Expérimentation Cerisier sur Laurier Cerise

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Autres techniques et expérimentations


nouvel azertien a écrit le 22/07/2019 21:12 (ref msg # 65321 )
Même si le prix du kilo de cerises est élevé, il vaut mieux ne pas tenter le diable...
anonyme a écrit le 23/07/2019 05:21 (ref msg # 65322 )
D'accord avec Floyd sur l'improbabilité que le greffon produise les mêmes substances que le porte-greffe.
Enfin, pour rassurer complètement nouvel azertien, depuis l'arrivée de la mouche Susuki, ma consommation de cerises est devenue quasi nulle.




Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 23/07/2019 10:10 par
anonyme a écrit le 25/07/2019 22:19 (ref msg # 65338 )
François du Perche a fait une remarque sur la nanification:
Je viens de consulter par hasard des docs sur le Prunus lusitanica, autre "laurier" de la famille prunus.
Il semble beaucoup moins poussant que le prunus laurocerasus

https://www.jardiner-malin.fr/fiche/laur...

Pas de raison que la greffe du cerisier soit plus difficile à réussir sur celui-ci que sur l'autre, qu'en pensez vous?
je n'en ai pas sous la main, mais si l'occasion se présente, je me laisserai tenter.
ké20 a écrit le 22/04/2020 12:06 (ref msg # 66985 )
L'an dernier, j'ai goûté les cerises qui étaient convenables. Les oiseaux aussi ont apprécié.

En principe, cette année, j'aurais mes premières cerises Caillou sur Pg Mahaleb et j'aurais encore plus de cerises Caillou sur Laurocerasus.
ké20 a écrit le 22/04/2020 12:06 (ref msg # 66986 )
Je vous mettrais de nouvelles photos.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 22/04/2020 12:07 par ké20
floyd a écrit le 22/04/2020 12:15 (ref msg # 66988 )
Content de lire (à défaut de voir) que ces greffages produisent des fruits.
François du Perche a écrit le 23/04/2020 08:03 (ref msg # 66998 )
Et on lit qu'en général les greffes de caducs sur persistants ne marchent pas. As-tu conservé un petit rameau de laurier sur tes arbres greffés comme tu l'avais indiqué précédemment ?
Bravo pour cette réussite .....et pour ta persistance Cela ouvre une nouvelle piste pour la nanification du cerisier qui pourrait rendre cet arbre + accessible à tous, si la mouche Suzuki nous en laisse le temps.
ké20 a écrit le 23/04/2020 09:20 (ref msg # 66999 )
Oui j'ai conservé un rameau. De plus le bas du Pg émet chaque année quelques pousses de Laurier cerise.
Actuellement, j'ai déjà des cerises formées.
Je vous mets rapidement des photos.
J'ai maintenant 3 arbres comme ça.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 24/04/2020 10:54 par ké20
François du Perche a écrit le 23/04/2020 09:57 (ref msg # 67000 )
Bravo, ça donne envie d'essayer car le laurier palme est + facile à trouver que les PG "spéciaux".
Ce serait intéressant sur un individu qui serait potentiellement sacrifié de le sevrer de la branche de laurier au bout d'1 ou 2 ans pour s'assurer que cette petite branche est bien indispensable à terme, comme la théorie l'affirme.
Cette petite branche de laurier est-elle au dessus de la greffe (en tête) ou au dessous (branche basse) ?
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 23/04/2020 10:00 par François du Perche
floyd a écrit le 23/04/2020 10:23 (ref msg # 67002 )
S'il s'agit de la "théorie du tire-sève" on sait par la pratique qu'un tire-sève est maintenu ou pas selon les greffages. C'est toujours un peu étonnant de constater que ces différents greffages réussissent dans les deux cas. Il y a dans le monde jardinier, quelques certitudes comme celle-là.

On peut dire que le tire-sève n'est pas indispensable, mais s'il est maintenu, quel service très accessoire apporterait-il ?

