Porte-greffe de poirier...

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Poirier


Bruno a écrit le 02/05/2016 19:08 (ref msg # 52771 )
Il y a aussi le Pyrus spinosa, c'est marginal, mais dans des endroits comme le Crète où il pousse beaucoup à l'état sauvage, il est greffé par les crétois pour obtenir des poires comestibles. Je crois qu'il n'est pas très employé car il pousse vraiment trop lentement. J'ai cependant obtenu sur une centaine de graines de ce pyrus, un qui semble intéressant car nettement plus vigoureux que les autres. Il s'agit je pense d'une hybridation avec du pyrus communis. Je cherche à le multiplier. Comme il est particulièrement apte au bourgeonnement, j'espère arriver à le bouturer, les bourgeons fabriquant de l'auxine qui stimule les racines. Mais j'en reparlerai dans quelque temps.
Ferréol a écrit le 04/05/2016 09:12 (ref msg # 52781 )
"Bruno" a écrit :
[quote="Antigonos"]Sans oublier que le cognassier BA 29 est tolérant pour Williams (et sans doute aussi pour d'autres variétés anciennes ?)

C'est vrai ça ? Je croyais qu'il était simplement plus tolérant au calcaire.[/quote]

Oui, il est régulièrement rapporté que le BA29 fait partie des cognassier présentant le moins de problèmes d'incompatibilités...
nouvel azertien a écrit le 17/10/2016 22:14 (ref msg # 54491 )
Le cormier peut servir de porte-greffe au poirier.
Une greffe utile dans les terrains secs.

https://books.google.fr/books?id=ONR0gBx...
Bruno a écrit le 18/10/2016 16:57 (ref msg # 54495 )
Il est apparemment très difficile de greffer quelque chose sur un cormier, même un autre cormier. Par contre sur le forum, plusieurs personnes ont greffé du cormier sur du poirier. Peut-être que les cellules méristématiques du cambium se multiplient trop lentement et que la soudure se fait mal ? Je peux dire que j'ai raté toutes les greffes que j'ai faites sur cormier.
clow a écrit le 26/10/2016 23:25 (ref msg # 54593 )
En réalité je suis plutôt surpris que personne n'est mentionné l'aubépine car 1) l'aubépine tolère plus de type de sol donc est mieux que le cognassier si on y réfléchis.

2) il me semble que certains membres on eu de belles réussite de greffes de cognassier sur aubépine donc cela laisse penser à une affinité possible, et si affinité possible alors le sur-greffage peut être intéressant pour y greffer une plus grande variété de poires.

3) certains vont sortir le fait que l'aubépine est sensible au feu bactérien, oui c'est vrais mais les poiriers aussi.

D'ailleurs si les chercheurs font des recherches pour sélectionner des variétés de poiriers résistant au feu bactérien alors rien ne devrait empêcher de faire de même chez l'aubépine et les aubépines fruitière, si j'ai dit une bêtise éclairé moi.
nouvel azertien a écrit le 29/10/2016 13:56 (ref msg # 54614 )
Tout le monde sait que certains poiriers greffés sur cognassiers sont plus précoces & fructifient davantage & que leurs fruits sont d'une qualité supérieure tant pour l'abondance & le goût de leurs sucs que pour leur beauté & leur grosseur. D'autres espèces de poiriers, au contraire, s'accommodent mieux de l'alizier, du sorbier, du néflier & de l'azérolier, ils y donnent des fruits dix ans plutôt qu'ils ne feraient s'ils étaient greffés sur le poirier sauvage.

Voir page 284 en bas à gauche.

https://books.google.fr/books?id=aCZNAAA...

Greffe sur aubépine

voir

https://books.google.fr/books?id=ONR0gBx...

et

https://www.greffer.net/discussion/viewt...

et

https://www.greffer.net/discussion/viewt...
clow a écrit le 30/10/2016 02:07 (ref msg # 54617 )
nouvel azertien

Bien sur que tout le monde sait que certains poiriers greffer sur cognassier sont plus précoce etc etc etc.

