Greffage cognassier s/ sorbus aria

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Cognassier


sapindo a écrit le 18/04/2021 06:01 (ref msg # 69101 )
Bonjour.
J'ai greffé le cognassier champion sur cette espèce. Le résultat est positif et il va faire sa première fleur au bout de 3 ans. Les commentaires sur l'intérêt éventuel de ce porte-greffe sont bienvenus car je n'ai pas vraiment d'idée mis à part d'avoir peut être un arbre plus grand ce qui serait d'ailleurs plus un intérêt ornemental...à condition qu' il fleurisse plus...et ça je ne sais pas! Merci
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 18/04/2021 06:02 par sapindo
bayart a écrit le 01/05/2021 00:24 (ref msg # 69171 )
Bonjour Sapindo,

Tu peux aller voir le post que j'avais lancé sur ce thème en 2013... Depuis j'ai expérimenté (je continue) et mon retour d'expérience est le suivant:
Après un taux d'échec qui avoisine les 40%, j'ai aujourd'hui quatre greffes de différentes variétés de cognassiers (Vranja, commun, Meech Prolific) de ce type âgées de 7 à 4 ans, dont les premières sur des PG qui étaient déjà âgés et sur lesquels j'ai dû longtemps maintenir des tire sèves le temps que les greffons développent une végétation suffisante.
Globalement, l'affinité est moyenne (et le point de greffe en fente forme un bourrelet disgracieux). Même si le système racinaire du sorbier est très supérieur à celui d'un PG cognassier et permet de développer une belle ramure, la végétation me semble moins belle que sur d'autres PG (feuilles moins grosses, moins vertes) et la fructification pour l'instant moins abondante: quelques coings par ci, par là (les stations pauvres de montagne qui ne rebutent pas le sorbier y sont peut-être pour quelque chose), gustativement sans reproches.
J'ai utilisé ce PG par défaut parce qu'il était spontanément disponible mais aujourd'hui je greffe plutôt sur mes semis de cognassiers, un peu longs à prospérer.
La grande satisfaction que je retire de ces greffes est que j'ai greffé en tête (1m50 à 2m) et que les fruits sont inatteignables par le bétail (pour qui le coing, très dur, est plus mortel que les pommes) et le grand gibier qui harcèlent mes prés vergers et comme le coing tient bien à l'arbre jusqu'à maturité, tous les fruits sont pour moi ! Pas de moniliose, peut-être parce que les stations spontanées du sorbier sur lesquelles je les ai greffé sont plutôt sèches..


greffer.net >> Cognassier