greffe anglaise simple

greffer.net >> Greffage

rustaghja a écrit le 22/02/2006 21:37 (ref msg # 485 )
Bonsoir, vous l'aurez compris, ma question s'adresse à ceux qui pratiquent la greffe à l'anglaise :
On trouve des images illustrant la greffe anglaise (sur le web et ailleurs) avec deux variantes : la coupe sur le greffon peut-être faite sous le premier bourgeon, ou bien à l'opposé de ce bourgeon :

http://www.croqueurs-de-pommes.asso.fr/g...

http://perso.wanadoo.fr/jfb/fruit/anglai...

Laquelle faites-vous ?
rustaghja a écrit le 27/02/2006 16:16 (ref msg # 582 )
Personne ne pratique la greffe anglaise ?




alors ? celle de gauche ou celle de droite ?
druere a écrit le 27/02/2006 16:57 (ref msg # 583 )
Je pratique à 8O % la greffe anglaise et je préfère le bourgeon sur le PG
tout simplement parce que je trouve la manipulation du greffon plus facile

Par contre pour le chataigner, il est important d'avoir un "tire sève" donc
bourgeon sur le PG je crois me rapppeler que MICHEL ALPES greffe comme cela (mais en fente)
hendy a écrit le 27/02/2006 17:24 (ref msg # 585 )
je fais la greffe anglaise compliquée parce que plus solide et si bien fait plus de contact. Je maintiens toujours deux bourgeons sur le greffon dont un près du début de la coupe sur la portion non coupée. La photo montre bien ce bourgeon.
J' ai même greffé des chokes (intermédiaire de charpente M106) de 7cm avec le greffon(5 cm)dans une même tentative ( 40 % de réussite ). Le **choke** étant maintenu sous cello avec chiffon humide 2 semaine et le greffon sous papier paraphiné. La greffe anglaise compliqué a été fait pour chacun la même journée
patrice a écrit le 27/02/2006 18:26 (ref msg # 588 )
Perso, je pratique peu l'anglaise qui a l'inconvénient d'obliger d'avoir porte greffe et greffons au même diametre.
hendy a écrit le 27/02/2006 19:49 (ref msg # 589 )
Pour la greffe anglaise simple on est toujours dans le doute que le contact soit plus ou moins bien fait..
Pour la greffe anglaise compliqué, en autant que le porte greffe soit égal ou plus gros, il n' y a rien qui change..Les zones de contact sont au nombres de 4 et souvent sur plus des deux tiers du greffon et le cal cicatriciel recouvre rapidement l' ensemble de cal cicatriciel sur une période d' un mois si on le recouvre de papier paraphiné.
Ejalade a écrit le 02/03/2006 20:44 (ref msg # 670 )
"rustaghja" a écrit :
Personne ne pratique la greffe anglaise ?




alors ? celle de gauche ou celle de droite ?

Ni l'une ni l'autre , mais la mienne et je reste modeste
Même sans pied à coulisse la greffe anglaise refendue n’est pas très difficile à faire. Pour comparer les diamètres , il suffit de placer le greffon taillé derrière le sujet , de faire monter ou descendre ( les yeux sont à hauteur). On voit très bien à quel endroit du sujet, il faut faire le biseau. Les deux fentes doivent être faites à 1/3 de l’extrémité des biseaux avec une profondeur égale à ce 1/3 ( il faut attaquer sur le côté du biseau pour couper et non fendre, en maîtrisant). Sur beaucoup de dessins les deux fentes ne sont pas bien placées et on a des débordements des biseaux qui ne sont plus en face l’un de l’autre à l’emboîtement. Il s’ensuit des bosses qui mettent du temps à disparaître.Je vais joindre trois photos à l’appui de ces affirmations.
Elle convient à toutes les espèces courantes et elle offre une cicatrisation totale dans les semaines qui suivent.(juin, le cal cicatriciel est parfait).











rustaghja a écrit le 02/03/2006 21:28 (ref msg # 675 )
Sur beaucoup de dessins les deux fentes ne sont pas bien placées et on a des débordements des biseaux qui ne sont plus en face l’un de l’autre à l’emboîtement.


Les deux fentes doivent être faites à 1/3 de l’extrémité des biseaux avec une profondeur égale à ce 1/3 ( il faut attaquer sur le côté du biseau pour couper et non fendre, en maîtrisant). Sur beaucoup de dessins les deux fentes ne sont pas bien placées et on a des débordements des biseaux qui ne sont plus en face l’un de l’autre à l’emboîtement.

C'est exactement le constat que j'ai fait l'année dernière, j'ai fait selon les photos, çà s'emboite mal et le contact n'est pas bien assuré.
Je me suis alors entrainé avec des rameaux, jusqu'à arriver à la même conclusion que toi. Pour la fente, je la fait avec une lame à tranchant assymétrique, pour éviter justement de "rentrer" dans le fil du bois.
Bon, ma question était plutôt de savoir s'il fallait faire débuter le biseau coté oeil ou à l'opposé (sur le greffon), mais si j'etait dans le vrai pour la greffe anglaise compliquée je vais faire celle là
Michel_Alpes a écrit le 02/03/2006 23:35 (ref msg # 677 )
Bonsoir,
Sur les greffes à l'Anglaise simple,je n'ai jamis pris garde au sens de la taille en fonction de l'oeil inférieur.
Ou plutot,tellement par geste de réflexe, je taille le greffon comme pour une greffe en couronne mais avec un biais plus long.
C'est par réflexe mais je n'ai aucun argument technique pour appuyer mes dires....sinon que çà réussit.
Une photo d'une greffe à l'anglaise sur un cerisier en Mars 2005.


