Photo de greffe en fente de chataignier

greffer.net >> Chataignier

Franco a écrit le 11/10/2007 12:03
Greffe en fente sur chataigner sauvage. Un an.
Salut.
https://www.greffer.net/forum/images/upl...
floyd a écrit le 26/03/2008 18:37
La démonstration de greffage organisée en Sarthe par le Conseil général, le mercredi 26 mars 2008 fait partie d'un programme de sauvegarde des chataigniers "nouzillard". Les plus jeunes "vieux arbres" ont plus de 70 ans.

Aucun greffeur ni même aucun témoin des pratiques de greffage de cette époque. Une association locale a trouvé mention de greffage en flutte. Une greffe qui explique assez bien le bourrelet périphérique des plus vieux nouzillards.

Le greffeur professionnel adopte une greffe en fente des plus classiques, à quelques détails près:

1/ Les baliveaux en place depuis 2 années, mesure 2,00m de hauteur, le diamètre à hauteur du greffage fait 2 cm, parfois moins.
2/ les rameaux de l'année, prélevés en janvier, conservés en frigo sous sachet plastique,
3/ la coupe est réalisée à la serpette, avec une légère pente et l'ablation de la pointe supérieure.
4/ la fente par le milieu,
5/ le greffon, 3 ou 4 yeux, un léger épaulement, deux biseaux (25 mm) en pointe de part et d'autre d'un œil
6/ la grande rapidité d'exécution du greffon et de sa mise en place, afin de limiter l'oxydation de la sève.
7/ le mastiquage à chaud… sans ligature.
8/ les pousses seront attachées au tuteur dans l'été pour réduire les risques d'arrachement.

le chataignier porte greffe:



une greffe mastiquée



une greffe d'un an, après la taille de formation de ce printemps,



Les mêmes dans 100 ans;


patrice a écrit le 26/03/2008 19:01
Personnellement, j'attends que le porte-greffe soit plus débourré... Mes résultats s'en trouvent meilleurs. (greffe en fente). Merci pour le reportage photos.
floyd a écrit le 26/03/2008 19:17
Le stade de débourrement était un peu trop juste. Le greffeur indiquait greffer habituellement lorsque le PG présente des pointes de feuilles grosses comme l'ongle du pousse.
Le stade D comme décrit ici;
http://greffer.net/forum/viewtopic.php?t...
J'ai omis de préciser:
1/ Le greffon juste préparé est tenu en bouche un très court instant.
2/ Pas de salive ni rien d'autre sur les coupes.
3/ Pas d'ablation des écorces sur la tranche des biseaux.
JM a écrit le 27/03/2008 09:01
En fait, il faut un porte-greffe vigoureux, et la greffe est tout à fait classique.
floyd a écrit le 27/03/2008 13:08
Monsieur de la Palice n'aurait pas dit mieux…
Mais je crois que les "petits détails signalés" ont tous leur importance.
Michel_Alpes a écrit le 27/03/2008 20:44
Bonjour,
Une photo d'une greffe en fente faite en avril 2007, deux greffons ,un seul oeil par greffon, sur PG franc de 40mm de diamètre, aujourd'hui 50mm. Reprise et croissance importants, les cals de reprise couvrent le plot et la pousse d'un an fait deux mètres de haut. Tres grande vigueur au regard de PG du commerce de faible diamètre.Obligation de poser un tuteur.


floyd a écrit le 27/03/2008 21:16
Une forme très surprenante pour une greffe bien partie.
2,00 mètres de haut, tu galèges pas un peu Michel-Alpes?
Tu n'as donc pas osé faire un pincement cet été en cours de végétation?
Que prévois-tu comme taille maintenant?
patrice a écrit le 28/03/2008 07:00
Michel m'avait parlé de cette greffe, et de la vigueur remarquable de la variété "marron de goujougnac" par rapport aux autres variétés qu'il avait greffé.
druere a écrit le 28/03/2008 08:32
J'ai greffé un marron de goujounac l'an dernier en fente et moi aussi j'ai
été surpris de la longueur de la greffe peut-être même plus de 2M
floyd a écrit le 28/03/2008 08:48
Bonjour,
La vigueur du "marron de goujounac" serait utile pour former des tiges hautes et bien droites à surgreffer. En terme de 'compatibilité' supporte-t-il d'autres variétés?
druere a écrit le 28/03/2008 09:00
Floyd, merci de vos infos mais avez-vous une idée de la variété des PG ?
floyd a écrit le 28/03/2008 09:36
Sur le forum de vrais spécialistes pourront répondre.
Je raisonnais par analogie avec les pommiers de plein vent, composé d'un PG pour la racine, d'une variété pour la tige, le tout surgreffé par la variété fruitière.
Le "marron de goujounac" greffé en pied ou simplement de marcotte me semble se bien preter, sauf défaut que j'ignore.
André a écrit le 18/05/2010 17:09
Floyd, merci de vos infos mais avez-vous une idée de la variété des PG ?

'Marron de Goujounac' est incompatible avec le PG hybride le plus utilisé qu'est Marsol. Maraval, lui, est compatible.

Quant à l'utilisation de Goujounac comme intermédiaire de greffe, elle est certainement possible mais je la déconseillerais pour deux raisons :
1 / Goujounac est réputé de très bonne saveur, il sera donc difficile de surgreffer une meilleure variété par dessus
2/ Goujounac étant un sativa pur, il est sujet à l'encre et donc à éviter comme PG ou comme intermédiaire. Sa susceptibilité à l'encre étant encore accrue par le point d'entrée au Phytophthora que constituerait le point de greffe.


greffer.net >> Chataignier