la bourse et elles ne seront plus en voie de disparition ula:
Alex a écrit le 07/12/2007 17:21 (ref msg # 12237 )
Remarque judicieuse, Patrice, mais connaissent-ils l'existence de ce site ? Et combien êtes-vous à cultiver des chataîgners ? Peu, d'après le nombre de variétés recensées dans la bourse !

Ce qui est rassurant c'est la suite de l'article : "Actuellement sur le verger conservatoire de Rignac, l’espace réservé à la conservation occupe environ 4.5 ha où sont plantés près de 350 porte-greffes de quatre espèces différentes : marigoule , marsol , maraval et sativa . Chaque variété est greffée sur ces quatre porte-greffes. Aujourd’hui, une cinquantaine de variétés sont sauvegardées sur ce site."



Sinon, il y a pas mal d'associations de sauvegarde des chataîgners dans le "Sud" de la France*, mais je n'en trouve pas une seule dans la moitié Nord
* dont une assez importante dans le Limousin, merci du tuyau JM ; voir par exemple http://www.chataignier-limousin.com/inde....php?p=1



Et pour finir, une mauvaise nouvelle pour les toulousains :
"La Direction régionale de l'agriculture et de la forêt de Midi-Pyrénées informe les citoyens de l'interdiction d'introduire des châtaigniers au sein de la commune de Colomiers pendant une période de trois ans (NB : à compter de 2007). Cette interdiction est liée à la découverte sur Frouzins d'un lot de d'arbres contaminés par le cynips du châtaignier, entraînant la mise en place de zones pour éviter la propagation de cet organisme nuisible." http://www.ladepeche.fr/article/2007/11/...
druere a écrit le 07/12/2007 19:41 (ref msg # 12240 )
Bonsoir,

Je n'ai pas lu tous les posts et ai peur "de venir comme un cheveux sur la soupe" mais j'ai un de mes fournisseurs en chataigners qui disposait en catalogues de
- Précoces de Migoules
- Lisfranc
- Mourue
- de Lyon
- Belle épine
- bournette
- Comballe
- Bouche rouge

Voila c'est un "vrai pépinériste pationné" Son seul problême très difficile à joindre - Il est dans le 42
Si vous voulez en savoir plus mettez moi un MP

Bonne soirée
Alex a écrit le 07/12/2007 20:19 (ref msg # 12241 )
Bonjour,

A mon sens, il n'y a jamais de "cheveux sur la soupe", toutes les expériences / connaissances personnelles sont enrichissantes ! Bon, là, en l'occurence, je recherche des variéés de chataigners "traditionnels" de Haute-Normandie + Picardie... Mais qui sait, peut être que certaines que vous citez en font partie

Héhoooo héhooo , les amis Sapindo et autres normands, où êtes vous ???
patrice a écrit le 08/12/2007 07:43 (ref msg # 12242 )
"druere" a écrit :

Voila c'est un "vrai pépinériste pationné" Son seul problême très difficile à joindre - Il est dans le 42


il y a une nouvelle rubrique "Pépinieres" dans le forum qui permet de présenter des pépinieristes et leurs catalogues... Si vous voulez y en dire plus...
JM a écrit le 08/12/2007 12:17 (ref msg # 12251 )
Peut-être qu'en demandant à l'INRA : Domaine de la Grande-Ferrade BP 81 33883 VILLENAVE-D'ORNON CEDEX Tél : 05 57 12 23 00 Fax : 05 57 12 23 44. Ils ont peut être un conservatoire (UR419 Espèces fruitières Bordeaux-Aquitaine . UE393 Unité expérimentale arboricole Bordeaux-Aquitaine .)

ou alors demander au CTIFL.
Alex a écrit le 10/12/2007 08:50 (ref msg # 12270 )
Très bonne idée, JM, merci ! JE vous tiens au courant.

Alex
sapindo a écrit le 27/12/2007 09:29 (ref msg # 12422 )
je n'ai aucune connaissance de variétés traditionnelles de chataigniers en haute-normandie et picardie.

j'ai entendu dire qu'à Catenay (76), il y a une fête de la châtaigne car dans les temps anciens on y cultivait les chataigniers (comme le nom du lieu l'indique). peut-être un début de piste pour retrouver une variété locale...

Renseigne-toi peut-être à la mairie de Catenay...(www.catenay.fr)
André a écrit le 18/10/2010 17:37 (ref msg # 28529 )
Bientôt 3 ans plus tard, tu as trouvé ton bonheur ?
Alex a écrit le 20/11/2010 18:27 (ref msg # 28856 )
Bonjour,

Je n'avais pas vu ta réponse, André.
Si mes souvenirs sont exacts, je n'ai pas trouvé de véritable cultivars à fruits normands.
Il semblerait que la culture pour le bois ai toujours été favorisé dans la moitié-Nord, tandis que la culture pour les fruits a été favorisée dans la moitié-Sud; ce qui explique que les cultivars sont plutôt ardéchois, corses, etc.

A l'époque (je ne travaille plus là-bas), j'ai du prendre...
- un plant de 'Belle-Epine', suite aux conseils précédents;
- un plant de 'Marigoule' + un de 'Bouche de Betizac', car ce seraient les châtaigniers les plus couramment plantés commercialement; même si la qualité de 'BdB' ne serait pas exceptionnelle...

