Après Ariane, Choupette

greffer.net >> Pommier

André a écrit le 05/04/2007 08:39 (ref msg # 7893 )
Chaque année voit débarquer une nouvelle super pomme, ce printemps elle s'appelle Choupette et elle serait résistante à la tavelure ET à l'oïdium. Elle est issue d'une sélection effectuée par l'INRA en 1986 sur 15000 semis de pépins.

Ne reste plus qu'à la gouter ! Si vous la trouvez lors de votre prochain marché, merci de nous donner votre opinion ici

+ d'infos ici : http://www.dalicom.com/documents/CHOUPET...
klakos a écrit le 06/04/2007 21:17 (ref msg # 7951 )
En plus lisible, l'article du Ouest de jeudi :
http://www.angers.maville.com/actu/re/ac...
Désolé je rien trouvé pour avoir le goût
Tony 53 a écrit le 08/04/2007 10:31 (ref msg # 7971 )
J'ai vu l'article aussi. Je connais la personne du milieu, le père d'un collègue de promotion. Beau travail mais le plant va être cher. Déjà que Ariane c'est 36 € le plant chez Briant. Très cher.
André a écrit le 26/04/2007 11:34 (ref msg # 8275 )
Un reportage sur Choupette sera diffusé dans le journal télévisé de 20 H avec Claire Chazal le samedi 28 ou le dimanche 29 avril 2007.
André a écrit le 30/04/2007 11:54 (ref msg # 8372 )
Le reportage a été diffusé hier soir au 20h de TF1

Il est visible sur www.tf1.fr ou à cette adresse :
http://www.dalicom.com/index.php?url=vid...

En résumé, il s'agit d'une variété issue de 20 ans de recherche qui serait naturellement résistante à la tavelure et à l'oïdium et nécessiterait donc très peu de traitements chimiques.

Elle n'est pour l'instant disponible que dans l'ouest de la France. Reste à savoir si elle a bon goût...
patrice a écrit le 30/04/2007 20:08 (ref msg # 8379 )
J'ai vu aussi le reportage.
Comme dit André, "reste à savoir si elle a bon gout", car Arianne... C'est pas ca
André a écrit le 05/03/2008 10:50 (ref msg # 14960 )
A noter que la variété est appelée "Choupette" si elle est cultivée en culture classique et "Dalinette" en agriculture bio.

+ d'infos ici :
http://www.dalicom.com/index.php?url=cat...
klakos a écrit le 05/03/2008 13:20 (ref msg # 14970 )
"André" a écrit :

+ d'infos ici :
http://www.dalicom.com/index.php?url=cataloguevue_FR&key=86


Cette variété est tout de même idéale pour le producteur industriel (Davodeau-Ligonnière ici) : faible vigueur, très productive, nécessite moins de traitements (au lieu d'en necesiter 30, il n'y en aura plus que 20), etc.
Mais le goût est "standard" : acide, aromatique...
enfin selon moi plutôt : goût de golden et plein de flotte
Enfin les conditions de culture industrielles ne sont tout de même pas top et il est difficile de juger quand une fois, on t'a vendu une daube.
papi56 a écrit le 09/04/2008 09:54 (ref msg # 16200 )
Bonjour,
j'ai goutté la choupette, acheté en grande surface ( carrefour) .
Je la trouve tout à fait à mon gout ( et celui de ma femme ! )
Juteuse, légèrement acidulé, sucré
J'ai tout de suite penser à en planter un dans le jardin (si je trouve)
Bonne dégustation
Papi56
floyd a écrit le 09/04/2008 13:56 (ref msg # 16202 )
La bienvenue à papi56,
Les gars du marketting ont donc bien bossé. La dite pomme a trouvé son cœur de cible avec ces trois qualités incontournables: "juteuse, légèrement acidulée, sucrée"
Une pomme par jour éloigne le médecin, Churchill d'ajouter à condition de bien viser…
André a écrit le 07/05/2008 23:36 (ref msg # 16872 )
J'ai gouté Choupette aujourd'hui pour la première fois mais je ne suis pas conquis.

Un gout très standard. Une chair bien ferme mais fade. Moyennement sucrée moyennement juteuse bref très... moyen !

Un détail intéressant : cette première pomme "testée" contenait 14 pépins !

