Pépinieres Burri

greffer.net >> Pépinières

patrice a écrit le 19/11/2007 14:02
Les pépinières Burry ont enfin un site internet :

http://www.pepiniereburri.com/
Message modifié 3 fois ; la dernière fois le 19/11/2010 07:36 par patrice
Senescence a écrit le 19/11/2007 14:22
Bonjour,

Intéressant, je ne connaissais pas.
Il y a du choix .
patrice a écrit le 19/11/2007 16:38
Très bonne réputation, et j'ai passé une commande l'an dernier avec grande satisfaction.
Ils vendent "bio" à prix ordinaire, alors que souvent les "bios" se gavent.

A noter qu'ils cherchent, comme ils cultivent sans produit chimique, des variétés naturellement résistantes. On notera par exemple leur belle collection de pêchers, nectariniers, naturellement résistants à la cloque (surtout des variétés à chair jaune résistantes à la cloque, ce qui est plus rare que les variétés à chair blanche).
klakos a écrit le 25/11/2007 19:34
Message "pense-bête" : belle angevine (pour plus tard avec l'outil de recherche). C'est juste pour marquer le lien.
Désolé !
autrevie a écrit le 02/04/2008 16:34
j'ai recu un figuier 'rosé' des Burry et il est tres grand plus d'un metre
le prix est excellent
patrice a écrit le 23/04/2008 20:08
Cette année je me suis dit que j'allais faire un test : ne traiter aucun pecher/nectarinier.

Nectarinier Fantasia (non résistant à la cloque) : couvert de cloque (a vue d'oeil 60% du feuillage touché)

Nectarinier Feligni & Pêcher Roussanne de Rodez (acheté chez Burri) : cloque, mais marginale. ( a vue d'oeil, < de 5% du feuillage touché)

Il y a donc bien meilleure résistance de ces variétés, mais cela ne dispense pas des traitements préventifs.
klakos a écrit le 24/04/2008 06:53
Chez moi, le pêcher donné comme résistant à la cloque, n'échappe malheureusement pas à la moniliose. Et ensuite, de ce que j'ai constaté, la porte est grande ouverte pour toutes les autres maladies (cloque incluse).

nota : les greffes des rosacées (ça existe la moniliose sur les rosacées ?) suivent le même chemin. Elles démarrent bien, puis ensuite piouf ! grillées. Elles redémarrent et rebelote. Jusqu'à ce qu'un escargot à l'affut d'un végétal mal en point le finisse.
claudeduvar a écrit le 24/04/2008 21:29
patrice a écrit:

Nectarinier Feligni & Pêcher Roussanne de Rodez (acheté chez Burri) : cloque, mais marginale. ( a vue d'oeil, < de 5% du feuillage touché)

si tu les as achetés cette année ils ont du recevoir un traitement à l'automne et celui fausse l'essai car il est très important dans la statégie de lutte contre la cloque.
floyd a écrit le 25/04/2008 00:58
si tu les as achetés cette année ils ont du recevoir un traitement à l'automne

Claudeduvar a posté cette remarque, j'y pensais!
patrice a écrit le 25/04/2008 07:10
Non il n'ont pas été acheté cet hiver. Je les ai depuis deux ans. Et n'ont pas eu le traitement d'automne.
satya a écrit le 04/10/2015 20:39
Bonjour
La pépinière Burri a était repris (et tout la collection fruitière aussi ) par Juliette Watson et Sébastien Grange.
Sébastien installé depuis 4 ans, toujours dans l’Aude mais plus dans la plaine.

la famille Burri lui on laissé 30ans de sélections de variétés anciennes , un catalogue très au point , surtout pour les pêchers avec des variétés résistantes a la cloque et succulente. un belle collections de kaki , des mures (morus) exceptionnel ...

http://www.pepinieregrange.fr/

je me lance cette année entant que pépiniériste fruitier , je travail avec Sébastien Grange qui fait la part fruitier "classique" (pomme poire coing prune figue kaki morus cerise abricot pêche) , et moi je vient compléter avec des fruitiers peu connus ,mais aussi de la vigne noyer asiminier kiwi kiwaï feijoa myrtille châtaigner cornouiller olivier noisetier , petits fruits ..., des arbres fertilisants , et des légumes vivaces.

je n'ai pas encore fait de site internet , mais une page a était mis a ma disposition sur le site de Sébastien
http://www.pepinieregrange.fr/vous-en-vo...

nous restons 2 pépinières séparé , mais nous mettons en commun les expéditions pour réduire les frais d'envoi de ceux qui souhaiterais commander chez l'un et chez l'autre.
nous sommes aussi présent sur des foires , Mirepoix le 11 novembre , St jean du Gard 28 et 29 novembre .

pour plus d'infos contactez moi
bayart a écrit le 06/10/2015 06:09
Félicitations Satya pour ce grand saut
... mais du coup est-ce que tu restes sur la bourse aux greffons ?
satya a écrit le 07/10/2015 07:11
Merci

oui je reste sur la bourse
patrice a écrit le 07/10/2015 07:15
Bonjour.

Il n'y a pas d'incompatibilité à être pépiniériste et être dans la bourse aux greffons.

Le pépiniériste peut très bien avoir sa collection personnelle pour le hobby et participer.

