eau de javel contre l'oïdium et l'encre?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


spanish a écrit le 07/10/2007 15:02 (ref msg # 11448 )
L'eau de javel serait efficace contre l'oïdium :

Action préventive ou curative. En pulvérisation en début d'hiver pour prévenir. 25 ml d'eau de javel pour deux litres d'eau, même dilution en curatif mais éviter le soleil. Le résultat est garanti même avec une forte infection. Avantages : le coût, le peu d'impact environnemental — le chlore se détruit très rapidement —, pas de taches et désinfection du sol en prime. C'est un moyen radical de soin pour les rosiers sensibles à ce champignon.

En solution plus concentrée, ce procédé est également particulièrement efficace pour l'« encre des arbres » des noyers notamment. La guérison et la cicatrisation interviennent rapidement même chez les très vieux spécimens.

source: wikipedia


Quelqu'un a déjà testé ?

Est-ce efficace aussi pour d'autres choses ?
patrice a écrit le 10/10/2007 07:30 (ref msg # 11468 )
Pour la maladie de l'encre, la solution avait déjà été évoquée ici :
http://greffer.net/forum/viewtopic.php?t...
spanish a écrit le 10/10/2007 11:02 (ref msg # 11470 )
Merci, donc ça semble en effet être efficace.

Sinon pour l'environnement :

peu d'impact environnemental — le chlore se détruit très rapidement —
Fraxinus a écrit le 13/10/2007 07:17 (ref msg # 11489 )
J'ai quand même de sérieux doutes.
Le chlore (Cl) et toxique même à faibles doses pour certaines variétés de végétaux et les fruitiers ne sont pas les plus résistants.
Par contre il est totalement faux d'affirmer que le chlore se détruit rapidement. Il va se complexer très rapidement à divers éléments (Humus, argiles et nutriments déjà présents dans le sol). Par exemple avec le potassium (K) il va réagir en chlorure de potassium (KCl) et là par contre aucun végétal ne supporte bien les chlorures dans le sol. Voir les effets néfastes des sels de déneigement.
On peut donc affirmer qu'un fois au sol, il persistera quasiment indéfiniment.
autrevie a écrit le 13/10/2007 08:36 (ref msg # 11490 )
ruche34 a écrit le 16/01/2008 08:53 (ref msg # 12759 )
Bonjour, en micro propagation (culture in vitro en général), le matériel végétal est immergé dans de la javel (diluée bien sur) pour le désinfecter et après... ca pousse.
Pourquoi ne pas le faire systématiquement d'ailleur en cas de greffe (comme pour le chataigner) ?

Quant à la javel et l'environnement : si elle est pulvérisée sur les parties aériennes elle va s'évaporer... c'est ce qu'il me semble...
patrice a écrit le 23/01/2008 19:48 (ref msg # 12933 )
http://jcbonsai.free.fr/evergreen/cuttin...

Tout à la fin, ils indiquent passer systématiquement toutes leurs boutures dans de l'eau javélisée

Après avoir fait tremper les boutures dans la solution de Javel durant quinze à vingt minutes, rincez les pour retirer toute la Javel (elle oxyderait l'AIB), ensuite plongez les dans l'hormone et plantez.
ruche34 a écrit le 24/01/2008 08:39 (ref msg # 12949 )
Renseignements pris, la javel s'évaporerait au contact de l'air (oxygène). Par contre en absence d'air (dans les égouts par exemple...), elle formerait des organochlorés (autrement dit des chlordécone et cie... : une raison de plus pour ne pas considérer comme inoffensif l'emploi de produit ménagers en surdosage....

En tous cas , en pulvé, pas de problèmes donc !


greffer.net >> Hors-sujet