Michel_Alpes a écrit le 02/03/2006 23:45 (ref msg # 679 )
Une autre


rustaghja a écrit le 03/03/2006 00:01 (ref msg # 680 )
O.K, le positionement de la coupe par rapport à l'oeil est identique à la photo avec la pince à linge.
druere a écrit le 03/03/2006 11:35 (ref msg # 686 )
Je connais JF BOURLES qui préconise la greffe à l'aide d'une pince à linge
et je l'ai vu opèrer c'est un greffeur très adroit - je dirai hyper adroit
par contre je n'arrive pas à pratiquer ce type de greffe -

Je connais un autre greffeur (professionnel) qui doit "tourner" aux alentours de 95 à 98 % de réussite et 90 % de réussite sur les chataigners
impressionnant non ?

C'était simplement pour "meubler" un peu car c'est le désert ce matin sur ce forum...mais c'est normal car avec un peu de soleil......ils sont tous partis "greffer"
patrice a écrit le 03/03/2006 11:52 (ref msg # 687 )
J'avais essayé d'envoyer un email à JF Bourles (adresse qui est indiquée sur son site), pour le racoller ici meme, mais j'ai un message d'erreur. (boite aux lettres pleine)...

Sinon pour ma part ce matin ce sont les semis de tomates et non les greffes

Et je prépare une grosse modif sur le site...
druere a écrit le 03/03/2006 12:12 (ref msg # 688 )
Je le verrai peut-être samedi 11 mars et si je peux je lui parle du site
Ejalade a écrit le 03/03/2006 21:13 (ref msg # 703 )
La pince , à mon avis est placée au cours de l’anglaise simple pour aider à la ligature. Ceux qui la pratiquent savent que c’est l’instant délicat . le bon alignement est chahuté et la reprise est parfois compromise. Je pratique la simple pour le cerisier (à cause de la moelle qu’il ne faut pas trop fendre) Je trouve qu’elle assure un excellent taux de reprise pour cette espèce( généralement du 100%) J’ai réglé les problèmes de ligature en utilisant la bande isolante électrique. Juste avant de positionner le greffon ,je coupe 2 fois 2 cm que je colle sur le dos de la main gauche Cette main va immobiliser , pouce index, les deux pièces comme le fait la pince à linge. La main droite prend un bout prècoupé et l’enroule délicatement autour de la base de la greffe. On fait de même avec le haut de la greffe avec le 2ème bout. On n’a plus qu’à enrouler du ruban en repartant du bas avec les deux mains maintenant libres. On recouvre les 2 « bagues ».
Pour la position de l’oeil, j’avoue ne pas m’en soucier. Mais c’est connu qu’il vaut mieux qu’il soit proche des tissus qui se soudent.
L’anglaise permet bien des fantaisies comme greffer des cerisiers avec les bourgeons floraux , ce qui fait hurler les puristes. (photo)


hendy a écrit le 04/03/2006 02:07 (ref msg # 706 )
A la base du greffon il y a comme un renflement.. j' espère que ce n' est pas Dibotryon morbosum i.e nodule noir du cerisier
patrice a écrit le 04/03/2006 07:30 (ref msg # 708 )
J'ai remarqué aussi, mais j'avais pensé que c'était du mastic pour protéger une plaie qui n'aurait pas été recouverte par l'isolant électrique...

Originale l'astuce d'Ejalade et surprenante la photo avec déjà des fleurs dessus...
druere a écrit le 04/03/2006 10:23 (ref msg # 712 )
Ejalade bonjour, et bonjour à tous

greffez-vous toujours avec trois yeux ?????
Ejalade a écrit le 04/03/2006 21:53 (ref msg # 728 )
C’est vrai que ce n’est pas très orthodoxe. Sur les trois yeux un seul était à bois. Mais comme il est le plus haut , il reçoit la sève en priorité. Voici une photo prise un peu plus tard. On voit bien que le bourgeon à bois fait déjà une tige. A remarquer que sur un greffon voisin il y a 3 bourgeons (le dernier à bois) et que les fleurs meurent. J’aurais pu ne pas mettre de bourgeons à fleurs. Mais il y aurait eu un problème de diamètre. La Trompe-geai a des rameaux très grèles. Habituellement je place 2 yeux à bois. Ce cerisier ( un franc dans une haie) a eu 5 branches greffées A l’automne ses 5 charpentières étaient formées sans taille. On voit que le P.G. pousse en dessous . J’ai conservé quelques temps ces tire-sève les plus voisins de la greffe ( éborgnés à 2 cm). Donc Patrice les cognassiers qui démarrent avant le greffon , pas d’inquiétude. Les poiriers pousseront un peu plus tard. Normal puisque l’espèce cognassier est plus rapide que le poirier. ça peut faire 1 mois d’écart.
Le bourrelet c'est du mastic , j'en mets parfois si j'ai un doute quand la bande fait un faux pli.



patrice a écrit le 05/03/2006 08:05 (ref msg # 730 )
Je me suis fait ma premiere anglaise hier, corriace

Je l'ai faite sans pince à linge ni isolant electrique.

En fait j'ai "pincé" avec pouce et index de la main gauche, quelques tours de bande élastique, en commencant pas le haut et en allant vers le bas, en faisant glisser à chaque fois mon pouce de quelques millimetres vers le bas...

Ca s'est à peu pres bien passé..











greffer.net >> Greffage