agrumes froid...suite..

greffer.net >> Agrumes

claude a écrit le 20/11/2007 18:26
Je suis très surpris que l'on ne voit pas plus d'agrumes cultivés en pleine terre en France compte tenu des basses températures que certains sont sensés supporter....... les rendements seraient-ils médiocres?
Claude.
rustaghja a écrit le 20/11/2007 18:58
Je suis très surpris que l'on ne voit pas plus d'agrumes cultivés en pleine terre en France compte tenu des basses températures que certains sont sensés supporter....... les rendements seraient-ils médiocres?
Claude.


Bonsoir, la reponse est dans la question : "sensés supporter"
La réalité est tout autre, et la survie de la variété en question dépend de tout un tas de facteurs, autres que la temperature minimale :
on appelle çà le climat

On trouve tout un tas d'infos sur les temperatures supportées par tel ou tel agrume. Le seul interet, c'est de voir quelles sont les variétés les plus frileuses. Mais ce n'est en aucun cas suffisant pour savoir à coup sûr si un agrume donné tiendra chez vous.
Senescence a écrit le 20/11/2007 19:52
On pourrait...
Mais on ne serait pas assez productif...
patrice a écrit le 20/11/2007 20:04
On pourrait...


Par chez nous, les minima de températures sont compatibles mais c'est le mistral glacial qui seche les feuilles ...
Senescence a écrit le 22/11/2007 05:03
[quote="Ineluctable"]On pourrait...


Par chez nous, les minima de températures sont compatibles mais c'est le mistral glacial qui seche les feuilles ...[/quote]
Avec des haies, et suivant ta situation tu peux ne pas avoir de vent du tout.
Mais bon, ça implique de petites parcelles, bien souvent dispersées... et donc un coût de production encore plus grand.
JM a écrit le 22/11/2007 18:26
Bonjour,
Mes satsumas se sont pris 3 nuits de gel (à partir de 18 - 19 h) avec un petit matin proche de -6°C. Ils sont à l'abri du nord et de l'ouest et sous un voile anti-gel. Le plus petit (planté au printemps) est encore totalement vert. Le plus grand a eu les pousses non encore lignifiées détruites dès le premier jour, le reste est vert, les fruits n'ont pas gelé.
J'ai aussi un citrange et un c. ichangensis sans protection : pas bronché.
Senescence a écrit le 22/11/2007 18:50
Bonjour,
Mes satsumas se sont pris 3 nuits de gel (à partir de 18 - 19 h) avec un petit matin proche de -6°C. Ils sont à l'abri du nord et de l'ouest et sous un voile anti-gel. Le plus petit (planté au printemps) est encore totalement vert. Le plus grand a eu les pousses non encore lignifiées détruites dès le premier jour, le reste est vert, les fruits n'ont pas gelé.
J'ai aussi un citrange et un c. ichangensis sans protection : pas bronché.

Bonsoir,
Les satsumas sont pourtant réputés pour tenir aisément les -5°C / -6°C .
rustaghja a écrit le 22/11/2007 23:09
Les jeunes pousses non encore lignifiées sont sensibles au froid, quelle que soit la variété.
C'est bien pour cette raison que les agrumes les plus rustiques sont souvent ceux qui démarent tard leur croissance au printemps, et qui la stoppent assez tôt à l'automne.
( d'où l'importance de ne pas déclencher de pousse "hors saison", par une taille ou un apport d'engrais à diffusion rapide )
Je vois dans l'autre post :
"De -15 à -18°C et++ : papeda icchangensis"
Eh bien mes jeunes plants ont été bien cramés au printemps lors d'un coup de vent glacé...enfin, pas si glacé que çà puisque la temperature n'est même pas descendue au dessous de zéro !
Je ne suis donc pas etonné que les pousses de satsumas aient été brulé à -5 ou -6.
Senescence a écrit le 23/11/2007 10:16
Les jeunes pousses non encore lignifiées sont sensibles au froid, quelle que soit la variété.
C'est bien pour cette raison que les agrumes les plus rustiques sont souvent ceux qui démarent tard leur croissance au printemps, et qui la stoppent assez tôt à l'automne.
( d'où l'importance de ne pas déclencher de pousse "hors saison", par une taille ou un apport d'engrais à diffusion rapide )
Je vois dans l'autre post :
"De -15 à -18°C et++ : papeda icchangensis"
Eh bien mes jeunes plants ont été bien cramés au printemps lors d'un coup de vent glacé...enfin, pas si glacé que çà puisque la temperature n'est même pas descendue au dessous de zéro !
Je ne suis donc pas etonné que les pousses de satsumas aient été brulé à -5 ou -6.

Cela montre bien que la température n'est qu'un indice; un élément.
J'avais laissé quelques boutures dehors, sur la terrasse. Elles étaient en pleine végétation (sous lampe avant d'atterrir sur la terrasse pour libérer la place).
Elles ont eu droit à -6°C le lundi et - 6.5 le mardi.
Aucune trace. Elles ne semblent pas avoir été touchées.
A l'inverse, le gros citronnier (un 'Eureka' d'où proviennent les boutures) et un Oranger ont présenté des signes de brûlure sur les jeunes pousses et feuilles.
JM a écrit le 23/11/2007 11:11
Il peut se passer plusieurs jours avant de voir quelque chose. j'ai déjà vu ça sur des eucalyptus
vomito a écrit le 23/11/2007 16:04
Pour la culture en pleine terre en France, je pense qu'il faut bien nuancer les conditions climatiques. Si une plantation est décimée par un gel même décennal, ça ne vaut déjà plus la peine...

Les températures indiquées pour ces résistances sont extrêmes et valables pour une très courte durée. Il est évident qu'un satsuma exposé longuement au gel finira à terme dans le cheminée...

Quant aux agrumes qui résisteraient le mieux à ces températures, il ne faut pas se leurrer, personne n'est prêt à les accepter dans son assiette (et pour vendre, il faut un marché). Un junos petit et bourré de pépins? Un ichangensis râpeux? Un citrange au goût inimitable?

Non, sans façon.
JM a écrit le 23/11/2007 18:50
Mais pour son jardin, pourquoi pas ? L'originalité de ces plantes est déjà attrayante, si en plus on peut en manger de temps en temps (même si ce n'est pas extraordinaire) ... c'est déjà plus intéressant qu'un thuya !
(je sens que je vais avoir des ennuis avec le club des passionnés de thuyas !!! )
Senescence a écrit le 23/11/2007 19:08
Il faudrait que le réchauffement climatique soit plus rapide et plus grand...






Yardenia a écrit le 24/11/2007 15:19
à propos de goût j'ai mangé le peu de chair que contient le poncirus: pas mauvais du tout, plus acide que le pomelo et plus amer que le citron je m'attendais à pire... par contre il n'y a pratiquement que des pépins c'est vrai... je vais essayer la peau en marmelade, en mélange avec des oranges peut-être?
vomito a écrit le 24/11/2007 16:54
Mais pour son jardin, pourquoi pas ? L'originalité de ces plantes est déjà attrayante, si en plus on peut en manger de temps en temps (même si ce n'est pas extraordinaire) ... c'est déjà plus intéressant qu'un thuya !
(je sens que je vais avoir des ennuis avec le club des passionnés de thuyas !!! )


C'est ce que je sous-entendais: en amateur uniquement. 8)


greffer.net >> Agrumes