Quant à sa position, au dessus ou au dessous du point de greffe, je trouve la question de François, pertinente et stimulante!
Toutefois, elle présuppose que le tire-sève joue un rôle….
ké20 a écrit le 23/04/2020 13:26 (ref msg # 67005 )
Floyd, le tire-sève Laurocerasus est sous le point de greffe (éditer)
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 24/04/2020 10:53 par ké20
François du Perche a écrit le 23/04/2020 15:47 (ref msg # 67007 )
non, il peut être au dessus, si on fait une greffe de cerisier sur le côté, sans décapiter, ou sur trois ou 4 charpentières du laurier, le sommet de l'arbre restera laurier cerise et les cerises seront au dessous. On devra tailler régulièrement le sommet à des dimensions modestes mais suffisantes. Mais est-on sur à 100% que c'est indispensable, non.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 23/04/2020 15:49 par François du Perche
ké20 a écrit le 23/04/2020 19:40 (ref msg # 67009 )
Ah oui tu as raison François....
Pardon pour la précipitation du message précédent.
D'autant plus que je pratique la greffe Cadillac de temps en temps et donc le tire-sève est clairement en haut.
Dans mon cas, non il est en-dessous puisque j'avais réalisé une greffe en tête.
François du Perche a écrit le 24/04/2020 10:45 (ref msg # 67014 )
Théoriquement, on aurait intérêt à laisser la branche de laurier au dessus de la greffe car si on la laisse au dessous, elle pourrait concurrencer l'alimentation en sève du greffon et le faire péricliter ou stagner. Dans la rubrique "greffe de châtaignier sur chêne" , il y a un exemple de greffe réussie sur chêne vert, là encore caduc sur persistant et je crois qu'il n'avait pas conservé de branche chêne vert. A vérifier.
ké20 a écrit le 24/04/2020 10:51 (ref msg # 67015 )






J'ai arqué cette année le plant car il monte beaucoup.
Sur la photo avec le rond rouge , on peut voir, le bourrelet , et en-dessous une petite branche de Prunus Laurocerasus.
je pense qu'à ce stade , il est clairement inutile de conserver cette mini-branche de Laurocerasus , mais je laisse cette preuve pour moi. C'est juste le seul intérêt.

Si vous voulez , je peux aussi prendre en photo mes autres sujets qui n'ont toutefois rien d'exceptionnel.
Celui-ci est clairement le plus joli.
Le deuxième sujet greffé la même année est mal exposé , de plus , la greffe a été réalisé sur une charpentière laissant donc la tête de Laurocerasus intacte. (donc tire-sève effectivement au-dessus)
Le 3ième sujet greffé en tête en 2018 , lui en revanche est clairement bien parti pour ressembler au plant qui concerne le sujet de la discussion.
Message modifié 2 fois ; la dernière fois le 24/04/2020 10:57 par ké20
François du Perche a écrit le 24/04/2020 11:15 (ref msg # 67016 )
Impressionnant. Visiblement, la petite branche de laurier ne fait pas concurrence au cerisier. C'est + spectaculaire en effet de laisser ce petit témoin.
Mais concernant la nanification éventuelle du cerisier sur laurier, on peut en douter car ça a l'air de se développer à toute allure avec beaucoup de vigueur.
Ce serait intéressant de comparer avec la vigueur d'un PG merisier.
floyd a écrit le 24/04/2020 22:41 (ref msg # 67028 )
Merci et bravo… tant pour le résultat que pour la démarche et les clichés.
N'oublions pas que laissé en liberté Prunus laurocerasus est un buisson qui peut monter à 6 mètres de hauteur… enfin les plus hauts que j'ai pu voir.
C'est donc un PG qui a du "potentiel"…
ké20 a écrit le 25/04/2020 13:36 (ref msg # 67042 )
Je te confirme Floyd que le Prunus laurocerasus atteint 6 à 8m même sans soucis. J'en ai vu dans de vielles fermes par chez atteindre les faîtages....
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 25/04/2020 13:36 par ké20
belinsecte a écrit le 06/02/2021 05:14 (ref msg # 68682 )
Merci, je vais donc oser cette association improbable. mais je n'ai cette année que des greffons de cerise napoleon.
personne n'aurait essayé avec des greffons d'abricot, prune, pêche etc?