Mais là je ne cherche pas à en parler comme porte greffe mais comme ((intermédiaire)) entre aubépine et poirier, car certain considère que les poires obtenue sur aubépine serait moins bonne que sur cognassier mais vu que le cognassier peut se greffer sur aubépine naturellement on doit pouvoir surgreffer tout cela avec du poirier et ainsi amélioré le gout de l'ensemble.

en gros on à l'habitude de faire:

porte-greffe cognassier, intermédiaire beurré hardi, surgreffage william's par exemple

donc quelqu'un a t il déjà tenté?

porte-greffe aubépine, intermédiaire cognassier, surgreffage variété de poire allant bien entendue sur cognassier.

Certes cela peut paraître ridicule pour certains mais peut être que pour les terrains ou le cognassier prend mal cela peut être une alternative intéressante là ou l'aubépine est nombreuse.

Ensuite pour répondre au reste, l'azérolier faisant partie de la famille des aubépines cela me parait logique, le sorbier oui même si je n'ai jamais eu loisir de tester, par contre si tu à des sources indiquant les variétés de poires réussissant bien sur néflier je suis curieux car la plupart de mes livres sites le contraire néflier sur poirier mais pas l'inverse, quand à l'alisier tu me l'apprend.

Et on peut surement ajouter l'amélanchier.
nouvel azertien a écrit le 30/10/2016 18:20 (ref msg # 54622 )
En 1772 ou pouvait lire :

Poirier greffé sur aubépine = fruits secs et cotonneux

Poiriers greffés sur néfliers = arbres faibles, languissants et de courte durée.

https://books.google.fr/books?id=eHMTAAA...

page 443

à éviter donc...

et voici l'article que vous attendiez..... Le cognassier en tant que greffe intermédiaire.

Aubépine : porte greffe
greffe intermédiaire : cognassier du Portugal
greffe finale : Poirier

https://books.google.fr/books?id=Ore0H4S...

pages 377 à 380 : Résultat : Des fruits plus gros.

à noter : le néflier peut également être employé comme greffe intermédiaire.
clow a écrit le 30/10/2016 21:40 (ref msg # 54625 )
Merci à toi nouvel azertien

Pas mal de choses intéressantes dans tout cela, voila de quoi m'occuper à lire à mes heures perdu.

Mais si le néflier fait un mauvais sujet pour greffer le poirier alors l'employer comme intermédiaire n'est il pas tout aussi mauvais?

Mais bon cela me donne une idée à tester, aussi une chose est étrange j'avais toujours vu et entendu que le cognassier ne se greffer pas sur le poirier, donc à tester et à suivre.
nouvel azertien a écrit le 02/11/2016 10:50 (ref msg # 54652 )
Greffe de poirier sur sorbier voir :

https://books.google.fr/books?id=5nGnMFL...
Bruno a écrit le 02/11/2016 17:36 (ref msg # 54663 )
"clow" a écrit :
nouvel azertien

Bien sur que tout le monde sait que certains poiriers greffer sur cognassier sont plus précoce etc etc etc.

Mais là je ne cherche pas à en parler comme porte greffe mais comme ((intermédiaire)) entre aubépine et poirier, car certain considère que les poires obtenue sur aubépine serait moins bonne que sur cognassier mais vu que le cognassier peut se greffer sur aubépine naturellement on doit pouvoir surgreffer tout cela avec du poirier et ainsi amélioré le gout de l'ensemble.

en gros on à l'habitude de faire:

porte-greffe cognassier, intermédiaire beurré hardi, surgreffage william's par exemple

donc quelqu'un a t il déjà tenté?

porte-greffe aubépine, intermédiaire cognassier, surgreffage variété de poire allant bien entendue sur cognassier.

Certes cela peut paraître ridicule pour certains mais peut être que pour les terrains ou le cognassier prend mal cela peut être une alternative intéressante là ou l'aubépine est nombreuse.

