se fabriquer un "espace" ou "serre" spec

greffer.net >> Matériel

jesus666 a écrit le 10/09/2007 20:43
Salut,

j'ai visiter un pepinieriste y'a qques temps,

j'ai vu qu'il avait une serre speciale bouture. d'autre pour la croissance mais celle qui m'interesse c'est celle speciale bouture.

Si j'ai cru comprendre, il faut une serre "ombragée" mais pas trop, faut qu'elle reste lumineuse.
Faut egalement qu'elle soit tres "humide" fog je crois

et aussi qu'elle soit tres chaude enfin assez....

Donc je me demandais comment fabriquer cette serre.

J'ai deja des serres plastique tunnel, mais il faudrait les ombrager, (avec quoi ? du voile blanc ?)
Il faut aussi qu'elle soit ventilée un peu non ? comment trouver le compromis humidité chaleur et ventilation ?

alors que pensez vous d'un cadre dans la serre, avec un voile de forcage (P17) pour ombrager et contenir l'humidité ?
par contre pour la brumisation ???? des buses de pulverisateurs ? ou alors juste des petites buses d'aspersion ?

vos avis sont les biens venus.

Je suis egalement a la recherche de bouquin, site, sur l'apprentissage du metier de pepinieriste, des ressources de pro seraient bienvenues, si qq'un a passer un diplome en horti, et qu'il a des references....
Yardenia a écrit le 11/09/2007 10:22
un angle de la serre tunnel isolé avec de l'intissé, c'est ce que j'avais fait, depuis je l'ai remplacé par de vieux draps blancs, meilleur ombrage et surtout meilleure tenue aux UV le voile de forçage se désagrège. pour l'humidité du fait que c'est moins lumineux et confiné mais sans trop je n'ai pas eu de soucis avec juste un pulvérisateur de jardin pour l'arrosage. chaleur de fond avec un câble pour terrarium fixé dans des bacs en polystyrène extrudé fabriqués avec de l'isolant vissé-collé (çà garde la chaleur aux plantes, pas à la terre en dessous)
pour les études horticoles j'avais commencé un BTS par correspondance il y a quelques années à l'ESA d'Angers, j'ai été déçue du côté très commercial de ce qu'on nous apprends: filières, rentabilité, économie de l'entreprise... je préférais les cours de botanique et pédologie, j'ai arrêté prématurément. il me reste des cours... et les livres de Solltner sur le sol, le climat et les plantes. je les trouve passionnant, mais c'est très généraliste, pas axé pépinière!
JM a écrit le 12/09/2007 14:15
Pour ombrager une serre, tu as un produit qui s'appelle "parasoline" qui s'épend sur le plastique avec un pulvérisateur. Sinon tu peux poser une ombrière sur ta serre.
Il vaut mieux poser l'ombrage sur la serre qu'à l'intérieur sinon ta serre ne sera pas assez tempérée.
Pour tes boutures, tu mets un câble chauffant dans ton substrat et tu recouvre avec du P17 pour isoler tes boutures. Substrat juste humide et humidification avec un arrosage très fin type mist.
Ferréol a écrit le 12/09/2007 18:14
oui, tu as aussi le emperzon T-74 pour les serres en verre et le redusol xtra pour les serres en plastique. L'avatage de ces produits est que par temps de pluie (ou la lumière n'est pas assez forte pour griller les plantes), cela devient transparent et reblanchit quand cela sèche...

En règle généralle il est préférable de mettre les ombrages en dehors des serres, comme ça ils peuvent évacuer la chaleur qu'ils produisent en captant la lumière, ce qui évite de transformer les boutures en épinard les jours de soleil...
jesus666 a écrit le 12/09/2007 18:18
j'utilise du blanc pour ombrager, mais la je voudrais ne faire qu'une petite partie de la serre.

Dans la pepiniere que j'ai visité ils ont mis un voile d'ombrage sur toute la serre. Mois je voudrais le faires sur qques m², je pense que je peux peut etre monter un tunnel nantais (chenille) et le voiler. Le tout a l'interieur de la serre. Il me faut maintenant un truc pour brumiser automatiquement et faire monter l'hydrometrie assez fortement.
Ferréol a écrit le 13/09/2007 01:22
je ne suis pas sur que mettre de l'ombrage sur une partie seulement de la serre soit très efficace, certes tu n'auras plus la lumière directe sur tes plantes, mais tu auras toujours de forts écarts de température entrte les moment ensoleillés et le reste du temps et une forte montée de température implique nécéssairement une baise brutale de l'humidité relative...
Si tu souhaite avoir une hygrométrie stable, il est recommandé d'avoir des températures stables aussi...

Sinon, pour l'hygroétrie, tu peux essayer de trouver des brumisateurs à ultra-son, ces trucs qui produisent une nappe de brouillard que l'on voit parfois dans les restaurants chinois...
tiens d'ailleurs en voici un pas trop cher en cherchant juste deux minutes sur internet, je suis sur qu'on peut trouver moins cher mais il faut chercher un peu...
http://www.relaxsens.com/fiche_prod.cfm?...
JM a écrit le 13/09/2007 10:41
Ton site, Ferréol, c'est plutôt pour les "belles plantes" !
Ferréol a écrit le 13/09/2007 12:21
tout a fait mais bon, ces brumisateurs ultra-son sont les mêmes que ceux vendus 3 a 4 fois plus cher dans les animaleries et "grow-shop" ou ils te vendent ces brumisateurs pour saturer l'atmosphère des terrariums ou des espaces de cultures "indoor"...

Sinon, j'ai jeté un oeil sur ebay, il y a aussi des brumisateurs à ultra-sons pour des prix assez variables...
bernabé a écrit le 23/12/2009 20:43
Ouf, je sors un vieux sujet du grenier mais, j'y ai également pensé ( faire un espace bouture dans ma serre) et en regardant sur e-bay j'ai trouvé cela. Sans vouloir l'acheter je pourais éventuellement m'en inspirer.



Quen pensez-vous ?
autrevie a écrit le 25/12/2009 09:32
l'investissement principale est le cable chauffant (le sol)
tu peux cultiver dans un aquarium,ou un bac en plastique ou une baignoire,au choix,pas besoin forcément d'un super néon grolux pour la végétation,n'y de plastique réfléchissant la lumière,n'y d'extracteur...
n'y de goutte à goute...


greffer.net >> Matériel