Est-il bon d'optimiser l'exposition d'un abricotier?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


klakos a écrit le 05/03/2006 11:00 (ref msg # 732 )
Bonjour,

Que pensez-vous de ne pas trop chouchouter cet arbre lorsqu'on le plante au nord de la Loire ?
Plutôt que de l'installer dans un coin privilégié, contre un mur, au soleil, etc, certains préconisent de lui mener au contraire, la vie dure.
Effectivement, aux premières tiédeurs printanières, l'abricotier se sent pousser des ailes, bourgeonne, fleuri et PAN ! => gelée tardive.
On a tout gagné !

Merci

PS : étant un nouvel inscrit, je vous salue tous
patrice a écrit le 05/03/2006 15:35 (ref msg # 749 )
Voici ce que j'ai pu trouver dans un livre :

"Au nord de la Loire, ... il est préféré de planter l'arbre en espalier, devant un mur orienté sud-est ou bien sud-ouest, surmonté d'un auvent. Pendant la floraison, il sera abrité de rideaux (d'ou l'utilité du auvent je suppose)
klakos a écrit le 06/03/2006 19:42 (ref msg # 810 )
"patrice" a écrit :
Voici ce que j'ai pu trouver dans un livre :

"Au nord de la Loire, ... il est préféré de planter l'arbre en espalier, devant un mur orienté sud-est ou bien sud-ouest, surmonté d'un auvent. Pendant la floraison, il sera abrité de rideaux (d'ou l'utilité du auvent je suppose)
Et pourquoi pas non plus dans une boîte en coton,

De son coté, dès 1780, l'Abbé Rozier écrivait dans son "Cours complet d’horticulture" :
"J’ose avancer qu’on doit planter dans les endroits les plus froids et les plus battus des vents, les arbres à fleurs les plus précoces, comme abricotiers, amandiers, pêchers etc. Ils ne fleuriront pas en pure perte, ni si tôt que les autres arbres de leur espèce plantés contre de bons abris."

Entre 2 messes, il avait peut-être raison.
Qui croire ?
patrice a écrit le 07/03/2006 07:59 (ref msg # 814 )
Sa remarque parait judicieuse... Mais n'habitant pas dans une telle zone, je ne peux pas confirmer.


greffer.net >> Hors-sujet