greffage du cornus

greffer.net >> Autres fruits

autrevie a écrit le 14/10/2007 09:29
L'un d'entre nous saurait il comment quel est la saison du greffage du cornus ainsi que la meilleur manière de faire.
Merci
patrice a écrit le 14/10/2007 09:38
La greffe du cornouiller (cornus) est peu documentée, et je n'ai trouvé des informations que dans les ouvrages de Baltet.

Voici ce qu'il indique :

Le Cornus Mas, à fruit comestible, recevra ses variétés à fruits jaune, à gros fruit, à feuille étroite ou crispée, à feuille panachée ou argent.
Opérer sur tige jeune - ou flèche - du sujet, en juillet-août, par la greffe de côté, par rameau sous écorce ; couvrir le greffon de boue ou de mastic froid.

Les espèces de pur ornement : Cornus alba, florida, sanguinea, siberica, reçoivent par écusson boisé ou par rameau sous écorce, rez terre, leurs variétés et sous-variétés. Le greffage est pratiqué à l'air libre en juillet, ou sous cloche en avril et août.

Le Cornus brachypoda, rebelle au couchage, et sa variété panachée se greffent ainsi sur Cornus siberica.

Ou ses variétés rubra et pendula, le Cornus florida, de semis, reçoit la greffe des Cornus Nuttali et Kousa.

Les Cornus alba Spaëthii et Sallieri reproduisent leurs caractères par la greffe sur les Cornus Alba et Alternifolia ; celui-ci est le porte-greffe de sa variété panachée.



Il y a des informations sur le bouturage et le marcottage, si tu le souhaites...
autrevie a écrit le 14/10/2007 11:01
Merci Patrice mais seul le greffage des variétés fruitieres m'interessent car j'en recois bientot 4 différents...
je dois t'avouer que j'ai du mal à comprendre avec précision la description ci dessus.
mes PG ont un ans les plus haut font 15cm seulement il dois y en avoir 20 en tout bref de quoi greffer
spanish a écrit le 14/10/2007 15:33
ça a un rapprochement avec ça

http://greffer.net/forum/viewtopic.php?t...
patrice a écrit le 14/10/2007 18:12

je dois t'avouer que j'ai du mal à comprendre avec précision la description ci dessus.


qu'est-ce que tu n'as pas compris?
autrevie a écrit le 14/10/2007 19:53
"par la greffe de côté"c'est le greffage par plaquage?, "par rameau sous écorce"c'est chip Buding,ou en glissant un bourgeons endormis sous l'écorce?

Merci Patrice
patrice a écrit le 14/10/2007 20:12
Et hop :











patrice a écrit le 14/10/2007 20:29
Je viens de trouver d'autres infos.
Elles sont issues du manuel de greffage de Pierre Michard

Comme porte-greffe, il conseille aussi bien cornus mas que cornus florida.


. Greffe en fente : en mars, ou bien en aout (donc je suppose effeuillée et recouverte d'une matiere anti deshydratation).

. Greffe en placage en juillet/aout (la méthode décrite est très similaire à cela : http://greffer.net/forum/viewtopic.php?t... )

. Greffe en écusson en juillet/aout.
autrevie a écrit le 23/10/2007 08:59
Merci Patrice.
otto13 a écrit le 24/02/2008 17:28
bonjour,
j'avoue que je n'y connais rien en greffage , mais voici ce que j'ai trouvé dans les georgiques de Virgile:

De rameaux étrangers un arbre s’embellit,
D’un fruit qu’il ignorait son tronc s’enorgueillit ;
Le poirier sur son front voit des pommes éclore,
Et sur le cornouiller la prune se colore.


ou encore:

Et nous voyons souvent les branches de l'un se muer sans dommages en branches de l'autre, le poirier métamorphosé donner sur greffe des pommes et des cornouilles pierreuses rougir sur des pruniers.

Qu'en pensez-vous ? Le cornouillé greffé sur prunier et vice-versa... vieille légende ou réalité ?
klakos a écrit le 24/02/2008 18:10

Et nous voyons souvent les branches de l'un se muer sans dommages en branches de l'autre, le poirier métamorphosé donner sur greffe des pommes et des cornouilles pierreuses rougir sur des pruniers.

Qu'en pensez-vous ? Le cornouillé greffé sur prunier et vice-versa... vieille légende ou réalité ?


Disons que si cette assertion est aussi véridique que celle concernant la greffe du pommier sur poirier, j'ai de très sérieux doutes.
C'est sans doute que Virgile trouvait que les deux mots rimaient bien
floyd a écrit le 24/02/2008 18:47
Amis latinistes bonsoir,
Virgile a écrit en latin, les rimes françaises sont bien trouvées mais très postérieures…
Une cornouille pour un poète qu'est-ce sinon une prune?
Juste une licence poétique, le droit pour un poete d'en prendre à son aise avec tout et la botanique en particulier.

suave mare magno turbantibus… qu'il est doux de ne rien faire quand les vents de toutes parts grondent sur la mer…
aujourd'hui on dirait "laisser faire, laisser dire".
JM a écrit le 25/02/2008 09:58


greffer.net >> Autres fruits