Variété Ryan de l' avocat - Afrique du sud

greffer.net >> Autres fruits

ddev a écrit le 20/09/2007 16:18
Bonjour,

Je ne connais rien sur cette variété, mais je cherche une variété rustique ...
J' ai entendu dire qu' une variété tenais jusqu' au -3C...

Merci
Alex a écrit le 20/09/2007 16:58
Bonjour,

Désolé, je n'ai pas la réponse, mais en cherchant des infos sur ce cultivar (ce serait en effet très intéressant, si cette rusticité se confirme !) je suis tombé sur un truc qui m'a surpris et que je voudrais partager avec vous :





Vous savez ce qu'il vous reste à faitre pour empoisonner les perruches de belle maman qui vous reveillent tous les matins* !

http://www.vet-lyon.fr/bib/fondoc/th_sou...

* : mettre un drap sur la cage : les oiseaux dorment dans le noir !
patrice a écrit le 20/09/2007 17:36
La variété Bacon est un peu plus rustique que la variété Haas, mais en tout cas, l'avocatier est très exigeant en températures, lire :
http://www.legume-fruit-maroc.com/avocat...
rustaghja a écrit le 20/09/2007 21:15
Bonsoir, en gros toutes les variétés d'avocats tiennent jusqu'a -3 ° , mais à cette temperature les fruits de la plupart des variétés seront gelés.
Dans les variétés cultivées habituellement, Bacon est parmis les plus resistantes, et hass la plus frileuse.
ddev a écrit le 21/09/2007 00:41
pour la dépression des perruches à mémé

En allant faire mes courses je suis tombé sur cette variété inconnue venant d' Afrique du sud.

Pour l' avocat son écosystème d' origine c' est du, subtropical-chaud, je ne sais plus ou j' ai trouvé qu' il avait trois bassin naturel Mexique Guatémalteque et heu en gros l' amérique centrale.

Je me demandais si il n' était pas possible de tenter une culture sous serre avec des bonnes conditions
-> une bonne variété
-> avec des fruits à la peau protectrice dure et rugueuse
...
Il y a la taille de l' arbre qui pose problème aussi
http://fr.wikipedia.org/wiki/Avocatier
jusqu' a 20m ...


Merci
rustaghja a écrit le 21/09/2007 13:05
Bonjour, le troisieme "bassin", c'est les antilles.
Pour ce qui est de la culture sous nos climats, il faut considerer que les variétés les plus resistantes au froid (les mexicaines), le sont tout autant qu'un oranger
Bruno a écrit le 28/02/2012 08:28



Voici des avocats cueillis il y a quelques jours à Toulon. Les fruits sont abîmés car l'arbre a été secoué par la personne qui les a cueillis pour les faire tomber. Ils étaient abondants sur l'arbre d'après elle et c'est vrai qu'elle en a rapporté un gros panier. J'en ai mangé un. Il était très bon, le noyau est un peu gros par rapport à la taille du fruit. Vu qu'il a fait assez froid cet hiver, je pense qu'il s'agit d'un arbre qui résiste assez bien au gel. Si quelqu’un reconnaît l’espèce ? Je vais planter des noyaux pour voir si ça gèle au prochain hiver.


kakou13 a écrit le 28/02/2012 10:01
je sais que la variete bacon resiste bien au froid mais je pense que la variete reconnue resistant bien au froid est la variete mexicola grande

je viens de recevoir cette variete que j'ai greffe il ya peu de temps , donc je verrais si cela reprend ....
benoit30 a écrit le 10/05/2014 20:45
Réponse un peu tardive, l'avocat en photo (de Toulon) ressemble beaucoup aux avocats "exotiques" type Lula (probablement issus d'un noyau, donc non greffé). J'ai déjà mangé un avocat semblable à Nice, très bon d'ailleurs. Ce qui est étrange c'est qu'il s'agit du type Guatémaltèque qui a une réputation d'être peu résistant au froid.

A ce propos, je suis tombé sur cette étude qui contredit - il me semble - certaines idées reçues sur la prédisposition supposée des variétés mexicaines au froid :
http://www.avocadosource.com/CAS_Yearboo...
L'expérience est vielle de 60 ans, mais ses enseignements sont intéressants : Sur un ancien verger d'orangers, on a planté des Fuerte greffés sur des porte-greffe mexicains (Duke, mexicolla...) et d'autres sur du guatémaltèque. Mexicolla est effectivement assez résistant, mais d'autres s'en sorte encore mieux ! Regardez les résultats des Duke que l'on nous vend comme super résistants... Ils ont des résultat très mauvais !

Etrange !
diospyros a écrit le 26/05/2014 10:00
La principale qualité des duke est surtout leur resistance a la pourriture des racines.

Ca me fait bien rire quand je vois des vendeurs qui ecrivent sur le site qu'ils resistent jusqu'a -10c
André a écrit le 26/05/2014 10:50
je pense qu'il s'agit d'un arbre qui résiste assez bien au gel.

