BRG - Bureau des Ressources génétiques... fruits à pépins

greffer.net >> Livres et sites internet

Alex a écrit le 18/04/2007 14:33
"La Collection nationale gérée par le réseau “ fruits à pépins ” [du BRG] regroupe différentes espèces : le pommier, le poirier, le cognassier ainsi que les formes sauvages et les espèces apparentées.

Elle est constituée de génotypes dont la responsabilité de conservation incombe à la France, notamment de cultivars français radiés du catalogue des variétés françaises (liste A et B), des populations et cultivars anciens d'origine française, du matériel original issu de prospections dans les territoires français, du matériel connu pour la présence de gènes identifiés, des curiosités génétiques, les géniteurs, notamment ceux ayant produit dans leur descendances des variétés aujourd'hui inscrites au catalogue.

Cette collection est disponible, échangeable et valorisable.

Au 1er octobre 1998, la Collection nationale n'est pas définie de façon précise. Cependant une première estimation évalue à environ : 2000 entrées pour les pommiers, 1200 entrées pour les poiriers. "

"Les arbres fruitiers à pépins constituent la sous-famille des Maloidées au sein de la famille des Rosacées. Le réseau prend en compte les genres Malus (pommes), Pyrus (poires) et Cydonia (coings).

Les formes cultivées des fruitiers à pépins sont arrivées en Europe au début de notre ère ou un peu avant quand la technique du greffage a permis la fixation de variétés améliorées sous forme de clones.

Le genre Malus comprend 25 à 30 espèces des zones tempérées de l'hémisphère Nord, qui sont toutes infertiles. L'espèce cultivée, Malus domestica, résulte d'hybridations complexes entre Malus sieversii d'Asie centrale et Malus sylvestris, spontané en Europe. Les espèces américaines et est-asiatiques ont également contribué à l'époque moderne, à la base génétique de certains cultivars.

Le poirier européen (Pyrus communis) fait partie du genre Pyrus qui comprend environ 30 espèces répandues de l'Europe de l'est à l'Asie. Le lieu de domestication du poirier reste incertain. Il apparaît cultivé chez les auteurs grecs et romains. Le poirier sauvage européen, Pyrus pyraster, et le poirier du Caucase, Pyrus caucasia, semblent être ses ancêtres et sont souvent réunis dans la même espèce Pyrys communis. D'autres espèces sont très cultivées en Chine (Pyrus ussuriensis, Pyrus bretschneideri) mais pratiquement inconnues en Occident. En revanche, le nashi (Pyrus pyrifolia), sélectionné en particulier au Japon, a été introduit en Europe.

Le cognassier (Cydonia oblonga) vit à l'état sauvage dans le Caucase et le nord de l'Iran. Il semble être arrivé tardivement dans le Bassin Méditerranéen pendant l'Antiquité. Le fruit est uniquement consommé cuit, en gelées ou en boissons."


"Distribution : La distribution de greffons se fait sous forme de 2 baguettes de 10 bourgeons par entrée."

http://www.brg.prd.fr/brg/pages/les_rg_e...

http://www.brg.prd.fr/brg/pages/les_rg_e...


A creuser...
clow a écrit le 12/11/2016 21:51
Bonsoir Alex, alors du nouveau la dessus.

En voyant ton post j'ai tenté d'accéder aux liens mais le site a l'air fermer, connais tu le lien ou des nouvelles depuis le temps?


greffer.net >> Livres et sites internet