prunus persistants:
outre le Prunus lusitanica (non comestible), j'ai remarqué un semis de pêche persistante malgré plusieurs -6°C cet hiver, trop petit pour prélever... et la semi-persistance d'un de mes pluots, jusqu'à mi janvier, ses feuilles ayant passé le cap de plusieurs gels à -6°C.
il y a aussi 'kiraz', une "cerise en grappes à feuilles persistantes", en fait un cultivar de prunus laurocerasus! à Trabzon en turquie, qualifié de "prometteur pour la consommation de fruits frais"! introuvable physiquement à ce jour, ni publié en france, seulement en anglais et turc: https://www.researchgate.net/publication...
j'ai pas trouvé les taux sucre/acide, mais quelques chiffres à défaut d'une photo plus explicite:
feuilles persistantes de 14 x 5,5 cm
cerises de 5 grammes coniques de 1,8 x 2,1 cm
19 cerises par grappe de 12 cm (70 grammes).
queue 4cm x 2mm
couleur attrayante, et chair juteuse rose pâle ou blanc crème.
cela rappelle à la tolérance d'une sauvegarde ponctuelle de variété protégée dans un jardin, pour tenter d'obtenir pas métissages et semis, de nouvelles variétés. quelqu'un (ré) indiquerait-il les règles et tolérances, référence?
A propos d'importation légale par courrier particulier, le résultat de mes recherches ont été effacées du forum. j'avais pas sauvegardé ailleurs...
Reste une info de nouvelle tolérance dans les bagages de voyageurs, sans certif phyto, petite quantité figurant sur un acte d'éxécution (??), non destinée à un usage commercial ni professionnel (...), la personne qui me l'a transmise par mail du 8/8/2020 s'identifiera si elle le souhaite:
https://agriculture.gouv.fr/questions-re...


A propos de ta variété de cerise "caillou"*, pas spécialement vigoureux mais très fertile, et tes bigarreaux, plus vigoureux? leur débourrement précoce? pourrait peut-être? favoriser leur tenue sur PG persistant;
précocité débourrement: la 'blanchard' débourrerait encore plus tôt. d'autres aussi?

les quelques feuilles de prunus laurocerasus que tu as conservées, végètent-elles, ou au contraire dois-tu regulièrement en contrarier le développement? ta "3ème greffe" comporte elle aussi quelques feuilles de "laurier"?

* 'caillou' peu juteux, ferme et à noyau adhérent, est marquée "résistante aux maladies" c'est à dire? serait elle sans vers?? bien que rouge et pas des plus précoces pour la maturation mi juin.

Et encore:
initialement, tu indiquais avoir greffé caillou "peut-être en anglaise simple", "sur une branche basse". Sur ta dernière photo, au contraire l'étiquette (superbe!) "caillou" est placée au pied d'un "laurier" greffé en tête. Cette étiquette aurait-elle été inversée par un farceur?

Parce que selon ta publication initiale, tu aurais greffé fin mars, 2 bigarreaux rouges en tête en "pendule" (en fente, avec des diamètres qui sur photo apparaissent identiques), et 1 caillou "sur branche basse" (le 8/05/2015 confirmé par ta photo en page 1).
Je fais mes pendules très asymétriques, dans l'aubier ou juste sous l'écorce, PG au moins 2 fois plus gros que le greffon, parfois 3 à 10 fois plus gros. la surface de cellules génératrices est alors maximale sur le PG.
c'est mieux qu'une couronne, car le biseau court ou fin du dos du greffon est le plus souvent mieux soudé. de plus, j'ai eu un échec sur couronne mais dont le dos du greffon était biseauté ou épluché, car en poussant, l'écorce du PG s'est déplacée en arrachant le greffon, ce qui n'arrive pas dans une "pendule". cette dernière a été reprise sous un autre nom sur un forum anglophone.


Message modifié 11 fois ; la dernière fois le 08/02/2021 09:24 par belinsecte
patrice a écrit le 10/02/2021 06:18 (ref msg # 68720 )
"belinsecte" a écrit :


A propos d'importation légale par courrier particulier, le résultat de mes recherches ont été effacées du forum. j'avais pas sauvegardé ailleurs...
Reste une info de nouvelle tolérance dans les bagages de voyageurs, sans certif phyto, petite quantité figurant sur un acte d'éxécution (??), non destinée à un usage commercial ni professionnel (...), la personne qui me l'a transmise par mail du 8/8/2020 s'identifiera si elle le souhaite:
https://agriculture.gouv.fr/questions-re...


Tel déjà répondu en privé suite à cette remarque, il n'appartient pas à un particulier de répondre à ce genre de questions du fait des évolutions constantes de réglementations, qui tient compte de la particularité d'une espèce, du type de matériel végétal transmis, de situations phytosanitaires y compris même de manières très localisé à l'intérieur d'un pays. Intra france : zones à flavescence dorée, à charcka...
Il y a des services administratifs spécialisés qui sont là pour répondre à ces questions. Faire de telles compilations seraient alors plus à même à mettre en erreur des usagers.

Quant à la référence indiquée ci-dessus quant aux tolérances dans les bagages, elle indique bien "non destinés à la plantation".



greffer.net >> Autres techniques et expérimentations