La question des cultivars à fruits dans le Bassin Parisien et la Normandie reste d'ailleurs en suspens, car un ami m'a fait la même requête il y a deux semaines...
Le conseiller pour trouver 6 plants greffés de châtaigniers pour son jardin de Haute Normandie...

Alex
François du Perche a écrit le 08/02/2011 18:11 (ref msg # 29488 )
et encore 4 mois plus tard, y-a-t-il une réponse ? j'ai planté il y a 25 ans un alignement d'une bonne vingtaine de "Marigoule" en Basse- Normandie (Orne) avec un pollinisateur greffé Goujagnac. Ce seul arbre greffé a crevé la 1e année, les autres ont prospéré (30 à 40cm de diam.) et ont produit des tonnes de gros marrons (et des tonnes de feuilles & bogues qui ne veulent jamais pourrir). Je termine cet hiver de tout couper pour faire du bois de chauffage car les marrons sont très farineux, même les sangliers n'en veulent pas alors qu'ils viennent manger mes noix. C'est dommage parcequ'ils sont gros comme des marrons d'Inde et faciles à ramasser, mais rien à voir avec une bonne chataîgne sauvage. C'est dommage aussi parcequ'en juin, quand ils sont (étaient) en fleur, c'est superbe. 25 ans de perdus suite à un mauvais conseil.
A la lecture du forum, ça m'intéresserait d'en regreffer 2 ou 3 avec des variétés qui soient savoureuses sur les rejets de souches que je n'ai pas encore traitées à l'arme chimique. Expérience Normande souhaitée.
André a écrit le 08/02/2011 18:44 (ref msg # 29490 )
"François du Perche" a écrit :
un pollinisateur greffé Goujagnac.

Je pense que c'est plutôt Goujounac (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Marron_de_Goujounac).

Je termine cet hiver de tout couper pour faire du bois de chauffage car les marrons sont très farineux

C'est étonnant car Marigoule est certes un peu fade mais pas farineux. Peut être un effet d'un climat trop froid et humide pour cette variété.

Pour les variétés adaptées à ton coin, je dirais "Belle épine" qui a la réputation d'être peu sensible au froid.
François du Perche a écrit le 09/02/2011 15:59 (ref msg # 29497 )
Merci d'avoir rectifié, j'avais cité de mémoire (défaillante). Le Perche est chaud et ensoleillé depuis le changement climatique, ce n'est pas la Sibérie. Les marigoule en fait sont très fades, pas vraiment farineuses mais plûtot pâteuses, elles ont un aspect normal mais aucun goût intéressant. Ici, elles sont précoces (1e quinzaine d'octobre), ce serait peut-être mieux 15j plus tard avec des variétés demi-tardives, qui arriveraient après les noix et pas en même temps.
En regardant sur divers sites,
www.causses-cevennes.com/flore/chataignes/default.htm
www.chataigne-ardeche.com/.../produit-autre.html
www.pommiers.com/pommier.../chataignier/chataigne.htm
www.lafitte.net/lafitte/chataigners_histoire.asp

on en voit trois, classées à très bonne qualité gustative orée de Lyon - Sardonne (la Rolls - au goût de vanille !) et Marron Dauphine, très voisine de la précédente.
puis en bon : Belle Epine, Merle, Goujounac,
et en variétés locales : marron de Redon, noire de vendée,
...et bien d'autres encore.
Sur le site ardéchois, ils disent qu'aucun des hybrides n'arrive à la cheville des variétés européennes (Sativa) au niveau gustatif (les dégâts collatéraux du métissage obligatoire !), mais que c'est TB comme porte-greffe résistant.
Pas évident de choisir sans retour d'expérience.
Le fait de greffer sur des marigoule très très vigoureux + le changement climatique peuvent permettre des essais plus audacieux.
On pourrait tenter assez facilement sur les grosses souches de garder 4 brins très vigoureux disposés en carré, de les tresser à 1m50 ou 2m de haut et de greffer l'année suivante sur le brin unique ainsi formé (voir greffes ornementales sur notre site). Conduite des 4 brins soit façon Tour Eiffel, soit avec pieds Louis XV (amortisseurs antisismiques et anti ouragan), soit façon cage à oiseau, ce serait décoratif et ça donnerait de la vigueur.. des tas de variantes seraient possibles.....à suivre
André a écrit le 09/02/2011 18:33 (ref msg # 29498 )
"François du Perche" a écrit :
Le fait de greffer sur des marigoule très très vigoureux + le changement climatique peuvent permettre des essais plus audacieux.

Attention, comme porte-greffe, Marigoule est connu pour être incompatible avec de très nombreuses variétés (mais compatible avec Précoce Migoule, Maridonne, Bournette, Fertil, Sauvage Marron, Précoce Monteil ou Sucquette).

On pourrait tenter assez facilement sur les grosses souches de garder 4 brins très vigoureux disposés en carré, de les tresser à 1m50 ou 2m de haut

Effectivement cela pourrait être intéressant.

voir greffes ornementales sur notre site
Je serais curieux d'avoir l'adresse de ton site pour voir cela.


greffer.net >> Chataignier