Que signifie étiolé?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Hors-sujet


bazooka a écrit le 13/07/2007 20:55 (ref msg # 10025 )
Bonjour.

Que signifie "étiolé" ?

Par exemple : une bouture étiolée

Merci.
André a écrit le 14/07/2007 00:57 (ref msg # 10027 )
S'étioler = dépérir.

http://dictionnaire.tv5.org/dictionnaire...
bazooka a écrit le 14/07/2007 06:36 (ref msg # 10029 )
Donc une bouture herbacée étiolée est une branche herbacée qu'on mettrait à bouturer en la laissant faner avant ...

Bien. Merci !
patrice a écrit le 14/07/2007 06:38 (ref msg # 10030 )
Sur http://fr.wiktionary.org/wiki/%C3%A9tiol...
ils indiquent :
Rendre une plante grêle et décolorée en la faisant pousser dans un endroit obscur et en la privant d’air.
patrice a écrit le 14/07/2007 08:42 (ref msg # 10031 )
Et voici ce que nous dit Robert :

étioler [etjCle] v. tr. <conjug. : 1>

• 1690 v. pron.; d'une var. de éteule

1¨ (1762) Rendre (une plante) grêle et décolorée, par manque d'air, de lumière. => débiliter. L'obscurité étiole les plantes. Pronom. Plantes qui s'étiolent faute de soins. => se faner, se rabougrir.
à Agric. Faire pousser (certains légumes) à l'abri de l'air afin que leurs organes restent blancs. Étioler des endives.

2¨ Rendre (qqn) chétif, pâle. => affaiblir, anémier. Le manque de grand air, d'exercice étiole les enfants. Pronom. Ce malade s'étiole. => dépérir, languir. Un enfant « pâlit et s'étiole [...] dans une chambre fermée » (Bernardin de Saint-Pierre).

3¨ (1831) abstrait Affaiblir, atrophier. — Pronom. « Ayant besoin de joie comme les plantes de soleil, je m'étiolais dans cette tristesse » (France). « il y a des milieux tristes, contraints, où l'amour s'étiole assez vite » (Maurois).

Ä CONTR. Affermir, développer, épanouir, fortifier.


greffer.net >> Hors-sujet