Compte tenu du patrimoine génétique de choupette, cela pourrait faire des porte-greffes de semis intéressants. Je sème et vous tiendrai au courant...
druere a écrit le 08/05/2008 19:29 (ref msg # 16909 )
bonsoir, je n'ai pas encore goûté choupette, (absente des étals) mais j'ai voulu à nouveau goûter ARIANE....à part sa beauté pas trop bon gout...
et seulement de 4 à 6 pépins par pommes
Bonne soirée à vous
José Ruivo a écrit le 08/05/2008 21:02 (ref msg # 16916 )
Bonsoir,
j'ai gouté récemment Ariane (deux fois) et pour ma part je dis comme druère: il n'y a que l'aspect de la pomme. Pour le gout, ça ne vaut pas le coup. Encore du marketing!
floyd a écrit le 08/05/2008 21:53 (ref msg # 16918 )
Les investissements nécessaires pour sélectionner une nouvelle variété et pour mettre en place les vergers de production sont tels que je ne comprendrais pas que l'on joue ça uniquement sur le "marketing".
Vos réactions le prouvent, la réaction des consommateurs peut être immédiate et définitive.
Je concevrais plutot que des conditions de culture "intensives" produisent des fruits "pleins d'eau" dans des stations arboricoles pressées de rentabiliser de lourds investissements.
La golden peut être insipide ou bien gouteuse lorsqu'elle provient du Limousin (label). Il en est probablement de même avec Ariane.
José Ruivo a écrit le 08/05/2008 22:28 (ref msg # 16922 )
Vous aurez peut-être raison Floyd. Les gros investissements réalisés pour sélectionner une nouvelle varieté ne se font pour rien. En plus il s'agit des pommes qui ont passé plusieurs mois en chambre froide avant d'arriver sur les marchés, ce qui expliquerait peut-être le gout "fade". En tout cas, comme consommateur qui recherche des fruits de bonne qualité gustative, je ne peux pas m'empêcher d'être déçu et je pense que dans ces conditions les producteurs auront du mal à bien placer cette varieté, mêmme si elle est plus "écologique", en plus vu son prix/kilo. Probablement sur nos vergers la qualité du fruit serait bien supérieure, comme notre expérience en tant que producteurs amateurs le prouve pour d'autres varietés.
klakos a écrit le 09/05/2008 05:30 (ref msg # 16928 )
Je rejoins l'avis de Floyd.
Une même variété de fruit achetée dans le commerce peut-être jugée très bonne comme très passable.
Souvent aussi les fruits sont cueillis à la va-vite. Les fruits sont ramassés fréquemment en une seule fois, ou du moins en moins de passes possibles.. L'arboriculteur emploie souvent comme saisonniers des étudiants et la rentrée universitaire est début octobre... À ceci, on ajoute les facteurs de culture, de stockage, etc.
Beaucoup de fruits peuvent être jugée à tort au goût pas terrible.
Reste que Choupette à certainement un goût "moderne" et que je n'aime pas trop le moderne en terme de goût.
druere a écrit le 09/05/2008 07:05 (ref msg # 16929 )
Bonjour à vous tous

ARIANE par deux fois avait un mauvais goût que j'ai eu tendance a rapprocher au mauvais gout que nous trouvons parfois dans certains pains, gout dût aux toiles de jute qui se trouvent dans certains moules
Ferréol a écrit le 31/10/2008 00:02 (ref msg # 20095 )
bonjour,

travaillant désormais a deux pas de l'inra d'Angers (Beaucouzé), je vais régulièrement aux ventes de fruits "au domaine" de l'inra d'angers, qui me permet de m'approvisionner en fruits pour pas cher...

Ils ont en ce moment un pomme que j'aime bien qui s'appelle Pitchounette. Elle est assez sucré, bien juteuse et bien parfumée. Elle est de plus résistante a la tavelure (d'après les maigres informations que j'ai pu trouver a son sujet sur internet). Son inconvénient majeur que je lui trouve est son petit calibre (ce n'est pas bien handicapant tout de même).

J'en ai a la maison mais j'ai pas mon appareil photo. Je vous poste une photo un de ces jours...

Ferréol
André a écrit le 17/02/2012 14:38 (ref msg # 33857 )
Je viens de regoûter une Choupette (trouvée dans mon Leclerc) et effectivement le goût est assez différent de celui de mon premier essai.

Cette fois ci, la chair était tendre (alors qu'elle était croquante la dernière fois) et j'ai constaté un très agréable parfum de banane. Pour le reste, cette variété est toujours sucrée et juteuse.

Autre élément caractéristique, j'ai à nouveau compté 14 pépins. Les derniers semés en 2008 m'ont donné des plants assez prometteurs qui mesurent environ 2 mètres aujourd'hui et que je compte laisser aller jusqu'à la fructification (pour voir).
floyd a écrit le 17/02/2012 14:57 (ref msg # 33858 )
Outre les fruits, on trouve également dans les mêmes magasins, le jus fabriqué à partir de ces pommes.

Quant à cette dénomination, elle fut donnée en l'honneur d'une sympathique personne que je rencontre toujours avec bonheur dans plusieurs associations sarthoises respectables.


greffer.net >> Pommier