Dans quel environnement pousse-t-il ? S'il est exposé Sud proche d'un mur abrité du vent et dans un sol pas trop argileux, cela peut jouer pour beaucoup dans sa tolérance au froid.
diospyros a écrit le 27/05/2014 00:23
pour la dépression des perruches à mémé

En allant faire mes courses je suis tombé sur cette variété inconnue venant d' Afrique du sud.

Pour l' avocat son écosystème d' origine c' est du, subtropical-chaud, je ne sais plus ou j' ai trouvé qu' il avait trois bassin naturel Mexique Guatémalteque et heu en gros l' amérique centrale.

Je me demandais si il n' était pas possible de tenter une culture sous serre avec des bonnes conditions
-> une bonne variété
-> avec des fruits à la peau protectrice dure et rugueuse
...
Il y a la taille de l' arbre qui pose problème aussi
http://fr.wikipedia.org/wiki/Avocatier
jusqu' a 20m ...


Merci



Meme si Ryan n'est pas la plus populaire des varietes, elle a neanmoins une chaire de tres bonne qualité.

Pour les 20m de hauteurs on parle d'arbres qui ne sont pas taillés avec un leader central cest a dire de plein vent.

Un avocatier peut facilement etre maintenu a une hauteur de 2 ou 3m si on l'oblige a se developper en largeur plutot qu'en hauteur et meme la largeur peut etre reduite facilement.

La culture sous serre est parfaitement possible. Les seules variétés trouvables facilemen t dans le coin sont hass et Reed qui n'est pas la plus rustique.

Mais Fuerte qui a la peau fine pourrait tres bien faire l'affaire, elle est resistante au froid et les sont d'une excellente qualité et en plus facile a trouver.
belinsecte a écrit le 13/02/2016 14:29
Bonjour,
Tous ces noms me font rêver; car depuis longtemps 2 choses me feraient plaisir:
- rouler à l'eau
- manger 100% de fruits de mon jardin...

J'ai essayé d'analyser les infos objectives sur la résistance au gel. Que je reporte ici afin que chacun les contredise ou les conforte:

Duke et Duke7, 2 rusticités différentes?
ce forum cite une étude comparative qui met en jeu des DUKE et non pas des DUKE7:
http://www.avocadosource.com/CAS_Yearboo...
selon laquelle, dans une expérience comparative:
- 55% des porte-greffe (PG) « duke » sont morts de froid contre seulement 11% des PG « nabal » (guatémala) et 12% des PG « mexicola », 29% des PG « taft » (guatémala). On peut supposer que ces valeurs seraient aussi celles des échecs des avocatiers de ces variétés sans greffage.
- S’ajoute à ces pertes, les morts des seules parties aériennes greffées sur ces porte-greffe:
9% des greffés sur duke, 33% des greffés sur nabal, 38% des greffés sur mexicola et 0% des greffés sur Taft.
- Au total donc, 64% des greffés sur duke ont échoué, 44% des greffés sur Nabal ont échoué, 50% des greffés sur mexicola ont échoué, et seulement 29% des greffés sur Taft auraient échoué.
- mais les greffons se sont rétablis sur 36% des duke vivants, 55% des naval vivants, 50% des mexicola vivants, et 71% des Taft vivants.
- Donc au final, 61% des greffés sur duke ont définitivement échoué, seulement 26% des greffés sur Nabal auraient définitivement échoué, 63% des greffés sur mexicola ont définitivement échoué, et les chiffres concernant Taft sont incohérents car si aucun greffon n’y est mort sur PG resté vivant, comment 71% auraient pu se rétablir?

Les comparaisons ont elles été faites avec les mêmes conditions pour tous les avocatiers? car l’expérimentateur conclue qu’il faut éviter de protéger l’arbre du froid en fin d’automne.
diospyros a écrit le 13/02/2016 17:31
Il est nécessaire de bien comprendre ce qui s'est passé et les résultats et conclusions de l'expérience.

Pour résumer : bien que les variétés mexicaines soient réputées plus résistantes au froid que les variété guatémaltèques, ces dernières ont moins été affectées que les précédentes sur de jeunes arbres.

Alors que les var mex, moins sensibles a la fraicheur, sont restées plus longtemps actives, si bien que quand le gèle est arrivé, ces plants étaient encore turgescents ce qui a cause les dégats dans les tissus.

Les variétés guat sont elles rentrés en repos dès les premières températures plus douces et ont mieux supporté la vague de froid.

Il est recommandé de ne pas stimuler de poussée végétatives tard dans la saison afin de favorisé la dormance du plant.

De manière général, nabal (et c'est encore plus vrai pour les variétes guat) est utilisé pour sa résistance à la salinité, jamais pour sa résistance au froid qui est mauvaise sur le long terme. Dans l'expérience citée, on parlait de juvéniles, il ne fait aucun doute que les var Mex sont plus résistantes au froid que les guat (Hass, Reed, Edranol...) qui ne le sont pas du tout...


greffer.net >> Autres fruits