Traitement bio contre l'oidium de la vigne

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


patrice a écrit le 02/03/2006 18:57 (ref msg # 662 )
J'ai testé ces dernieres années, avec de bon résultats, un traitement contre l'oidium pour la vigne. (c'était suite à un article dans la revue "Terre vivante" qui relatait les résultats d'une expérimentation menée par je ne sais plus quelle université).

La recette : 20 % de lait de vache dans de l'eau de pluie.
isabelle63 a écrit le 30/03/2008 09:41 (ref msg # 15969 )
Quel lait de vache ? Du cru tout frais ou on peu prendre le UHT demi écrémé ?

Parcequ'à mon avis ça doit pas avoir le même effet.

patrice a écrit le 30/03/2008 10:13 (ref msg # 15970 )
J'utilise du lait cru. Je n'ai pas encore remis la main sur l'article paru dans les 4 saisons du jardinage.
patrice a écrit le 31/05/2008 19:32 (ref msg # 17494 )
Je n'ai pas réussi à vous retrouver l'article en question sur le traitement de la vigne, mais un autre article, lui aussi dans "les 4 saisons du jardinage" (n°138 janvier-février 2003), sur l'impact positif du lait contre l'oidium du concombre.
C'est une étude de chercheurs Brésiliens à l'Embrapa (l'équivalent de notre Inra) ( http://www.embrapa.br/english )

Le protocole d'expérimentation rapporté a été effectué sous serre,.
Pulvérisation de lait de vache dilué dans de l'eau, dillution 10 à 50% (il n'est pas précisé la nature du lait : entier, demi écremé, frais, UHT...)
Fréquence des traitements : une à deux fois par semaine.
Comparaison avec un traitement fongicide classique et un traitement à l'eau pure.

Il en ressort que le lait a de réelles propriétés fongicides, particulièrement si la fréquence de traitement est deux fois par semaine.
A partir de 10% de concentration, l'efficacité est supérieure ou égale à un fongicide classique. (les meilleurs résultats ont été obtenus à 40%)
Il y aurait une double action : à la fois curative et augmentation de la résistance aux futures attaques.

L'article fait état de la poursuite de ces recherches par l'université d'Adelaide en Australie, dans le cadre de la vigne. Le lait dilué à 10% se révèle bien plus efficace que le soufre.

Le "petit lait" donne des résultats analogues.
patrice a écrit le 19/06/2008 19:41 (ref msg # 17880 )
Petit retour d'expérience en cette fin de printemps anormalement pluvieuse qui a été très favorable aux maladies de la vigne.

Avec le traitement au lait, j'ai des attaques sur la vigne, modérées, et en tout cas pas plus "graves" que les attaques dans les cultures "pro". J'ai vu des cultures bien plus touchées que mes quelques plants.


greffer.net >> Hors-sujet