Greffe obligatoire ?

  1. greffer.net
  2. >>
  3. Vigne


metal83 a écrit le 29/06/2020 10:03 (ref msg # 67490 )
Bonjour à tous,

Débutant en greffe de vigne, je recherche des retours d’expérience par rapport à la ... "non-greffe" de la vigne.
En effet, le bouturage d'une variété existante étant extrêmement simple, je me demandais si certaines personnes avaient tenté de ne pas greffer de variété mais directement de planter un sarment en terre (la reprise étant généralement assez simple) et quels étaient les retours par rapport à la résistance maladies/ravageurs/sol.

Ceci étant dit, en parallèle, savez vous ou je peux trouver des PG de vigne ? (en quantité ... petites, disons 20/30).

patrice a écrit le 30/06/2020 06:32 (ref msg # 67494 )
Bonjour.

Merci de prendre l'habitude de faire un sujet par question.

La vigne était habituellement multipliée par bouturage, jusqu'à l'apparition du phylloxera qui a contraint à greffer, le porte-greffe apportant une résistance à cette pathologie.

Donc ne pas greffer provoque une vulnérabilité quant à cette pathologie.

Quant à la vente de porte-greffe normalement la vigne est soumise à droits de plantations, le particulier n'ayant droit à une exception pour des cépages dits d'ornement. Donc il ne faut pas s'attendre à trouver du porte-greffe à la vente au particulier amateur, cela relève du producteur de porte-greffe pro à destination du producteur pro de plants.
Message modifié 1 fois ; la dernière fois le 30/06/2020 06:34 par patrice
gavot a écrit le 01/07/2020 22:35 (ref msg # 67503 )
Une solution "technique" dont je n'affirme pas la régularité vis à vis de la règlementation en vigueur sur le matériel végétal viticole, est de repérer dans un vignoble en végétation les rejets de porte greffe qui partent du pied et ont un feuillage différent de celui du cépage greffé. Récolter ensuite les sarments aoûtés. Faire des boutures avec deux noeuds. Ensuite, l'enracinement des variétés porte greffe est habituellement très facile, elles sont sélectionnées notamment sur ce critère. Greffer une fois les boutures enracinées (Les professionnels greffent avant de mettre les boutures à enraciner).
patrice a écrit le 02/07/2020 05:53 (ref msg # 67504 )
Chaque porte-greffe ayant ses caractéristiques culturales propres, il est quand même préférable de savoir sur quoi on greffe...
gavot a écrit le 02/07/2020 11:52 (ref msg # 67506 )
Oui,
Je complète mon propos:
Tout d'abord, s'assurer de l'accord du vigneron exploitant avant de prélever, bien que ces rejets de PG soient systématiquement éliminés , au plus tard à la taille, (où plus tôt à l'"épamprage" si celui-ci est pratiqué) parce que le maintien de ces gourmands affaiblit la partie greffée.
Ensuite, l'intéressé doit prospecter dans des vignes installées dans les mêmes conditions agro-pédologiques que le terrain où il veut lui-même planter: calcaire ou acide, bien alimenté en eau ou sec, profond ou superficiel, etc. Les porte greffes sont en effet adaptés chacun à des conditions déterminées. En présumant que le viticulteur a fait lui même un bon choix! Prélever sur des vieilles vignes assure une bonne adaptation du PG au milieu, mais pas la performance des PG les plus récents dans un domaine évolutif, ce qui ne doit pas avoir d'importance pour l'amateur! Reste l'accord PG-cépage qui est important, mais non maîtrisable autrement que par des essais....
argos31 a écrit le 08/07/2020 08:57 (ref msg # 67539 )
Si je plussoie à ce qu'ont écrit Patrice et Gavot ..Je répondrai à la première question peut-on bouturer actuellement :La réponse est OUI....Dans mon coin : Bon nombre d'anciens viticulteurs ont sélectionné des hybrides "Américains" qui sont à leur goût ( qui ne valent pas les divers chasselas ou autres) Mais ne prennent pas les maladies ( mildiou ,oîdium, cochilis et philloxéra ) donc bouturage et peu ou pas de Cuivre et soufre..Autrefois ils avaient un numéro à 5 chiffres...Métal 83 Renseignez-vous dans votre coin ces cépages doivent perdurer


greffer.net >> Vigne