Ensuite pour répondre au reste, l'azérolier faisant partie de la famille des aubépines cela me parait logique, le sorbier oui même si je n'ai jamais eu loisir de tester, par contre si tu à des sources indiquant les variétés de poires réussissant bien sur néflier je suis curieux car la plupart de mes livres sites le contraire néflier sur poirier mais pas l'inverse, quand à l'alisier tu me l'apprend.

Et on peut surement ajouter l'amélanchier.

Oui, mais peut-être ce qu'il faut qu'il y ait des racines de cognassier pour qu'il y ait un bon goût ? L'intermédiaire ne suffit peut-être pas.
clow a écrit le 02/11/2016 19:24 (ref msg # 54666 )
Possible Bruno

Mais il doit quand même il y avoir un raffinage de la sève à ce niveau là car sinon l'utilisation d'intermédiaire n'aurait aucun effet, or cela n'est pas le cas, car dans le cas du cognassier en tant que porte greffe l'intermédiaire permet de raffiner la sève du cognassier pour permettre la compatibilité de certaines variétés.

Donc si les coings obtenu sur porte greffe aubépine sont des coing d'une qualité proche voir identique à ceux greffer sur cognassier ou poirier alors je pense que c'est possible mais seul le teste pourra le confirmer.

Mais une chose est sûr, la sève change d'état au niveau de l'intermédiaire.
larondelle a écrit le 03/11/2016 14:00 (ref msg # 54671 )
Bonjour;
Oui CLOW j'ai tenté PG ba29 +intermediaire curé+greffe William's (à 2 yeux) cette année le meme jour et sur les conseils de Ferreol.
Le résultat à été positif ...enlevé de la pépiniere et en place définitive il y a 2 jours.
J'espère une bonne reprise pour pouvoir bien le conduire.(en fait 2 sujets identiques)
larondelle a écrit le 11/04/2017 20:45 (ref msg # 57768 )
Bonsoir;
Je vous confirme que mes 2 sujets vont pour le mieux (à ce jour) et laissent apparaitre quelques feuilles de William's.
La directive de Férréol a bien fonctionnée et pu rtéaliser : P G Cognassier+intermediairre Curé +Willam's au meme moment sur table.
R A S pour l'instant,
Bruno a écrit le 22/05/2017 10:22 (ref msg # 58246 )
Quelqu'un a-t-il essayé de greffer du poirier sur du cotoneaster integerrimus, qui est le cotonéater sauvage ? C'est un arbuste qui est à feuilles caduques et qui s'adapte bien au calcaire. Ce pourrait être une voie intéressante.
Ferréol a écrit le 22/05/2017 23:07 (ref msg # 58256 )
Cette espèce est devenue assez rare, elle est protégée en Champagne-Ardennes, disparue de Franche-Comté, en régression partout. L'état de conservation du taxon est peut-être moins préoccupant dans les Alpes...

Elle n'est à priori pas commercialisée comme plante d'ornement ou très peu.

Il serait plus sage de laisser les individus sauvages en place et éventuellement ramasser des graines pour faire des semis et des tests...
Bruno a écrit le 24/05/2017 08:22 (ref msg # 58266 )
Oui, mais si elle servait de PG, elle serait multipliée et ne risquerait plus de disparaître.
Jojo a écrit le 20/08/2017 11:53 (ref msg # 59124 )
Bonjour j'aimerais greffer des poiriers donc je me renseignais.
Dans tout le sujet il n'est pas question de poirier sauvage ou Pyrus pyraster. Cette variété pousse très bien dans ma région et j'ai récupéré en plus de plants, des graines pour semis donc je voulais avoir des renseignements sur ce PG.

Merci !
Bruno a écrit le 23/08/2017 06:55 (ref msg # 59154 )
Le pyrus pyraster en porte-greffe donne des poiriers de grande taille.
ké20 a écrit le 23/08/2017 12:56 (ref msg # 59156 )
Le pyrus pyraster est de grande taille ? Quelle est sa résistance dans les sols argilo calcaire ? Merci pour les infos
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 23/08/2017 17:45 par ké20


greffer.net >> Poirier