Bouturage tardif de l'aubépine

greffer.net >> Multiplication végétative

patrice a écrit le 09/09/2007 09:29
Bonjour.

J'ai tenté, voila une semaine, du bouturage tardif d'aubépine :
rameaux de 20 cm de long environ, diamètre 5 à 10 mm.
A l'étouffée.

But : produire du porte-greffe.

Pour l'instant, tout a très bonne apparence.

Quelqu'un a déjà essayé des boutures aussi tardives?
autrevie a écrit le 24/10/2007 09:46
ce sujet est tres interessant,
le bouturage semble plus approprié que le semis( )
je vais donc tenter,de la meme manière que toi.
patrice a écrit le 24/10/2007 10:10
Un premier lot, dont j'ai enlevé l'étouffée, a rapidement seché au premier coup de vent alors qu'il avait bonne apparence, voir meme avaient émis de nouvelles pousses herbacées. Les autres lots se portent toujours bien, à l'étouffée. Sur le lot séché, malgré les pousses, le systeme racinaire n'avait pas commencé à emettre donc, ca avait poussé sur les "réserves".

le bouturage semble plus approprié que le semis


L'aubepine se bouture tres bien en hiver.
J'ai voulu tenter une bouture de fin d'été pour voir si ca pouvait avoir un début de systeme racinaire, afin d'avoir des plants greffables pour les greffes à rameau de mars.
patrice a écrit le 11/11/2007 08:55
L'expérience de bouturage tardif de l'aubépine à l'étouffée a abouti sur un échec.
autrevie a écrit le 13/11/2007 18:33

Le bouturage hivernale serait il plus prometteur cher Patrice?
tel du groseiller?
patrice a écrit le 13/11/2007 18:59

Le bouturage hivernale serait il plus prometteur ?


Tout à fait, la bouture hivernale de l'aubépine marche bien.

C'était juste une expérience pour voir les résultats, et si des plants bouturés en fin d'été étaient greffables dès le printemps suivant.


greffer.net >> Multiplication végétative