Par contre, il faut participer "honnêtement" à la bourse, ne pas faire comme certains, venir (ou faire venir) taper du greffon pour le business et ensuite disparaître.

Ne pas mélanger activité commerciale et activité bénévole (ne pas venir racoler à des fins commerciales via la bourse).
satya a écrit le 07/10/2015 07:34
je souhaite surtout sortir de l'ombre certaine variété qui valent le coup ,en les proposant a la vente et en les partageant sur la bourse.

ma partie est plutôt axé sur le fruitiers peu connu ,et la collection , qui s’agrandit petit a petit , est dispo sur la bourse.

que ces nouvelles variétés soit issu d’échange sur la bourse ,ou d'une autre provenance , j'essayerai de toujours la partager.

le but étant de diffuser et de faire connaitre ces fruitiers .
via la vente pour ceux qui sont pressé et ne savent pas les multiplier ,ou par la bourse pour ce qui prennent le temps et savent les multiplier.

nicollas a écrit le 11/10/2015 07:38
Félicitations
patrice a écrit le 11/10/2015 16:55

que ces nouvelles variétés soit issu d’échange sur la bourse ,ou d'une autre provenance , j'essayerai de toujours la partager.
le but étant de diffuser et de faire connaitre ces fruitiers .
via la vente pour ceux qui sont pressé et ne savent pas les multiplier ,ou par la bourse pour ce qui prennent le temps et savent les multiplier.


Certes,
le patrimoine végétal n'appartient à personne... Chacun fait ce qu'il veut.

Ma réflexion vis à vis de l'approvisionnement en greffons via la bourse pour les pros, outre l'aspect respect non commercial du site, était que le temps de mise en culture des variétés, avec tout le recul nécessaire (nombreuses années) pour être sûr de l'identification variétale, n'est peut être pas la meilleure source... (il y a tout intérêt à récupérer sur des plants dont la source peut être garante de la conformité, certains amateurs éclairés peuvent en être garant, peut-être pas tous). Le pépiniériste est censé avoir cette exigence de qualité dans ses pratiques. (même si dans la pratique, du petit pépiniériste aux grandes enseigne, nous avons tous eu des déconvenues).
satya a écrit le 11/10/2015 19:32
je prend bonne note de ce que tu dit Patrice.
cela dépend aussi des espèces , du noyer au petit fruit la durée d'attente de conformité ne seras pas la même.
et pour l'instant ce que je propose reste assez classique , la plupart des variétés proviennent d'autres pépiniéres donc normalement assez conforme ou alors directement d'arbres productifs par exemple pour la noix bijou ou cette année cela a était confirmer.
j'ai la chance d'avoir autour de moi des passionnés de longue date avec des vergers bien étiqueté.

pour ce qui est des variétés obtenus via la bourse ,si cela pose un problème il faut me le dire?
je rappel que je ne cherche que des fruitiers peu connu et que j'apporte aussi beaucoup de "l’extérieur"; j'ai l'impression de faire ma part.... mais je ne le prendrais pas mal si l'on me demande d’arrêter.

(même si dans la pratique, du petit pépiniériste aux grandes enseigne, nous avons tous eu des déconvenues).


oui surtout quand on sais que des pépiniéristes très reconnu ne font que de l'achat revente , souvent les arbres viennent d'autre pays avec intermédiaire , ce que multiplie encore les risques d'erreur ...

patrice a écrit le 11/10/2015 20:53

pour ce qui est des variétés obtenus via la bourse ,si cela pose un problème il faut me le dire?


Aucun problème, la bourse est ouverte à tous tant que la participation est bidirectionnelle et désintéressée (ne pas venir pour se servir et disparaître ensuite, je ne pense pas à toi en disant cela) et qu'il n'y ait pas de prospection commerciale par l'intermédiaire de la bourse. Que cela reste de l'échange comme avant que tu sois pépiniériste. Après que tu vendes les plants cela n'est pas mon problème, il y a déjà nombreux pépiniéristes qui s'approvisionnent ici directement ou indirectement. Et que tu ai signalé ta nouvelle activité sur le forum aucun problème aussi, c'est le lieu où il fallait le faire.

C'est juste la question "qualitative" qui m'interpelle lorsqu'un pépiniériste me dit qu'il vient s'approvisionner en greffons chez un amateur lambda (parfois pour lancer directement une production, sans passer par l'étape de pied mère dans son verger pour vérifier, si si cela se fait). Délai avant d'avoir la conformité variétale et sanitaire. Même si tu greffes un pommier et que tu as des fruits en 3 ans sur un porte-greffe à mise à fruit précoce, il faut plusieurs années de culture afin d'apprécier le fruit. Donc en moyenne entre récupérer un greffon, éprouver la variété, et ensuite faire une production d'un lot de scions en vue de revendre... Ce sont des délais très conséquents ( si le travail est fait sérieusement ) par rapport à du prélèvement de greffon sur un pied-mère dont l'authenticité variétale aura déjà été établie.
Foufouche a écrit le 11/10/2015 23:18
Bravo Satya, pas évident de se lancer là dedans.
Petite question: revente ou production perso les asiminiers?
Merci d'avance.


greffer.net >> Pépinières